Linguistic Autobiography

Quand j’étais petite, ma mère me lisait des livres tous les soirs jusqu’à l’âge de douze ans. Ma mère est professeur d’anglais, donc j’étais scolarisée à la maison et elle m’enseignait les lettres et sciences sociales et humains, tandis que mon père, ingénieur, m’enseignait les mathématiques et les sciences. Ensuite, je suis entré dans le système scolaire public au collège. J’ai commencé à apprendre le français lors de ma dernière année de collège et je l’ai continué chaque année jusqu’à ma dernière année d’études secondaires, lorsque j’ai pris le cours de français AP. J’ai commencé à apprendre le français parce que le département de français de mon lycée était excellent – les professeurs étaient férus de technologie et nous avons joué à des jeux pour la majorité de la classe. Dans mes cours de français, j’ai appris à aimer la culture française, de la nourriture, et la mode. Au-delà de cela, j’apprécie la capacité de communiquer avec des personnes extérieures à ma culture et de travailler pour comprendre ceux qui sont différents de moi, qu’ils soient originaires de l’un des nombreux pays africains riches en culture ou de la France. J’apprends le français mieux en écoutant et en lisant des sources primaires, et je suis très enthousiaste d’être dans ce cours ce semestre.

2 Replies to “Linguistic Autobiography”

  1. Bonsoir Elaina,
    Je suis d’accord avec vous qu’il est important de comprendre des cultures différentes de la nôtre. Particulièrement si vous avez l’intention de visiter ce pays. J’adore que vous ayez grandi avec les influences différentes de vos deux parents.
    -Syd

  2. J’aime la nourriture française aussi (mais c’est difficile de ne pas l’aimer)! Je suis d’accord qu’il est utile d’écouter aux locuteurs natifs. Avez-vous regardé les vidéos du site web tv5monde? Quand j’ai pris des cours de français AP au lycée mon prof les a utilisé beaucoup pour tester notre compréhension orale.

    – Mohala

Leave a Reply