Restoring Nature

This week’s theme focuses on the idea of restoring nature. In general, most people see restoring nature as something good, a practice we should foster to help strengthen our environment. Despite this general vision there are many aspects of nature restoration that the common public do not see or understand. This week’s reading tackle the concept of restoration and each try to portray the role that restoration does or should play in our lives and in the ecological system as a whole.

In his work “Sunflower Forest”, Jordan discusses restoration through the idea of human interaction with nature that helps build the relationship between the two in a way that is mutually beneficial to both. Furthermore he discusses that restoration is necessary because preservation is impossible. He declares that constant human impact on the land makes it impossible to preserve. Furthermore he states that any attempt to try and preserve nature is actually an act against nature. Wilderness even without human impact grows, develops, and changes on its own. Therefore by trying to preserve a piece of wilderness you are actually inhibiting an ecological system. Thus he declares that restoration is a way to conserve the environments systems in a healthy manner. On a similar note Mills, in “Salmon Support” discusses the positive relationship that can develop between humans and nature through restoration. In this case she discusses the restoration of salmon in the northwest. She points out that the current state of salmon in the region depends on the restoration projects created by the Mattole Restoration Council. She furthermore discusses that in order to restore salmon populations to what they previously were, restoration workers cannot just focus on introducing salmon into the water. The salmon are part of a system and thus in order to restore the salmon population, the system in which the salmon live must be understood. The idea of understanding a system brings us to “The Big Lie” by Katz who believes that trying to understand and believing that you can understand ecological systems, mechanizes them and makes humans believe that they have ability to control and use nature at their will. He claims that the human restoration of nature is not at all natural and does not bring an ecosystem back to its original state because it was created by humans.

Of these three essays the one I struggled with in my head the most with was Katz’s’. The idea that restoring nature creates something unnatural is not something I am propelled to believe. Furthermore I did not like his comparison of restored nature to a work of copied art. Yes, both nature that has been restored and a piece of artwork that has been copied are works of human replication. However copying a piece of art requires the sole act of a human placing a paintbrush to a canvas. They create the work solely themselves. However, when humans attempt to restore nature it is not something that they can do on their own. Yes, we can plant the seeds, and water the plants but there are so many steps that we cannot control that go into the restoration process. In essence, I believe that when restore land we are merely providing direction, while the natural system works to restore itself. Despite my disagreements with parts of Katz’s argument I do believe he finishes with a strong point. He declares that at the current moment he cannot be against restoration because attempting to restore destroyed land is better than leaving it polluted. However he declares that we should work to prevent the need for restoration. If there was no need to restore land then the land would be able to develop in its own way. This would require a change in the way we live that promotes a respect for the natural world and rejects the pollution and destruction of our current one. For me, this is the ideal goal but one I also believe that at least in the near distant future is an impossible one to attain for it requires a shift in culture something that is not easily modified. Because of this I believe that the ideas discussed by Jordan and Mills are the most practical for our current world. While we should promote a lifestyle that rejects the need for restoration however at the present moment restoration is a necessity. Thus, as described by Jordan and Mills we should restore nature in a way that promotes a positive relationship between humans and the environment.

Qu’est ce qu’on mange

Unknown

 

C’est un photo avec mes deux favoris Red Veltet et S’more à  Sprinkles.

La phrase « Nous mangeons pour vivre et non vivons pour manger » est très importante à se rappeler comme les problèmes de l’obésité sont le centre de discussion. C’est nécessaire de promouvoir un mode de vie équilibré. Cependant, la vérité est que tout le monde a des faiblesses quand il s’agit la nourriture, que ce soit envie salée ou sucrée. Pour moi, mon favori est le gâteau spécialement les petits gâteux. Les petits gâteux sont devenus très populaires aux États-Unis depuis 2005 puisque une boutique boulangerie appeler « Sprinkles » ouverte dans Los Angeles. Les petits gâteaux dans cette boulangerie sont les meilleurs. Ils sont cuits avec les meilleurs ingrédients comme : la vanille de Madagascar, le chocolat de Belgique, et la cannelle de Sri Lanka. C’est le plus riche dessert qui satisfaire de bec sucré. Mes gâteaux préfèrent est «Red Velvet » et « S’mores ». Pour le « Red Velvet », c’est préparé avec un petit de cacao pour le gâteau fin au fromage à la crème. Le « S’more est préparé avec un biscuit de farine avec un gâteau chocolat fin avec une guimauve bruler.

