Dans ce journal je réfléchis aux différences culturelles que j’ai observées jusqu’au présent pendant mon séjour en France. Pourtant, mes observations m’ont appris que bien que les cultures françaises et américaines soient différents, ni l’une ni l’autre n’est la meilleure. C’est-à-dire que c’est une question d’habitude ; c’est une question de ce qui est différent, pas de ce qui est normale. Ceci dit, avec cette connaissance, il est plus facile pour moi d’accepter les différences et de les utiliser pour mon propre benifice et de rendre cette expérience la meilleure possible.

Le Bisou

Avant d’arriver ici, je n’avais jamais réfléchi à comment les américains étaient habitués aux « hugs ». Au début les bisous français, une manière de dire bonjour, une forme de politesse, me semblaient bizarres, car pour moi c’était une geste trop intime ou bien, plus intime que les hugs. Mais maintenant, après l’avoir fait plusieurs fois, je suis beaucoup plus moins mal à l’aise de faire et de recevoir les bisous.

La Maison

L’infrastructure des maisons françaises est très différente des celles américaines en ce qui concerne la séparation du W.C. et de la salle de bain, mais je que c’est la différence physique plus importante. Les autres différences que j’avais observées dans les maisons concernent le comportement des habitants guidé par des valeurs différentes. Par exemple, on doit éteindre la lumière chaque fois qu’on quitte une pièce. Cette action démontre un respect pour l’argent parce que l’électricité est si chère ici. Aussi, souvent les portes des chambres sont fermées sois quel qu’un, soit il est quelque part d’autre. Pour moi, cette action signifie une estime pour la solitude. Comme ça, une chambre est vraiment une pièce privée, un lieu où s’occupe seulement de soi-même.

L’Argent

Tout est plus cher ici qu’aux Etats-Unis et est cher quand même pour les français (sauf quelques aliments comme brie et baguettes). Donc, avant d’acheter quelque chose on pense plus ici pour vérifier ce qu’on achète nous plait vraiment. Cette notion appartient à l’idéologie que ce n’est pas la quantité qui est importante, mais la qualité.

Les Scouts

J’étais vraiment choquée d’apprendre que beaucoup des jeunes appartient à des groupes de scouts et aussi que les scouts on des programmes religieux. A mon avis, ce rapport entre les scouts et l’église met en relief le rôle que le catholicise, et la religion, joue dans la vie quotidienne.

L’Argot

En causant avec les enfants de ma famille d’accueille et leurs potes, j’ai appris que les tendance des jeunes français sont pareils aux celles des jeunes américains. Ils parlent tout les deux une langue très familier entre eux qu’on n’utilise pas avec les adultes et parfois que les adultes ne comprennent pas. Mais j’ai de la chance de vivre avec des enfants qui ont les âges proches du mien car je suis à l’aise pour discuter, dans une langue courante, avec les autres étudiants français.

Le Vin

Avant d’arriver ici beaucoup de monde m’a raconté que les enfants français étaient habitués à boire du vin depuis leur enfance, donc ils tenaient un respect certain pou l’acte du boire et ne le faisaient pas pour devenir bourrés. Mais, je me suis rendue compte due ce n’est pas complètement la vérité. Mais les jeunes français boivent autant que les jeunes américains et de plus les jeunes français commencent à boire plus jeunes à cause des boites de nuite. Ainsi, je crois que dans les deux cultures la responsabilité de boire vient avec l’âge.

La Politesse à Table

Aux Etats-Unis, on garde une main sous la table et si on a mangé assez, on peut arrêter, même s’il y a de la nourriture qui reste dans l’assiette. Ici, on doit garder les deux mains sur la table et j’ai remarque que si je laisse un peu dans l’assiette, celui qui m’a servi suppose que je n’ai pas aimé le repas et s’inquiète donc par résultat. Alors, il existe une politesse à table et surtout finir chaque repas ici. Encore, je pense que ça montre un valeur pour la nourriture de n’en gaspille pas.

Les Grèves

J’ai vu deux grèves ici et je crois que la grève est vraiment une partie de la culture française. En particulier la grève des lycéens. Je suis impressionné par le pouvoir que les étudiants ont de faire fermer les lycées pour montre leur voix contre le reforme du bac. Si les élèves étaient en grève aux Etats-Unis de mauvaises choses se passeraient pour étudiants qu lieu des bonnes choses. Je ne crois pas que les parents accepteraient ce genre de comportement non plus.

L’Intégration des Immigrés

Aux Etats-Unis je suis « Africaine Américaine » pas « une femme qui habite aux Etats-Unis qui a des origines africaines ». En France, il me semble que les gens qui n’ont pas des origines purement françaises ne sont pas complètement intégrés dans la société même s’ils habitent ici depuis leur naissance. Ils sont appelés « les maghrébins » ou « les chinois » ou « les italiens ». Il n’y a pas une façon de dire que les gens avec d’anciennes racines d’autres pays sont surtout français. J’ai fait cette observation parce que quand j’étais en train de chercher un coiffeur que faut le défrisage pour mon type de cheveux, j’ai trouvé que tout les coiffeurs qui le font, c’est-à-dire les coiffeurs africains, sont très séparés des autres coiffeurs et ils se trouvent tout au long d’une seule rue. A mon avis, la ségrégation des coiffeurs fait allusion à la ségrégation des ethnicités et la résistance de part des français de complètement intégrer les autres cultures dans la sienne.

Homosexualité

Il me semble que les hommes et les garçons en France n’ont pas la même crainte de ressembler à des homosexuels. Les hommes sont beaucoup plus intimes avec leurs amis en donnant des bisous et même dans l’acte de danser ensemble. Aux Etats-Unis, la plupart des hommes ont peur de paraître « gay », ils agissent donc d’une manière très mesuré avec les autres hommes.

Sexualité

En approfondissant su l’idée a dessus, je pense que les français sont plus habitués au rôle de la sexualité dans la vie quotidienne. Souvent les couples s’embrassent beaucoup dans les lieux publics ; les spectacles au théâtre et les pièces ont souvent de nudité et même les publicités à la télé ont des nuances fortement sexuelles. Au début je me sentais mal à l’aise à cause du rôle de la sexualité ici, mais petit à petit, je comprends comment ne pas mettre en question.