vergnesd


La chose je trouve le plus interessante dans le film Mondovino est l’affaires en se qui concerne le vin qui est produire par les vignobles plus petits qui sont posséder par les familles contre le vin qui est produire en production de masse. Un de ces affaires qui viennent avec la production en masse du vin est que les vins qui sont produit en masse sont moins authentique, et souvent le vin n’est pas assez bon. L’autre chose qui devient un problème est comment la mondialisation d’un produit peut fait ce produit moins comme un art ou quelquechose qui est lien avec la patrimoine de France. Comme nous avons discutés, la gastronomie est une partie de la culture fraçaise, et je pense qu’une partie qui fait le vin française est ou le vin vien de, et qui produit le vin. Traditionellement la production du vin est un emploi familial et il est facile d’avoir une conaissance de qui fait le vin. Avec la production en masse du vin, le gens qui produisent le vin n’ont pas des visages au public. Je sent que le moins personnel une industrie devient, la qualité réduit.

Toutes les idées representent dans l’article de le magazine Gourmet sont vraiment intéressante, et toutes ces idees lien bien avec quelques idées que nous avons discutés dans notre cour. Par exemple, l’article parle sur comment les politiques influencer la cuisine, surtout la cuisine Américaine. En 2003 George Bush a renommé les frites “freedom fries” parce qu’il irritait avec le refus de France à participier avec la guerre en Iraq. L’auteur aussi parle de l’influence des politiques sur la cuisine quand il parle de le lancement de Gourment jusqu’ àpés le deuxiéme guerre mondiale, et ça rapelle moi de nos discussions sur Julia Child et comment la cuisine aux États Unis était assez pragmatique; la cuisine n’était pas un art comme la cuisine fraçaise. En fait l’auteur parle sur comment Gourmet était le premiére magazine qui parle sur la cuisine comme un art, et comment l’idée était nouveau à ce temps. Cette nouveauté est quelque chose que Julia Child observait avec sa surprise sur son premiére repas en France. Malgré le fait que France est l’aîné des deux pays, la cuisine dans les États Unis développait relativement tard dans sa histoire, et aussi il n’y avait pas beaucoup de documentation sur cette histoire.

J’ai trouvé les extraits du mémoire de Julia Child vraiment interessant parce qu’il est interessant à considerer la cuisine française à travers les yeux d’un Américain. La reaction de Julia Child aprés sa première repas en France était une reaction de choque complet, et je pense qu’il est vraiment interessant à remarquer les différences parce que ces différences disent quelquechose pas juste la cuisine mais aussi sur un style de la vie. Pour les français la cuisine était un forme d’art et une façon de la vie, et la cuisine integrera dans leurs vies sur quelques différents niveaus. Aussi, je trouve l’interaction entre Julia et sa amie Simca, et comment ils se disputent sur les recettes qui n’étaient pas assez français pour Simca. Quoique je pense que beaucoup des gens françaises pourraient sentir la même que Simca, la cuisine française était si différent, les recettes ont besoin d’être un petit peu différent d’être accetable à des Américaines. Une autre chose que je trouve Julia Child vraiment doux et il semble comme elle travail dur, et elle est honnête, mais au même temps elle est vraiment acharné, et je pense que tous ces aspects sont vraiment rare d’être dans une personne, mais tous ces aspects sont une partie de son grand succès.

Next Page »