Billet 6: Mercredi 11 avril

Présentez une analyse d’un des deux films que vous avez vus en février.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

18 Responses to Billet 6: Mercredi 11 avril

  1. nassera says:

    « Quand on a 17 ans » est un film centré sur la vie de deux adolescents, Damien et Thomas, et sur la relation amoureuse qui va se créer entre eux. Le titre du film rappelle un poème d’Arthur Rimbaud et, à mon avis, il essaye de montrer comment le vers « On n’est pas sérieux, quand on a 17 ans » prend un sens ironique, du fait que les protagonistes ont des vies compliquées et des relations difficiles même s’ils ont seulement 17 ans.

    L’intrigue se déroule à partir de la relation conflictuelle entre les deux garçons au lycée, relation qui, pour la plus-part du temps, se manifeste à travers des bagarres. L’équilibre instable entre les garçons est déstabilisé quand la mère de Damien, après avoir aidé, en tant que médecin, la mère adoptive de Tom, invite Tom à rester chez eux afin de lui faciliter ses études. Même si les deux garçons semblent appartenir à des mondes complètement différents, la cohabitation amène à une meilleure compréhension entre eux et Damien tombe amoureux de Tom.
    Ensuite, l’intrigue se complique, entre une situation scolaire et familiale compliqué pour Tom et un amour homosexuelle qui amène avec lui tous les doutes sur la sexualité, propres à l’adolescence. Après la mort du père de Damien, la relation amoureuse se réalise, alors que Tom prend ses distances avec Damien et quitte l’école. La relation entre les deux semble finie, mais il y aurait un reversement, que je ne vous dévoilerais pas, à la fine du film.

    Personnellement, j’ai bien aimé ce film parce que, même si j’ai trouvé l’intrigue compliquée et, parfois, pas clair du tout, le directeur du film a été capable de raconter de manière douce une histoire dramatique et dure. En plus, je pense que la thématique de l’homosexualité, additionnée à toutes les autres questions du film, donne une image possible de ce que veut dire explorer sa propre sexualité à 17 ans.

    • Linda Brindeau says:

      « Quand on a 17 ans » est un film centré sur la vie de deux adolescents, Damien et Thomas, et sur la relation amoureuse qui va se créer entre eux. Le titre du film rappelle un poème d’Arthur Rimbaud et, à mon avis, il essaye de montrer comment le vers « On n’est pas sérieux, quand on a 17 ans » prend un sens ironique, du fait que les protagonistes ont des vies compliquées et des relations difficiles même s’ils ont seulement 17 ans.

      L’intrigue se déroule à partir de la relation conflictuelle entre les deux garçons au lycée, relation qui, la plupart du temps, se manifeste à travers des bagarres. L’équilibre instable entre les garçons est déstabilisé quand la mère de Damien, après avoir aidé, en tant que médecin, la mère adoptive de Tom, invite Tom à rester chez eux afin de lui faciliter ses études. Même si les deux garçons semblent appartenir à des mondes complètement différents, la cohabitation amène à une meilleure compréhension entre eux et Damien tombe amoureux de Tom.
      Ensuite, l’intrigue se complique, entre une situation scolaire et familiale compliqué pour Tom et un amour homosexuel qui amène avec lui tous les doutes sur la sexualité, propres à l’adolescence. Après la mort du père de Damien, la relation amoureuse se réalise, alors que Tom prend ses distances avec Damien et quitte l’école. La relation entre les deux semble finie, mais il y aurait un reversement, que je ne vous dévoilerais pas, à la fin du film.

      Personnellement, j’ai bien aimé ce film parce que, même si j’ai trouvé l’intrigue compliquée et, parfois, pas clair du tout, le directeur du film a été capable de raconter de manière douce une histoire dramatique et dure. En plus, je pense que la thématique de l’homosexualité, alliée à toutes les autres questions du film, donne une image possible de ce que veut dire explorer sa propre sexualité à 17 ans.

  2. saaden says:

    Inspiré par l’un des poèmes d’Arthur Rimbaud, “Quand on a 17 ans” se centre autour du sujet de l’amour homosexuel au sein de la vie de deux jeunes lycéens, Damien et Thomas. Élevé par un médecin et un pilote militaire, Damien se distingue par sa discipline exemplaire. Son comportement se bouleverse après plusieurs confrontations avec Thomas, qui ne cesse de le harceler au lycée pour des raisons qui ne nous sont pas évidentes au début du filme. Celui-ci est le produit d’une famille modeste, habitante de la région des Pyrénées, vivant par le biais de la vente de leurs produits fermiers.

