Autobiographie Linguistique

Je m’appelle Joey et quand je ne suis pas à Dickinson, j’habite en Ijamsville, Maryland. Quand j’etais jeune, j’ai vécu très près de Washington, D.C. avec mon père, ma mère, mes deux frères, et ma grande-mère. Aujourd’hui, ma famille se compose de mon père, ma belle-mère, un frère, un beau-frère, et deux chiens.  À l’école élémentaire, j’ai découvert mon amour pour le théâtre. J’ai modélisé et j’ai fait du théâtre jusqu’à ce que je sois à l’université. Au collège, j’ai couru cross country et j’ai joué au soccer, et j’ai nagé pendant deux ans au lycée. La raison pour laquelle j’ai choisi de prendre français, c’est que mes frères aînés l’avaient pris, et c’était l’une des nombreuses langues que ma grand-mère parlait. J’ai commencé à prendre des cours de français au collège, et je suis allé à l’IB niveau supérieur français au lycée. Je crois que j’ai continué à prendre des cours de français en raison de mon intérêt pour l’histoire et la culture entourant la langue. J’admire l’esprit et la ténacité du peuple français, ainsi que sa capacité à infliger des changements sociaux. Français est parlée sur tant de continents et par un éventail aussi diversifié de personnes. J’ai l’intention de me spécialiser dans les études internationales, donc il est impératif que je continue à apprendre la langue français. L’idée de vivre dans un pays francophone et d’avoir une carrière qui me permet d’utiliser mes compétences m’inspire à continuer à l’apprendre.

2 Replies to “Autobiographie Linguistique”

  1. Bonjour Joey,
    J’aime ce que vous avez écrit au sujet de la ténacité du peuple français. Je suis aussi, comme vous, inspiré par la possibilité de travailler et vivre dans un pays francophone. Je pense que je vais aussi prendre le français tout au long de l’université.
    -Syd

  2. Je raconte vos raisons pour continuer le français. La capacité de communiquer avec plus de personnes m’attire beaucoup, j’ai également le désir de vivre dans un autre pays où je pourrais utiliser mes compétences en français.

    Je ne savais pas que tu courais à travers le pays ou que tu jouais au football au lycée, c’est vraiment génial.

Leave a Reply