Fren 362 fa08


Resume de la classe 19/11/08

Cette semaine, on a discuté Le Bougeoirs Gentilhomme par Molière (musique par Lully), un ballet comédie (un ballet qui parle) de cinq actes. Ensemble, on a fait un Powerpoint. Le Powerpoint parle des auteurs, le contexte historique de la pièce, l’intrigue,  la structure du texte, M. Jourdain et son physique, et  M. Jourdain et son portrait psychologique. J’ai trouve l’histoire dernière la pièce très intéressant (Louis XIV a reçu un Turc a la Corte et il y a un quiproquo. Donc, la pièce était faite pour se moquer les Turcs et rétablir l’honore du roi. Cependant, Molière a fait aussi la pièce pour critique Louis XIV et l’ordre royal et absolu.
On a discute comment M. Jourdain imite les valeurs qui caractérisent la noblesse comme le luxe, la culture (musique, danse, l’art) et les arts militaires. Cependant, il n’arrive pas à imiter la noblesse. En fait, les maitres abusent leur pouvoir sur M. Jourdain en prenant son argent sans lui rien enseigner.  De plus, on a regarde le concept d’amour dans la pièce entre la fille de M. Jourdain et Cleonte, M. et Mme Jourdain, et Nicole et Covielle.  On a résumé que M Jourdain oppose la notion de l’honnête. Au XVIIème siècle « l’honnête homme » ne pique rien, était agréable et généreux, toutes les choses que M Jourdain n’est pas.
La deuxième partie de la classe on a regarde deux versions de la pièce. J’aimais bien la version italienne. Tous les costumes sont vraiment magnifiques avec toutes les couleurs. C’était marron comment les acteurs utilisent l’accent très française.

Pour notre devoir, nous avons lu Le Bourgeois Gentilhomme, une comédie-ballet par Molière ou Jean-Baptiste Poquelin (son nom de naissance), un dramaturge français. Il était né fils d’une marchantie, donc il était d’une famille noble. Ce ballet qui est bien connu  a inspiré plusieurs d’autres musiciens pendant cette époque. Présentée en 1670 dans la cour de Louis XIV, cette pièce est une satire au sujet des classes sociales, surtout sur la classe moyenne. Molière lui-même joue le rôle principal de Monsieur Jourdain dans sa propre pièce. La vocation du personnage Jourdain dans l’histoire est de monter l’échelle sociale en devenant un aristocrate « gentilhomme.» En d’autres mots, il veut obtenir toute leur possessions et richesses qu’en même temps leurs loisirs en gardant ses éthiques bourgeoises.  Comme toutes les autres fêtes de la cour, on peut identifier ce ballet comme un divertissement royal. C’était un moyen pour le Roi Soleil d’apaiser ses partisans pendant qu’il leur surveille. Les divertissements sont des mécanismes pour contrôler son royaume de l’insurrection des nobles.

Pour notre devoir, nous avons lu Le Bourgeois Gentilhomme, une comédie-ballet par Molière ou Jean-Baptiste Poquelin (son nom de naissance), un dramaturge français. Il était né fils d’une marchantie, donc il était d’une famille noble. Ce ballet qui est bien connu  a inspiré plusieurs d’autres musiciens pendant cette époque. Présentée en 1670 dans la cour de Louis XIV, cette pièce est une satire au sujet des classes sociales, surtout sur la classe moyenne. Molière lui-même joue le rôle principal de Monsieur Jourdain dans sa propre pièce. La vocation du personnage Jourdain dans l’histoire est de monter l’échelle sociale en devenant un aristocrate « gentilhomme.» En d’autres mots, il veut obtenir toute leur possessions et richesses qu’en même temps leurs loisirs en gardant ses éthiques bourgeoises.  Comme toutes les autres fêtes de la cour, on peut identifier ce ballet comme un divertissement royal. C’était un moyen pour le Roi Soleil d’apaiser ses partisans pendant qu’il leur surveille. Les divertissements sont des mécanismes pour contrôler son royaume de l’insurrection des nobles.

Next Page »