    Rétrospectivement, l’audience a la chance de remarquer l’homophobie intériorisée chez Thomas, qui ressent le besoin d’attaquer Damien vers lequel il éprouve une certaine attraction. Le réalisateur du filme souligne l’importance des tiraillements psychologiques éprouvés par les jeunes qui n’adhèrent pas aux règles strictes d’une société hétéronormative. L’attitude de Thomas est contrastée par celle de Damien. Ce dernier a le privilège d’être entièrement supporté par sa mère, celle-ci l’écoute et le guide autant que possible. La mère de Damien joue également un rôle important dans la vie de Thomas à travers le filme: elle facilite le dialogue entre les jeunes hommes, aide Thomas à faire ses devoirs scolaires et tâche à ce qu’il ait accès au soutien familial dont il manquait.

    C’est ainsi qu’André Téchiné traduit le parcours nécessité afin d’admettre et assumer sa sexualité, chose qui pourrait être extrêmement difficile pour certains qui manquent de support intime et psychologique. Aussi le filme expose-t-il qu’en dépit de la présence d’un appui émotionnel, le processus demeure progressif dont le rythme variable dépend majeurement de l’entourage de l’individu. Personnellement, ça me fait chaud au coeur de voir de plus en plus de caractères appartenant à la communauté LGBT dans le monde du cinéma, puisque c’est l’art qui facilite les transitions politiques et idéologiques de nos sociétés.

    • Linda Brindeau says:

      Inspiré par l’un des poèmes d’Arthur Rimbaud, “Quand on a 17 ans” se focalise sur un amour homosexuel au sein de la vie de deux jeunes lycéens, Damien et Thomas. Élevé par un médecin et un pilote militaire, Damien se distingue par sa discipline exemplaire. Son comportement se bouleverse après plusieurs confrontations avec Thomas, qui ne cesse de le harceler au lycée pour des raisons qui ne nous sont pas évidentes au début du film. Celui-ci est le produit d’une famille modeste, habitante de la région des Pyrénées, vivant par le biais de la vente de leurs produits fermiers.

      Rétrospectivement, l’audience a la chance de remarquer l’homophobie intériorisée chez Thomas, qui ressent le besoin d’attaquer Damien vers lequel il éprouve une certaine attraction. Le réalisateur du film souligne l’importance des tiraillements psychologiques éprouvés par les jeunes qui n’adhèrent pas aux règles strictes d’une société hétéronormative. L’attitude de Thomas est contrastée par celle de Damien. Ce dernier a le privilège d’être entièrement soutenu par sa mère, celle-ci l’écoute et le guide autant que possible. La mère de Damien joue également un rôle important dans la vie de Thomas à travers le film: elle facilite le dialogue entre les jeunes hommes, aide Thomas à faire ses devoirs scolaires et tâche à ce qu’il ait accès au soutien familial dont il manquait.

      C’est ainsi qu’André Téchiné traduit le parcours nécessaire afin d’admettre et assumer sa sexualité, chose qui pourrait être extrêmement difficile pour certains qui manquent de soutien intime et psychologique. Aussi le film expose-t-il qu’en dépit de la présence d’un appui émotionnel, le processus demeure progressif dont le rythme variable dépend majeurement de l’entourage de l’individu. Personnellement, ça me fait chaud au coeur de voir de plus en plus de personnages appartenant à la communauté LGBT dans le monde du cinéma, puisque c’est l’art qui facilite les transitions politiques et idéologiques de nos sociétés.

