sedlinsb


Le film qui s’appelait Mondovino parle d’une chose qui est très près de mon cœur.  On peut l’appeler le localisme, mais il est étroitement lié avec les mouvements de l’agriculture organique et de la viabilité.  Dans notre discussion du film, nous avons parlé des deux aspects de la situation : les gens qui veulent une mondialisation du vin, et les gens qui font la promotion des vins plus locales et régionales.

A mon avis, cette exemple est une partie d’une guerre plus grande.  C’est la force du globalisme qui touche chaque partie de nos vies.  Je crois que si on veut protéger l’environnement, les pauvres et nos santés, on doit résister les forces de mondialisation.  Même si ça nous force de boire beaucoup de vin provincial.

Dans l’article de Julia Child, il s’agit de ses expériences dans la France et comment ces expériences ont influencé son identité culinaire.   Elle a dit que ses premières expériences de la cuisine était en France – avant que ça elle a cuisiné et mangé pour survivre.  Mais en France les repas jouent un rôle plus complexe qu’entretien.  Je peux facilement voir comment ça serait vrai – tout le monde regarde la France comme un titan de la gastronomie.

Avant que j’aie lu cet article, et que nous avons vu les petites vidéos dans la classe, j’avais un contact avec Julia Child tres limité.  Ma mère n’a jamais utilisé les recettes de Julia Child, et je ne regards pas les émissions de la cuisine sur la télé.  Mais bien sûr, j’ai la connu à cause de sa célébrité.

Les demi-articles de Barthes parlent des mythes dans la société française.  Dans l’article, il s’agit de la base culturel pour les français, et c’est des grandes idées romantique et fantastique : ou, les mythes.  Ca c’est vrai pour l’alimentation aussi.  Barthes donne des exemples très typiques qu’il a trouvé dans la cuisine française.  Par exemple, il parle du vin – la chose que tout le monde s’attache avec la cuisine française.  Mais en plus d’être un archétype de la cuisine française, le vin est aussi une partie d’un mythe.  Pour la France, un pays très catholique, le vin sert comme le sang de Jésus Christ.  Ou, pour les révolutionnaires, le vin peut servir comme le sang des gens qui sont mort pendant la Révolution.  Avant que j’ai lu cet article, j’ai pensé que le vin avait seulement une histoire dans la chronologie de la culture française – je n’avais aucune idée qu’il y avait des rôles surnaturelle.

Next Page »