Skype 4

April 2, 2013

Pour le quatrième échange Skype, j’ai parlé avec Clara encore. Pour sa moitié, nous avons discuté de la consommation américaine, un sujet sur lequel je crois fermement. J’étais content qu’elle a été tellement consternée lorsque j’ai décrit “Black Friday”. J’ai expliqué que “Black Friday” est le parfait exemple du fait que les Américains surévaluation des marchandises pas chères.  Ici, la quantité est plus importante que la qualité, et moi, je crois que cette idée crée une culture pleine de gens qui ne peuvent pas apprécier leur propre fortune.  Je suis peur que cette faiblesse s’infiltrera dans d’autres facettes de ce pays.

Quand Clara et moi avons discutĂ© la culture française, je lui ai demande de m’expliquer le système de justice.  Elle a ri et m’a assurĂ©e que cela est compliquĂ©e, mais elle me donnerait les bases.  Elle a prĂ©cisĂ©e que, en gĂ©nĂ©ral, elle pense que le système de justice français est efficace, et la plupart des criminels sont captures.  Elle m’a dit que si quelqu’un est accusĂ© d’un crime, il est facile de contact un avocat pour le dĂ©fendre.  En plus, les personnes innocentes n’ont pas souvent aller en prison, parce que dans le système français, on est innocent jusqu’Ă  ce que sa culpabilitĂ© soit Ă©tablie.

Ensuite, je lui ai posĂ© des questions sur la justice sociale, et elle a immĂ©diatement pensĂ© aux pauvres.  Au dĂ©but, je m’attendais a lui faire dire qu’ils sont mĂ©prisĂ©s, mais elle m’a dit que le pays fait un bon travail de les soutenir.  Les Français (particulièrement les gens riches) paient des impĂ´ts en fonction de leur revenu annuel, et une partie de cet argent sert Ă  aider la condition des pauvres citoyens français. Cela m’intĂ©ressait beaucoup, car cela est une question sur laquelle les Etats-Unis sont très partagĂ©s. Moi, je crois que les Etats-Unis doivent envisager cette mĂ©thode de la France, mĂŞme si ce pays n’est pas socialiste.

Carolyn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Calendar