  3. Isabel says:

    Le film que j’ai vu pour cette classe que j’ai préférée le plus était L’Avenir. Je pense que l’actrice qui était Nathalie dans le film a fait un très bon travail. Les émotions qu’elle a confrontées étaient très difficiles de transmettre. Sa mère est morte et son mari l’a abandonnée pour une autre femme. Donc dans un sens, Nathalie doit recommencer sa vie à l’âge de soixante. Je pense que le paradoxe créé avec le vieil étudiant et Nathalie était intéressante. Je pense que c’était une amitié importante parce qu’il a illustré comment les idées des jeunes, bien qu’il soit intelligent, sont très naïfs parce qu’ils n’ont pas encore vécu la vie. Il y avait un contraste entre les jeunes qui étaient dehors de l’école au début du film et l’étudiant préfère de Nathalie.
    Le vieil étudiant de Nathalie a des idées très informées et anarchiste et il est plus éduqué que les autres étudiants, mais ils sont similaires dans le sens qu’ils sont tous jeunes. De même, les éditeurs du livre de Nathalie ont pensé que la couverture de son livre est trop passé et qu’il doit être beaucoup de couleurs pour les vendre. J’aimais ce filme parce que c’était très différent d’avoir un vieille femme comme la protagoniste. J’aimais comment c’etait pas prévisible et comment a la fin du film, la fille de Nathalie donne naissance à une bebe. Je pense que ce fait est importante parce qu’il montre le cycle de vie et comment la vie se répète et recommence toujours.

    • Linda Brindeau says:

      Le film L’Avenir, que j’ai vu pour ce cours, est le film que j’ai préféré. Je pense que l’actrice qui était Nathalie dans le film était convaincante. Les émotions auxquelles elle était confrontée étaient très difficiles à transmettre. Sa mère est morte et son mari l’a abandonnée pour une autre femme. Donc d’une certaine manière, Nathalie doit recommencer sa vie à l’âge de soixante ans. Je pense que le paradoxe créé avec son ancien étudiant et Nathalie était intéressante. Je pense que c’était une amitié importante parce qu’il a illustré comment les idées des jeunes, bien qu’il soit intelligent, sont très naïfs parce qu’ils n’ont pas encore vécu la vie. Il y avait un contraste entre les jeunes qui étaient déscolarisés au début du film et l’étudiant préféré de Nathalie.
      L’ancien étudiant de Nathalie a des idées très informées et anarchiste et il est plus éduqué que les autres étudiants, mais ils sont similaires dans le sens qu’ils sont tous jeunes. De même, les éditeurs du livre de Nathalie ont pensé que la couverture de son livre est trop passé et qu’il doit y avoir beaucoup de couleurs pour les vendre. J’aimais ce film parce que c’était très différent d’avoir une femme âgée comme personnage principal. J’aimais l’imprévisibilité et le fait que à la fin du film la fille de Nathalie donne naissance à un bébé. Je pense que ce fait est important parce qu’il montre le cycle de la vie et comment la vie se répète et recommence toujours.

  4. Mallorey FitzGerald says:

    L’avenir est un film qui est sorti en 2016 et réalisé par Mia Hansen-Love. Ce film raconte la vie d’une femme, Nathalie, qui vit une vie normale, mais qui est confronté à beaucoup d’évènements qui changent le cours de sa vie. Au début, sa vie est dominée par son travail comme professeur de philosophie, soignant sa mère malade et son rôle comme mère et femme. Sa vie change radicalement lorsqu’il est les changements au travail, sa mère devient malade et elle meurt et son mari la quitte. Pour redécouvrir elle-même, Nathalie va à la ferme collective de son ancien élève de philosophie, Fabien.
    Avec l’aide de Fabien à la ferme collective et dans sa nouvelle vie, Nathalie se rend compte qu’il n’y a pas de problème si la vie n’est pas comme prévu. Cette réalisation est difficile, mais elle a plus de temps pour elle-même et elle découvre les choses qui sont vraiment importantes. Il existe un paradoxe que c’était difficile de réaliser ce qu’on rend heureux. Ça c’est illustre par les décisions du réalisateur du film. Le film avait un message sérieux à propos de ce que signifie une vie satisfaisant, mais l’intrigue est un peu déstructurée avec les parties comiques. Par exemple, durant ce grand changement de sa vie, Nathalie doit prendre soin du chat fou de sa mère. Parfois, le film semblait qu’il manque une intrigue structurée, mais j’aime le film parce que c’était comique, mais il avait les messages sérieux qu’on peut mettre en parallèle avec leur propre vie.