Bon Appétit,

Andrew

Qu’est-ce qu’on mange? – John Kneisley

 

pancakes

Une vie sans l’existence des pancakes est une vie sans l’air pour respirer. C’est simplement impossible de vivre dans cette situation. À Dickinson, j’ai déjà testé plusieurs types de pancakes et, en fait, j’ai préféré ceux dans le Caf. J’ai visité le « Diner », et ils ont les bons pancakes, mais pas comme le Caf. Malgré le fait que les pancakes du Caf ont un meilleur goût, il y a aussi la chance de manger tout ce qu’on veut pour un prix. Donc, c’est les pancakes sans de restrictions.

Quand je mange les pancakes, je prends un tas et j’applique du beurre entre chacun pour améliorer le goût. Ensuite, je mange l’extérieur du tas en même temps de couper toutes les couches du tas dans un bouché. Finalement, je mange le centre du pancake, qui a tout le beurre fondu. Il n’y a pas de mots dans cet univers pour décrire le dernier bouché. C’est une expérience céleste, et quand le chaud pancake au gout de beurre glisse dans la gorge, on sort de la terre et va à une autre planète de paradis.

Et bien sûr, on ne peut pas oublier le sirop d’érable.

 

Mon repas favori – Alex Gitlin

La nourriture est une des parties les plus importantes de nombreuses cultures. Les États-Unis ont une variété d’options différentes partout où vous allez (sauf Carlisle). Un de mes nourritures préférées qui n’est même pas un plat américain est le burrito. En particulier j’adore le chipotle burrito. Il est enveloppé dans une coquille de tortilla chaude qui conserve tous les ingrédients savoureux à l’intérieur. À l’intérieur vous pouvez ajouter quelque chose à partir de steak et poulet et carnetas. Haricots et du riz vont généralement à l’intérieur aussi bien. Vous pouvez ajouter salsa et le fromage et le favori de tout le monde: le guacamole. C’est un repas très copieux, mais parfois il est bon de manger des chips tortilla sur le côté. J’adore le burrito c’est parce qu’ils sont délicieux, ils sont faciles à faire et je ayant toujours un bon moment avec mes amis quand nous les mangeons.c740Chipotle_Sofritas_Burrito_Vegan-copy

Qu’est-ce qu’on mange? Arielle Verdi

url

Mon type de nourriture préféré est les fruits de mer, spécifiquement le poisson. J’aime tous les types, mais je préfère le mahi-mahi. La façon dont je l’aime préparé est grillée et noircie avec la sauce salsa de fruits comme la mangue ou l’ananas. Je ne mange pas le mahi-mahi tout le temps parce que le poisson est frais seulement dans les mois d’été à moins que je suis dans la Floride. Ce plat fait mes vacances plus excitantes. Je suis très heureuse quand je peux le manger !

Mon restaurant préféré pour les fruits de mer est dans Ocean City dans le sud dans le New Jersey. Elle est appelée « Smitty’s Clam Bar. » C’est toujours plein de gens pendant l’été. Mon repas préféré est le thon et le mahi mahi. Ils les font dans une sauce au gingembre soja. C’est très bon !! L’endroit est comme un secret aux gens de la région. J’y vais tout le temps !

La photo est le mahi mahi noirci avec la sauce salsa de la mangue.

 

Qu’est-ce qu’on mange? – Samuel Richards

PickleChips1

Si je peux, je voudrais manger les bonbons toujours, mais je ne peux pas. Pour moi, il est difficile de trouver un repas ou une nourriture préfère. J’aime beaucoup de nourriture, mais probablement, la meilleure nourriture de monde est les cornichons frits. En Géorgie et au sud, les cornichons frits sont très populaires. Ils sont populaires, car les cornichons frits sont parfaits particulièrement avec la sauce tartare ! Les cornichons frits sont tranchés cornichons qui sont ensuite panés et cuits à la friteuse. Mais il faut éviter de mettre trop de pain sur les cornichons ou frire les cornichons trop longtemps. Il est préférable de manger des cornichons frits avec du thé sucré de sud. La douceur du thé et de la salinité des cornichons fait un bon équilibre de saveur. Bon appétit !

 

Qu’est-ce qu’on mange?

