La discrimination mathematique

Je sais que je suis très privilégiée, grâce à ma race et ma sexualité, parce que je suis blanche et hétérosexual, et je ne suis pas immigrée, donc je suis totalement en majorité aux États-Unis. Cela dit, je suis une femme, donc j’ai eu quelques expériences de discrimination dans ma vie, spécifiquement au lycée. J’avais un professeur des mathématiques qui était très discriminatoire vers à moi. J’étais la seule fille dans ma classe, et c’était une classe avancée (AP Calculus BC) donc la classe était difficile. Les autres étudiants n’étaient pas méchants ou discriminatoires, mais mon professeur a souvent fait les commentaires dénigrant.

Il disait souvent que je deviendrais femme au foyer si je n’intégrais pas ou ne calculais pas correctement en classe, et c’était gênant chaque fois. De plus, il a utilisé un stéréotype des femmes pour me dégrader, donc c’était aussi offensif. Il a dit une fois que j’étais heureuse parce que je suis blonde, donc personne n’avait des attentes que je suis intelligente. Il n’ai jamais fait les commentaires méchantes aux autres étudiants, qui étaient tous des hommes, il s’est comporté d’une façon discriminatoire envers moi spécifiquement.

Encore, je suis conscient que je suis heureuse et très privilégiée, c’est seulement une histoire de mon petit expérience avec la discrimination au lycée.

-Freya

4 Replies to “La discrimination mathematique”

  1. Cela m’attriste d’entendre des histoires d’éducateurs qui sont impolis et discriminatoires. Je me demande comment les gens qui ont sans doute l’un des rôles les plus influents dans la vie des enfants peuvent bien faire leur travail s’ils ne croient pas à l’égalité.
    -Joey

  2. Je pense que cette discrimination est très mauvais et commun aux sujets de “STEM” parce que les femmes sont la minorité aux ces sujets. La discrimination dissuade les femmes a faire les sujets dans le “STEM”, et ça c’est un grand problem.

  3. Je pense que votre ancien professeur de AP Calculus était un crétin. J’étais un de deux femmes dans un cours de l’informatique au lycée, et je me souviens la pression de prouver que les filles peuvent réussir avec les ordinateurs.
    -Mohala

  4. J’ai aussi eu une mauvaise expérience avec un professeur de lycée. Mon professeur de physique me disait toujours que je ne devrais pas être dans la classe et que je devrais passer à un autre niveau inférieur. J’ai eu de meilleures notes que beaucoup de garçons de ma classe et il n’a jamais rien dit aux garçons, mais il m’a toujours attaqué et m’a parlé comme un enfant.

Leave a Reply