    • Linda Brindeau says:

      L’avenir est un film qui est sorti en 2016 et a été réalisé par Mia Hansen-Love. Ce film raconte la vie d’une femme, Nathalie, qui vit une vie normale, mais qui est confronté à beaucoup d’évènements qui changent le cours de sa vie. Au début, sa vie est dominée par son travail comme professeur de philosophie, soignant sa mère malade et son rôle de mère et femme. Sa vie change radicalement lorsqu’il y a des changements au travail, sa mère devient malade et elle meurt et son mari la quitte. Pour se redécouvrir, Nathalie va à la ferme collective de son ancien élève de philosophie, Fabien.
      Avec l’aide de Fabien à la ferme collective et dans sa nouvelle vie, Nathalie se rend compte que ce n’est pas bien grave si la vie ne se déroule pas comme prévu. Cette réalisation est difficile, mais elle a plus de temps pour elle-même et elle découvre les choses qui sont vraiment importantes. Il existe un paradoxe que c’était difficile de se rendre compte de ce qui nous rend heureux, ce que les décisions du réalisateur du film illustrent. Le film avait un message sérieux à propos de ce que signifie une vie satisfaisante, mais l’intrigue est un peu déstructurée avec les parties comiques. Par exemple, durant ce grand changement de sa vie, Nathalie doit prendre soin du chat fou de sa mère. Parfois, le film donnait l’impression qu’il manquait une intrigue structurée, mais j’aime le film parce que c’était comique, mais il avait les messages sérieux qu’on peut mettre en parallèle avec notre propre vie.

  5. Laura says:

    Le film “A peine j’ouvre les yeux” est réalisé par Leyla Bouzid. Le film explique l’histoire de Farah, une jeune tunisienne de 18 ans qui a réussi le bac juste avant le début du printemps arabe et la révolution tunisienne de 2010 à 2011. Farah rejet le chemin que sa mère veut pour elle. C’est à dire, la faculté de médecine et la fin de son désir d’étudier la musique. Farah chante dans un groupe de musique des jeunes tunisiens politisés. Ils chantent dans les cafés et les bars pour les autres tunisiens qui sont d’accord avec leur criticisme du gouvernement. Cependant, la menace de la répression grandis. Un des autres membres du groupe de Farah est interrogé et il se fait tabassé par la police. La mère de Farah a peur pour sa fille, mais Farah refuse de quitter la musique. Un jour, Farah est disparu. Sa mère est devenue terrifié et désespéré pour sa fille. Elle utilise son lien avec un officiel de l’état pour retrouver Farah. Enfin, Farah rentre la maison, mais elle est dépressive, très marqué par son expérience dans la détention. Le film montre très bien la juxtaposition entre les espoirs, la vitalité, et le courage de la jeunesse et les réalités d’habiter sous la répression gouvernementale. Le spectateur connait que la révolution est imminente, qui crée une autre tension de l’anticipation.

    • Linda Brindeau says:

      Le film “A peine j’ouvre les yeux” est réalisé par Leyla Bouzid. Le film explique l’histoire de Farah, une jeune tunisienne de 18 ans qui a réussi le bac juste avant le début du printemps arabe et la révolution tunisienne de 2010 à 2011. Farah rejette la trajectoire que sa mère veut pour elle. C’est à dire, la faculté de médecine et la fin de son désir d’étudier la musique. Farah chante dans un groupe de musique des jeunes tunisiens politisés. Ils chantent dans les cafés et les bars pour les autres Tunisiens qui sont d’accord avec leur critique du gouvernement. Cependant, la menace de la répression grandit. Un des autres membres du groupe de Farah est interrogé et il se fait tabasser par la police. La mère de Farah a peur pour sa fille, mais Farah refuse de quitter la musique. Un jour, Farah disparaît. Sa mère est terrifiée et désespérée pour sa fille. Elle utilise son lien avec un officiel de l’état pour retrouver Farah. Enfin, Farah rentre à la maison, mais elle est dépressive, très marquée par son expérience pendant sa détention. Le film montre très bien la juxtaposition entre les espoirs, la vitalité, et le courage de la jeunesse et les réalités d’habiter sous la répression gouvernementale. Le spectateur sait que la révolution est imminente, ce qui crée une autre tension de l’anticipation.