Cette question est la plus difficile du semester – c’est impossible de choisir un repas favori! Mais je l’essaie. Le rôti à la cocotte de ma mère est un des mes repas favoris. Ma mère commence de cuisiner ce plat le matin, avant qu’elle partir à travailler; elle met le boeuf dans la mijoteuse avec de velouté des champignons et des assaisonnements, et la totalité cuit pour toute la journée. Le soir, elle fait du riz et un légume comme le brocoli ou l’asperge, et elle fait aussi une sauce du jus de viande. Alors nous mangeons le boeuf avec le riz et la sauce couvrant tout. Parce-que le boeuf est cuite doucement, pendant plusieurs heures, il est très tendre et goûteux, avec un petit goût des champignons. Ce repas est parfait après un jour long ou difficile: il a un goût très rassurant, et le temps de cuisson long cause notre maison de sent très bon et aussi rassurant quand ma soeur et moi rentrons de l’ècole. Je l’aime vraiment. Ma famille mange rarement le boeuf, à cause de la santé de ma mère, mais nous exceptons ce rôti de temps en temps. C’est un plat préféré pour toute la famille, et, à cause de la taille du rôti, nous avons toujours des restes pour déjeuner le lendemain (bien sûr, la viande n’est pas aussi bonne quand elle est froide). J’espère que ma mère va le cuisiner quand je rentre d’université la semaine prochaine.

Cette photo est similaire au rôti à la cocotte de ma mère, avec du riz et de la sauce – mais elle ne le fait pas avec des pommes de terre ou les carottes.

Qu’est-ce qu’on mange? Carolyn Helfand

laduree-fashionclassandjetlag1hpnc_baby_chicks

En règle générale, si un repas est mauvais pour ma taille, je veux le manger. Les glucides, la crème, la graisse, le sucre, je suis un supporter de toutes ces choses. J’aime le petit déjeuner: le pain perdu, les œufs Bénédicte, les crêpes, etc.  J’aime dessert: les gâteaux, les tartes, les biscuits (j’ai une dépendance débilitante pour Macarons de Ladurée de l’avenue Madison—quand j’étais au lycée, j’y suis allé après l’école trop souvent.)

Cela étant dit, même si j’aime les choses qui sont mauvaises pour moi, je ne les mange pas que souvent (sauf pour les macarons). Je vis à Brooklyn, dans la ville de New York, et j’ai accès à un grand nombre de produits frais locaux. Même si j’aime le goût, en fait je ne mange pas beaucoup de nourriture traitée—en fait, ma mère (elle est folle) vient d’acheter poussins qu’elle veut élever dans notre petite cour, ce qui est très à la mode à Brooklyn, en ce moment. Nous aurons bientôt des oeufs frais (et j’espère que nous n’aurons pas le poulet frais …) !

 

Qu’est-Ce-Qu’on Mange? – Emma Devine

Mon repas préféré est le spaghetti. Ça me plait parce que c’est toujours délicieux et tellement versatile. Ce n’est pas difficile à cuisiner- on doit simplement bouillir de l’eau et faire cuire le spaghetti pour quelque minutes. De plus, on peut le garnir avec presque n’importe quelle sauce salée. La manière dont je préfère manger mon spaghetti c’est ou bien avec de l’huile d’olive et un peu de sel, ou bien avec une sauce de palourdes. Je ne suis pas Italienne mais le spaghetti est un plat que ma mère et ma grand’mère cuisinaient toujours depuis que j’étais petite, alors c’est quelque chose avec lequel j’associe de bonnes mémoires.

Mon Repas Préféré

 

Si je pouvais je mangerais les Reeces tasses de beurre d’arachide pour chaque repas. Mais puisque je ne peux pas faire ça je pense que mon repas préféré est un très bien fait hamburger avec les frites. Il ne peut pas être un hamburger par un restaurant de fast-food. Il doit être un vrai hamburger et le petit pain doit être grillé. Plus il est nécessaire que le hamburger soit servi avec les frites parce que le repas n’est pas complet sans les frites. J’aime ce repas parce qu’il est simple, mais satisfaisant et substantielle. Plus il n’est pas un repas qui est très difficile de faire et il n’est pas plus cher. En outre c’est un bon choix pour beaucoup d’occasions particulièrement un barbecue pendant l’été. Même si ce repas n’est pas un repas très sain, je suis toujours heureux après un bon hamburger!

Un hamburger est un choix excellent à une barbecue.
Un hamburger est un choix excellent à une barbecue.