Après avoir décidé que nous voulions rester en France ce weekend pour pratiquer plus de Français, Marie et moi, nous avons décidé d’aller à Carcassonne pour la journée. J’avais déjà vu beaucoup de châteaux en Angleterre, mais c’était la première fois que j’ai visité un château français et c’était absolument impressionnant. Le château était construit il y a quelques siècles et il est pourtant beau. D’abord nous nous sommes promenées sur les remparts et après autour de l’extérieur du château. Nous avons pris beaucoup de jolies photos du château pour saisir son magnificence. Il faisait beau et après avoir vu tout le château, nous avons décidé de s’asseoir dehors et boire un verre de vin. Il y avait beaucoup de monde dans le château cet après-midi mais il n’était pas très difficile de trouver un restaurant pour se détendre. J’aimais bien ma visite au Château Carcassonne parce qu’il est quelque chose qu’on ne peut pas faire aux Etats-Unis. Il n’y a pas de châteaux ou d’anciens bâtiments comme en Europe parce que les Etats-Unis est un pays beaucoup plus jeune. C’était une expérience unique et je suis heureuse d’y être allée.

Note du blog : 16/20

Ce weekend passé, nous sommes allées aux Pyrénées où nous sommes restées au centre de la montagne dans un petit village de trente personnes. Bien que nous ayons fait beaucoup de choses magnifiques, notamment une randonnée de quinze kilomètres à travers les montagnes et une visite à une petite miellerie, ce que j’ai apprécié le plus était l’occasion d’apprendre un peu plus de la cuisine française. Sous la surveillance d’une cuisinière qui travaillait au centre, nous avons préparé notre propre repas. Notre déjeuner était composé d’une salade, de la ratatouille, du porc, et d’une tarte aux pommes. C’était un peu chaotique dans la cuisine avec tout le monde qui essayait de faire chaque plat en même temps, mais à mon avis nous avons bien réussi. Après ça, nous nous sommes assises à la table pour manger et déguster nos créations. En fin de compte, la nourriture m’a beaucoup plu mais j’ai pensé que la ratatouille était un peu trop sucrée. J’ai beaucoup aimé cette expérience parce que je voudrais bien retourner chez moi avec des souvenirs de la cuisine française. Avec ce que j’ai appris dans ce petit cours de cuisine, j’espère que je pourrai récréer ces plats typiquement français pour ma famille et partager un peu de la culture française avec eux.

Note du blog : 16/20

 

Hier nous avons visité le marché Carmes et le marché Victor Hugo en ville. Les marchés en France sont tellement différents que les marchés aux Etats-Unis où ils ne sont pas très communs. Ceux-ci en France étaient bien organisés avec les beaux agencements des fruits et des légumes. Les vendeurs chaleureux disent bonjour à tout le monde et sont prêts et heureux à vous aider. Bien qu’on trouve la belle nourriture fraiche aux marchés français, nous avons appris qu’on va trouver des choses qui ne sont pas aussi jolies. J’étais choquée d’entrer dans la partie boucherie du marché Carmes à trouver les cervelles entières parmi les autres organes des animaux variés. Quoique je sois ouverte à goûter la nourriture française, je ne crois pas que je puisse manger les tripes pendant ce voyage, l’idée me dégoute un peu trop. En dépit de quelque chose que j’ai trouvé un peu étrange aux marchés français, je crois qu’il serait bien d’avoir plus de marchés aux Etats-Unis comme les marchés à Toulouse. On peut acheter de produits frais chaque jour et de plus on sait d’où vient sa nourriture. À mon avis, les français ont les marchés infiniment supérieurs aux marchés aux Etats-Unis.

Note du blog : 16/20

Ce week-end était le Rio Loco. Le thème était « les voix des femmes » lequel m’intéresse beaucoup car je suis musicienne. J’ai assisté au concert de Wonderbrass, un ensemble de femmes qui jouent les instruments de cuivre comme moi. Une des défis que j’affronte en tant que musicienne est que le domaine est dominé par les hommes. J’avais la difficulté d’être femme dans l’endroit des hommes. Donc, les femmes de Wonderbrass m’inspirent. Comme on peut voir dans la photo, les musiciennes ne cache pas leur fémininité. Au lieu, elles l’épousent.