  6. Elizabeth Gallo says:

    Quand on a 17 ans est un film qui décrit la relation entre deux jeunes hommes, Damien et Thomas. La mère de Damien invite Tom à vivre avec eux quand la mère de Tom tombe malade. Tom habite dans les montagnes sur une ferme avec sa famille. Il passe la plupart de son temps seul, mais il aime travailler sur son ferme avec des animaux. Damien et Tom vont à la même école, mais ils ne s’aiment pas. Damien se met des sentiments pour Tom et Tom répond en intimidant Damien. Quand Damien apprend que Tom va vivre chez lui, il est fâchée contre sa mère.
    Éventuellement Damien dit à Tom qu’il est homosexuel et il a des sentiments pour lui. Tom est le seul personne qui sait que Damien est homosexuel, alors ils développent un lien à cause de ce secret. Bien que Damien et Tom commencent à être amis, il y a toujours beaucoup de tension entre les deux hommes. Comme les sentiments de Damien pour Tom se développent, la tension augment. Tom est expulsé parce qu’il et Damien se battent quand Damien donne un baiser à Tom.
    Le père de Damien est dans l’armée et un jour il est tué dans une mission. La mort de son père est accablant pour Damien et sa mère, mais dans cette détresse émotionnelle, Tom est l’un qui offre du confort à Damien. La mère de Damien tombe dans une profonde dépression et Tom offre son soutien à elle aussi. Éventuellement Tom devient plus confortable avec l’idée de Damien et les deux commence une relation amoureuse. Ce film montre l’histoire de deux jeunes hommes homosexuels qui doivent découvrir leurs vrais identités pour se comprendre plus pleinement.

    • Linda Brindeau says:

      Quand on a 17 ans est un film qui décrit la relation entre deux jeunes hommes, Damien et Thomas. La mère de Damien invite Tom à vivre avec eux quand la mère de Tom tombe malade. Tom habite dans les montagnes sur une ferme avec sa famille. Il passe la plupart de son temps seul, mais il aime travailler sur sa ferme avec ses animaux. Damien et Tom vont à la même école, mais ils ne s’aiment pas. Damien se met à avoir des sentiments pour Tom et Tom répond en intimidant Damien. Quand Damien apprend que Tom va vivre chez lui, il est fâché contre sa mère.
      Au fur et à mesure, Damien dit à Tom qu’il est homosexuel et il a des sentiments pour lui. Tom est la seule personne qui sait que Damien est homosexuel, alors ils développent un lien à cause de ce secret. Bien que Damien et Tom commencent à être amis, il y a toujours beaucoup de tension entre les deux hommes. Comme les sentiments de Damien pour Tom se développent, la tension augmente. Tom est expulsé parce que Damien et lui se battent quand Damien donne un baiser à Tom.
      Le père de Damien est dans l’armée et un jour il est tué dans une mission. La mort de son père est accablante pour Damien et sa mère, mais dans cette détresse émotionnelle, Tom est celui qui offre du confort à Damien. La mère de Damien tombe dans une profonde dépression et Tom offre son soutien à elle aussi. De fil en aiguille, Tom devient plus confortable avec l’idée de Damien et les deux commencent une relation amoureuse. Ce film montre l’histoire de deux jeunes hommes homosexuels qui doivent découvrir leurs vrais identités pour se comprendre plus pleinement.

  7. liulin says:

    Quand on a 17 ans est un film dramatique français réalisé par Andre Techine. Il est sorti le 30 mar 2016. Il y a deux personnages principaux. L’un est Damien joué par Kacey Mottet-Klein et l’autre est Tom joué par Corentin Fila. Damien est un lycéen de 17 ans qui vit dans une ville des Pyrénées avec sa mère Marianne, médecin. Tom, qui est adoptée par ses parents, va au même lycée comme Damien mais il brutalise de Damien souvent. Quand Marianne sait que Tom passe trois heures sur la route tous les jours, elle l’invite à rester avec sa famille. Par conséquent, la tension entre les jeunes hommes grandit. Damien et Tom éprouvent des bouleversements familiaux dans le film et ceux qui changent la relation entre eux.

