Le capitalisme « sauvage »

Je pense que c’est vraiment compréhensible que certains Français considèrent le capitalisme américain « sauvage ». Les droits des travailleurs sont plus forts en France qu’aux Etats-Unis grâce au Code du travail. A l’Hexagone, tous les employés à temps plein peuvent prendre au moins 5 semaines des vacances, mais les Américains n’ont pas aucun droit de congés payés. Tout le monde français a le droit de grève, même les fonctionnaires à l’exception de l’armée, la police, les gardiens de prisons et les pompiers, et il est interdit de remplacer des grévistes par de nouveaux travailleurs. Il existe la protection du licenciement injuste ; les employeurs ne peuvent pas renvoyer quelqu’un sans une explication. Plusieurs originaires de l’Hexagone font partie des syndicats qui protège ces droits. Aux Etats-Unis, par contre, le gouvernement ne protège pas les salariés de la même façon. Les patrons peuvent licencier ceux qui travaillent pour eux à leur gré. Bien que les syndicats américains existent, ils ne sont pas aussi forts, et les grévistes peut être remplacé par des autres travailleurs.  Les Etats-Unis sont aussi le seul pays industrialisé ou la loi ne garantit pas le congé maternité aux travailleuses. Ce manque de protection et d’avantages pour les salariés suggère que les Américains prisent les entreprises plus des salariés qui les soutiennent.

2 Replies to “Le capitalisme « sauvage »”

  1. J’aime que vous notez les indications spécifiques dans chaque société qui insinuent les priorités de leur société. Je pense que votre point des droits des travailleurs est important, parce que les différences aux États-Unis et en France entre les droits de travailleurs peuvent indiquer les différences des valeurs du pays, en relation à l’économie.

  2. La culture de travail entre la France et les États-Unis est très différente – les Français perçoivent les Américains comme ayant plusieurs emplois et travaillant constamment avec très peu de vacances. Ceci est en partie vrai et peut-être dû aux influences capitalistes et à beaucoup de pression pour travailler.

Leave a Reply