Tuesday, September 11th, 2018...9:41 pmbrian1

Les jeunes Vietnamiens semblent indifférentS au passé de leur propre pays

Jump to Comments

Dans cette photo, on trouve des enfants attendant à être ramassés par leur parent après des cours supplémentaires. Ça a lieu la nuit. C’est une photo téléchargé de l’internet parce qu’ elle est la meilleuRe photo quI illustre bien le sujet du billet que je puisse chercher de tous les moyens.

La majorité des jeunes Vietnamiens sont indifférents à l’histoire du Vietnam. Ils sont indifférentS au passé de leur propre pays. Pourquoi est-ce que c’est le cas? Le passé d’une nation, c’est trop important pour son dévéloppement dans le futur, n’est-ce pas?

Le système scolaire Vietnamien ne met pas l’importance sur l’apprentissage de l’histoire ou l’histoire elle-même. Pour la société, les parents, les étudiants, elle a peu d’importance. Comme ça, elle est mal apprise et enseignée de la façon absolument ennuyeuse. De plus, l’on estime que ce qui COMPTE, CE sont les maths, la litérature, les sciences, pas l’histoire. Les parents vietnamiens forcent leurs enfants à prendre des cours supplémentaireS sur les matièreS “importantes” hors de l’école. Ces cours les privent de trop de leur temps puisqu’ils doivent les prendre presque tous les jours. Par conséquent, ils ne développent pas lA capacité d’ apprécier le passé, l’analyser pour mieux comprendre l’EPOQUE contemporaine. Alors, pour les jeunes Vietnamiens, la conception du passé, en fait, n’existe presque pas.

 



Leave a Reply