    Ce film fait un excellent travail de raconter l’histoire. Il existe l’aspect de LGBT ou Damien découvre lentement son amour pour Tom, et les conflits entre eux les aide à s’identifier. Toutefois, le sentiment de Tom envers Damien est plus complexe qu’on peut voir son envie pour la relation familiale de Damien parce que Tom se sent quelquefois un étranger dans sa famille. Quand on a 17 ans, sa vie est inséparable des parents. La famille joue aussi un rôle majeur de promouvoir le développement de l’intrigue. Par exemple, la maladie et la grossesse de la mère de Tom et la mort du père de Damien. J’aime la technique de tournage du réalisateur. Il n’y a pas beaucoup de conversation entre Tom et Damien. Leurs interactions sont souvent exprimées à travers leurs comportements. Cela fournit des espaces pour le public à imaginer et les maintient intéresses. Le comportement physique fait le film plein d’émotion. Tout est lentement construit pour l’explosion finale.

    Quand on a 17 ans, on est forcé de grandir. Quand on a 17 ans, on commence à savoir ce qu’est l’amour. Quand on a 17 ans, on commence juste à rencontrer le monde.

    • Linda Brindeau says:

      Quand on a 17 ans est un film dramatique français réalisé par André Techiné. Il est sorti le 30 mars 2016. Il y a deux personnages principaux. L’un est Damien joué par Kacey Mottet-Klein et l’autre est Tom joué par Corentin Fila. Damien est un lycéen de 17 ans qui vit dans une ville des Pyrénées avec sa mère Marianne, médecin. Tom, qui est adopté par ses parents, va au même lycée comme Damien mais il brutalise souvent Damien. Quand Marianne sait que Tom passe trois heures sur la route tous les jours, elle l’invite à rester avec sa famille. Par conséquent, la tension entre les jeunes hommes grandit. Damien et Tom éprouvent des bouleversements familiaux dans le film et ceux qui changent la relation entre eux.

      Ce film fait un excellent travail de raconter l’histoire. Il existe l’aspect de LGBT ou Damien découvre lentement son amour pour Tom, et les conflits entre eux les aide à s’identifier. Toutefois, le sentiment de Tom envers Damien est plus complexe; on peut voir son envie pour la relation familiale de Damien parce que Tom se sent quelquefois un étranger dans sa famille. Quand on a 17 ans, sa vie est inséparable des parents. La famille joue aussi un rôle majeur pour promouvoir le développement de l’intrigue. Par exemple, la maladie et la grossesse de la mère de Tom et la mort du père de Damien. J’aime la technique de tournage du réalisateur. Il n’y a pas beaucoup de conversations entre Tom et Damien. Leurs interactions sont souvent exprimées à travers leurs comportements. Cela fournit des espaces pour le public à imaginer et les maintient intéressés. Le comportement physique rend le film plein d’émotion. Tout est lentement construit pour l’explosion finale.

      Quand on a 17 ans, on est forcé de grandir. Quand on a 17 ans, on commence à savoir ce qu’est l’amour. Quand on a 17 ans, on commence juste à rencontrer le monde.

  8. Paul Lafferty says:

    Le film, L’avenir, partage l’histoire de Nathalie, une enseignante de philosophie qui lutte avec la mort de sa mère, son travail et son mari qui la trompe. Réalisé par Mia Hansen-Love, le film démontre la transformation de Nathalie d’un professeur de philosophie marié à une femme célibataire autonome. Le film démontre que la vie n’est pas parfaite, en réalité c’est chaotique. Cependant, à travers le personnage de Natalie, le spectateur peut voir que peu importe comment la vie devient difficile, il y a toujours une lumière au bout du tunnel.

    J’ai apprécié ce film pour différentes raisons. J’ai aimé comment le film dépeint la réalité de la vie et j’ai aussi aimé la présence d’un fort rôle féminin principal. L’un des messages les plus importants que j’ai reçus de ce film était le message de l’amour-propre. Peu importe qui vous avez dans votre vie, il est important de toujours aimer et être là pour vous-même. Sans cela, la vie peut être très difficile. Nathalie montre cette lutte commune pour beaucoup mais à la fin elle gagne vraiment. Ce film inspirant aiderait beaucoup de gens!

    • Linda Brindeau says:

      Le film, L’avenir, partage l’histoire de Nathalie, une enseignante de philosophie qui affronte la mort de sa mère, son travail et son mari qui la trompe. Réalisé par Mia Hansen-Love, le film démontre la transformation de Nathalie d’un professeur de philosophie marié à une femme célibataire autonome. Le film démontre que la vie n’est pas parfaite, en réalité, elle est chaotique. Cependant, à travers le personnage de Natalie, le spectateur peut voir que peu importe la difficulté de la vie, il y a toujours une lumière au bout du tunnel.

