La Discrimination

Depuis mon arrivée au Dickinson College, chaque fois que je quitte le campus, j’essaie de prendre conscience de mes actes à cause des voix très conservatrices de la population locale qui peuvent me crier après avoir fait quelque chose. Je n’avais eu aucun problème avec eux, mais en tant que femme homosexuelle, voir des drapeaux confédérés autour de la ville m’a rendu très mal à l’aise. Un jour, je traversais High Street avec ma petite amie et nous nous tension la main. Alors que nous marchions dans la rue, un camion rouge suspendu à un drapeau confédéré nous a crié quelque chose. Je ne suis toujours pas sûr de ce que l’homme dans le camion a dit, mais j’imagine que ce n’était pas agréable.

Il est difficile de savoir qu’on est toujours au monde avec l’ignorance et la haine, mais c’est aussi important de ne pas laisser ces choses on affecter. Plus souvent, les voix pleines de haine sont plus fortes que les voix pleines d’amour et de paix. Donc, même si on m’a crié de ne pas exprimer mon amour pour quelqu’un d’autre, je sais que la plupart des gens autour de moi ne partagent pas les mêmes points de vue.

 

-Syd

3 Replies to “La Discrimination”

  1. C’est difficile d’arriver à un endroit comme Carlisle qui est très conserve venant d’une région libérale. Quand je suis arrivé à Carlisle, j’ai été surpris par des choses comme le drapeau des Confédérés, parce que nous ne sommes pas dans le Sud. Je suis désolé que cela vous soit vous passé. J’espère qu’il y a plus des gens remplis d’amour que la haine.

  2. J’ai eu une situation similaire, et je suis désolé d’apprendre que tu as été harcelé ici aussi. Je comprends combien il est douloureux de ressentir cela.
    -Joey

  3. Je suis désolé que vous avez vécu cette expérience avec l’homme dans le camion quand vous étiez avec votre petite amie. Cela semble perturbant.
    -Mohala

Leave a Reply