En addition d’apprendre beaucoup sur comment être une musicienne, j’ai appris quelque chose sur la culture d’écouter en France. Elles ont joué de la musique du jazz, en genre qui origine aux Etats-Unis et vient avec ses coutumes d’écouter. Par exemple, quand quelqu’un fait un solo, c’est normal pour les musiciens ou l’audience de crier pour montrer leur support. Je l’ai fait, et elles l’ont fait, mais pas personne d’autre. Ils restent muets et applaudissent poliment à la fin de chaque morceau. La culture d’écouter à la musique est plus réservé en France qu’aux Etats-Unis.

Note avant la correction : 13.5/20

Chouette expérience Kira!

Le Lapin !

June 16, 2019

Vendredi dernier, mon hôtesse m’a amené à un cours de cuisine à L’atelier des Chefs. Le thème de la classe était le lapin ! Avant ça, je n’avais jamais cuisiné ni mangé de lapin, mais j’étais très curieux d’en apprendre plus à ce sujet ! J’ai appris que ce cours de cuisine était l’un des huit qui avaient voyagé dans d’autres villes en France comme Paris, Lyon et Bordeaux. Il était parrainé par Loeul & Piriot qui est un distributeur de viandes spécialisées dans la viande de lapin et de chevreau. Ils faisaient la promotion de leur produit en organisant ces cours dans l’espoir que plus de personnes cuisineront du lapin chez eux. Il y avait huit autres étudiants, donc nous étions dix au total. Après avoir écouté les autres “étudiants” raconter leurs expériences passées avec le lapin. J’ai appris que ce n’était pas très populaire en France ; il est plus souvent consommé pendant de fêtes ou lors d’une occasion spéciale.

Dans l’ensemble, la classe était vraiment intéressante ! Le chef était un peu intimidant et parlait très vite, mais j’ai pu comprendre quelques mots et suivre en observant ce qu’il faisait. Nous avons fait deux plats, une entrée et un plat. L’entrée était de lapin au citron confit et ses cornichons minute. Le plat était cuisse de lapin lardée au chorizo ​​et piperade à l’ossau-iraty. Entre les deux plats, j’ai préféré le plat, mais je ne cuisinerai probablement plus de lapin.

Note du blog : 16/20

Voici une vraie différence dans l’assiette, Kate!

Le canard de Toulouse

June 16, 2019

Le Fois Gras

Le Fois Gras

Tout le monde me conseil que, à Toulouse, on doit manger le canard. Alors, jeudi soir, je suis allée avec Kira au restaurant. Je ne voulais pas manger beaucoup, mais je voulais gouter le canard. Donc, j’ai demandé le foie gras. C’était horrible ! C’était comme du beurre, et il gout comme du beurre. Juste un beurre dégoûtant.

 

Le prochaine soir que je sortais pour diner, j’ai mangé un autre type de canard. Ce fois, le canard était comme « pulled pork ».  Les deux fois, on peut étaler le canard, mais la deuxième fois, le canard ressemblait à viande, pas du beurre. J’ai préféré la deuxième fois, mais je suis contente que j’ai essayé le foie gras Je pense que, lorsque je suis à Toulouse, je dois essayer toutes d’Alimentations. Après j’essaye, je ne dois pas l’aimer, mais je peux apprendre quels gouts j’aime et quels gouts je n’aime pas. Alors, la prochaine fois que je sortirai pour le diner, je veux gouter le magret de canard. Je souhaite quand je rentrerai aux États-Unis, je serai bien formée pas les gouts en France et je apprécierai plus des gouts aux États-Unis.

Note avant la correction : 13/20

Le week-end dernier, je suis allée à Marseille avec mon amie Kate. Une de mes parties préférées du week-end allais à la plage. Nous sommes allés à la plage Borély qui se trouvait à 15 minutes en voiture de notre appartement dans le Vieux-Port de Marseille. Aux États-Unis, j’habite dans une petite ville de la côte nord du Massachussetts, à 5 minutes de la plage. Alors que j’assoyais sur ma serviette et que je prenais le soleil, j’ai regardé autour de moi et j’ai vu à quel point une journée à la plage à Marseille était différente d’une journée à la plage à Ipswich. Les femmes à la plage à Marseille se bronzent généralement sans un haut du bikini, ce à quoi je m’attendais en cas ou stéréotype des plages de nues en France. À la plage d’Ipswich, Crane’s Beach, il est interdit de se passer sans un maillot de bain. J’ai également constaté que les habitants de la Plage Borély sont plus actifs, courent et jouent à des jeux que ceux de Crane’s, qui s’assoient généralement sur une chaise, bronzent et mangent. En outre, c’était intéressant de voir comment maîtres-nageurs de Plage Borély font leur travail. Chez moi, je suis maître-nageuse et je suis responsable de porter le rouge et de montrer la croix sur mon maillot de bain et ma bouée de sauvetage. À Plage Borély , il n’y avait que deux ou trois maîtres-nageurs pour toute la plage. Ils portent des bleus et des blancs et portent des palmes avec eux plutôt qu’une bouée de sauvetage sous le bras. Ils ont également des orateurs le long de la plage qui diffusent des annonces importantes aux habitants de la plage, et il n’y a rien de tel à ma plage à chez moi. Car aller à la plage est une de mes choses préférées à faire à tout moment, n’importe où, c’était très intéressant pour moi d’aller à Marseille et de voir toute la différence entre les plages chez moi et à l’étranger.

Note du blog : 14,5/20

Ce week-end, j’ai voyagé à l’Espagne avec Elaina pour une petite vacance de travail. En route de l’Espagne, notre chauffeur nous a transporté à travers l’Andorre. C’était ma première fois dans un pays autre que la France. Je l’ai trouvé curieuse que nos passeports n’ont pas été vérifiés quand nous avons traversé la frontière.

J’ai demandé à notre chauffeur pourquoi le dédouanement était si facile entre les deux pays.  Il m’a expliqué que les frontières entre les pays de l’union européenne sont ouvertes. Les pays encouragent l’échange libre des gens et des produits. Donc, traverser une frontière en Europe est comparable aux États-Unis. Nous n’avons pas besoin de papiers pour voyager à un autre état. Les similarités entre la relation de l’Andorre et la France aux États-Unis ne s’arrêtent pas là. Notre chauffeur a dit aussi que beaucoup de Français aime faire du shopping en Andorre parce qu’il n’a pas d’impôts sur les produits aux magasins. Venant du sud-est de la Pennsylvanie, je connais plusieurs personnes qui vont à Delaware pour faire du shopping sans impôts. J’ai appris que l’économie de l’Andorre est dépendant des clients français.

Note du Blog : 15/20

Tandis que nous étions dans les Hautes-Pyrénées, nous avons vu les mairies des petits villages qui composent la grande inter-communauté de la vallée du Louron. Le bâtiment de la mairie à Germ est assez récent, mais la mairie de Loudenvielle dans l’image est plus vielle et aussi plus petite.

Tous les villages dans cette vallée sont petits, mais comme je le comprends, Germ est la plus petite avec juste 40 habitants. Cependant, ils ont une mairie plus grande et plus contemporaine que Loudenvielle. Je l’ai trouvé très intéressant.

Je n’ai jamais vu quelqu’un dans les mairies des deux villages. Il me semble que les maires des petits villages ne sont pas les maires pour leur travail un temps complet. Par exemple, notre guide de randonnée était le maire de son village de 60 habitants. Je pense que les bâtiments des mairies ne doivent pas être grands parce qu’ils ne sont pas utilisés beaucoup. Au lieu, les mairies sont les endroits pour faire les décisions importantes de ville quand ils se présentent, et pas plus.

Note du Blog : 16/20

Mardi, nous avons visité des marchés à Toulouse. Un fruit qui m’intéresse beaucoup est les fraises. Au premier marché en Carmes, j’ai découvert qu’il y a plusieurs variétés des fraises en France. Quelques-unes sont très petites et quelques-unes sont assez grandes. Pourtant dans cette image, j’ai vu un type des fraises nouveau pour moi—les fraises blanches. Je ne sais pas la différence entre les fraises blanches et rouges, mais je devinerai que les fraises blanches sont assez uniques de cette région.

Je n’ai jamais vu de nombreuses fraises dans ma vie ! La présence de beaucoup de variétés de fraises était aussi intéressant parce qu’aux Etats-Unis, les fraises locaux n’arrivent pas jusqu’à plus tard dans l’été. Cependant en France, les bonnes fraises sont très nombreuses maintenant, au milieu du printemps.

Cet après-midi, nous avons noté les observations à Professeur Soldin. Elle nous a dit que les goûts de chaque sont vraiment diffèrent. J’espère qu’un jour prochain je peux essayer les grandes variétés des fraises.

Note du blog : 15/20