      J’ai apprécié ce film pour différentes raisons. J’ai aimé comment le film dépeint la réalité de la vie et j’ai aussi aimé la présence d’un fort rôle féminin principal. L’un des messages les plus importants que j’ai reçus de ce film était le message de l’amour-propre. Peu importe qui vous avez dans votre vie, il est important de toujours aimer et être là pour vous-même. Sans cela, la vie peut être très difficile. Nathalie montre cette lutte commune pour beaucoup mais à la fin elle gagne vraiment. Ce film inspirant aiderait beaucoup de gens!

  9. Cece Witherspoon says:

    Salut les blogueurs !

    Un autre film que j’ai vu en février était l’Examen d’État. Ce film est un documentaire qui suit un groupe d’étudiants congolais à travers leurs études et leurs luttes d’étudier pour leur examen d’État. Le film capte la vie des étudiants et montre comment un groupe d’élèves est expulsé de l’école pour ne pas avoir payé les « frais de professeur » très cher. Ce groupe d’étudiants, qui voulait encore étudier et passer leurs examens d’État, ils sont venus ensemble et a trouvé une maison où ils pourraient tous continuer leurs études. Le groupe d’étudiants vivant tous ensemble et étudie dans cette maison commune. Ils enseignent l’autre l’ensemble des concepts nécessaires qui seront sur leur examen d’État. Il est important que les étudiants passent leur examen d’État parce que cela détermine leur avenir. S’ils réussissent l’examen, ils ont la possibilité d’aller à l’université et d’avoir une carrière stable pour le reste de leur vie. Cependant, s’ils ne réussissent pas cet examen, ils seront forcés de travailler dans des emplois mal payés, tels que le travail dans les marchés de rue ou les travaux manuels dans les champs de culture.

    Ce film illumine la corruption dans le système éducatif en Afrique et, plus particulièrement au Congo. Pour cette raison, j’ai vraiment apprécié ce film et pensé qu’il était très intéressant de voir comment le film directement lié à nos discussions en classe ! Le film a capté les luttes des étudiants congolais tout au long de leur course et j’ai trouvé cela très inspirant. Je recommande absolument ce film à tous mes bloggeurs ! Si vous voulez regarder un documentaire intéressant et révélateur qui est à la fois déchirant et motivant, alors je vous recommande de regarder l’Examen d’État ! 🙂

    • Linda Brindeau says:

      Salut les blogueurs !

      Un autre film que j’ai vu en février était l’Examen d’État. Ce film est un documentaire qui suit un groupe d’étudiants congolais à travers leurs études et leurs luttes pour étudier pour leur examen d’État. Le film capte la vie des étudiants et montre comment un groupe d’élèves est expulsé de l’école pour ne pas avoir payé les « frais du professeur » très cher. Ce groupe d’étudiants, qui voulait tout de même étudier et passer leurs examens d’État, s’est rassemblé et a trouvé une maison où ils pourraient tous continuer leurs études. Le groupe d’étudiants vit tous ensemble et étudie dans cette maison commune. Ils s’instruisent les uns les autres les concepts nécessaires qui seront sur leur examen d’État. Il est important que les étudiants réussissent leur examen d’État parce que cela détermine leur avenir. S’ils réussissent l’examen, ils ont la possibilité d’aller à l’université et d’avoir une carrière stable pour le restant de leurs jours. Cependant, s’ils ne réussissent pas cet examen, ils seront forcés de travailler dans des emplois mal payés, tels que le travail dans les marchés de rue ou les travaux manuels dans les champs de culture.

      Ce film illumine la corruption dans le système éducatif en Afrique et, plus particulièrement au Congo. Pour cette raison, j’ai vraiment apprécié ce film et pensé qu’il était très intéressant de voir comment le film était directement lié à nos discussions en classe ! Le film a capté les luttes des étudiants congolais tout au long de leur cours et j’ai trouvé cela très inspirant. Je recommande absolument ce film à tous mes bloggeurs ! Si vous voulez regarder un documentaire intéressant et révélateur qui est à la fois déchirant et motivant, alors je vous recommande de regarder l’Examen d’État !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *