Les langues étrangères dans les écoles françaises et américaines

September 21, 2017
Classe

Classe de 5ième au Caousou

Description: Cette image est une photo du Caousou, une école privé Jésuite qui commence l’enseignement au niveau de l’école maternelle et continue jusqu’au niveau de la BTS. La première photo démontre une salle de classe d’élèves de 5ième qui suivent leur cours d’anglais. Le Caousou a plusieurs options et de niveaux pour les élèves qui souhaite apprendre l’anglais ou une autre langue. Même en 5ieme, il y a différents niveaux de langue qui correspondent aux compétences des élèves. Par exemple, les élèves dans cette image sont dans un cours de d’anglais de haut niveau. Au collège et au lycée du Caousou, les étudiants peuvent continuer à approfondir leurs connaissances d’une langue grâce aux opportunités que l’école leur fournit.

Dans le cours des 5ieme, j’ai pu observer le niveau de compréhension à l’oral des élèves et leurs niveaux à l’écrit. L’enseignante du cours, Mme Cumbie a demandée aux élèves d’écrire des adjectifs qui pouvaient décrire des objets ou des personnages (par exemple, une tombe de momie, ou une princesse). Les élèves avaient un assez bon niveau pour trouver et imaginer des adjectifs comme « dusty » ou « microscopic. » Après ce premier exercice, Mme Cumbie voulait que les élèves construisent des phrases avec leurs nouveaux adjectifs pour qu’ils puissent travailler la structure de « sujet + verbe + adjectif. »

Pendant mes journées au Caousou, j’ai aussi eu la chance d’observer les différents cours d’anglais pour les élèves du lycée. J’ai eu la chance d’assister à un cours de DNL (Discipline Non-Linguistique) en histoire pour des élèves de 2e. Le but de la DNL est de proposer un cours spécialisé dans une matière et qui est enseigné entièrement dans une autre langue aux élèves du lycée avec un niveau assez élever qui veulent suivre le cours comme option. L’intérêt d’un cours de DNL est qu’au bac, les étudiants peuvent obtenir une mention additionnelle.

Dans le cours de DNL, les étudiants lisaient des documents historiques sur l’immigration des Européens aux États-Unis en fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle. De plus, les élèves analysaient et discutaient ces documents et ces images à l’oral. Puisque l’épreuve au bac est à l’oral, un cours de DNL a aussi comme objectif de développer les compétences orales des élèves.

Interprétation: J’étais étonner d’observer les niveaux d’anglais des élèves au Caousou et de voir les plusieurs options disponibles pour les élèves qui veulent continuer leur maîtrise d’une langue. Après avoir parlé avec certains élèves, j’ai appris qu’au Caousou, un étudiant pouvait choisir des langues entre le chinois, l’allemand, le latin, le grec, l’anglais, l’espagnol, et l’italien. De plus, il y avait des élèves que j’avais rencontré en cours d’anglais qui suivaient aussi des cours en espagnol ou en allemand. Ils étaient déjà en train d’apprendre une troisième ou quatrième langue !

Mes conversations avec les enseignants du Caousou m’ont permis d’apprendre qu’une école comme le Caousou est une exception en France. Même si les écoles en France placent une grande importance sur la maîtrise d’une autre langue, le Caousou est unique grâce à sa grande sélection d’options de langue et grâce à ses programmes comme les cours de DNL. Le Caousou organise souvent des voyages pour les élèves qui étudient une nouvelle langue pour les aider à élever leur niveau.

Même si le Caousou est une exception parmi les écoles française, j’ai quand même pu observer l’intérêt des jeunes français dans l’apprentissage des langues. Plusieurs élèves du Caousou et d’autres étudiants français de l’IEP que j’ai rencontrés avait voyager dans un pays anglophone au but de s’immerger dans la langue. Une étudiante de l’IEP qui n’est pas aller au Caousou m’a expliqué que dans ses écoles et dans les écoles de ses amies, le curriculum investissait beaucoup de temps dans les langues et surtout en anglais.

Malgré le fait que les français valorisent l’importance de l’anglais, je remarque quand même que l’apprentissage du français et des méthodologies françaises reste les plus importantes. J’ai demandé à l’enseignante du cours de DNL en histoire si un cours d’histoire en français au Caousou est enseigner de la même manière que le cours de DNL. Elle m’a expliquée qu’un cours d’histoire en français est beaucoup plus cadré sur la méthodologie et la pédagogie française.

Évaluation: Je trouve que la France place plus d’importances sur l’apprentissage des langues que les États-Unis. Le niveau d’anglais que j’ai observé dans la classe des 5ième au Caousou me semblait déjà plus élevé que le niveau de français dans les classes de français de 5ième américaine. Tandis que plusieurs français d’aujourd’hui commencent à apprendre une nouvelle langue aussi tôt que dans l’école maternelle, la majorité des élèves américains ne commencent pas à apprendre une deuxième langue avant le collège. Il est aussi très rare de voir un lycéen américain en train d’apprendre une troisième langue en parallèle avec la deuxième langue au lycée. Les français reconnaissent l’importance des langues mais je trouve qu’ils arrivent aussi à rester fidèle à l’apprentissage du français. D’après ce que j’ai observé au Caousou, l’équilibre entre les nouvelles langue et l’importance de la langue française est très présent.


Caousou: Styles d’apprentissages

September 21, 2017

 

Description :

Les écoles américaines et les écoles françaises ont leurs différences. Les deux types d’éducation ont leur style propre de l’apprentissage. À Caousou, un lycée et collège français j’ai visité, il y a beaucoup de chemins utilisés d’enseigner. Les enseignants se concentrent sur la structure des questions en anglais. Dans autres cours, ils se concentrent sur les vidéos qui aident les élèves à parler l’anglais, et à obtenir la compréhension globale de la vidéo. Afin de la faire, la discussion sur la vidéo était divisée en portions comme « les gens », « les endroits », « les problèmes », « les solutions », « les réactions » et « les buts ». Le style d’apprentissage qui m’a influencé grandement était le style d’apprentissage kinesthésique. Dans deux cours, l’enseignant a demandé les élèves se lever afin de pratiquer les sons en anglais et la structure d’une phrase en anglais. Pour le premier exercice, les élèves a eu d’utiliser les abdominaux afin de pratiquer le son en anglais « who » parce que les Français n’utilisent pas le « h » en leur langue. Pour le deuxième, l’enseignant a relié la structure de questions en anglais au sport populaire : le rugby. Au début de match, les joueurs jouent « le haka » que les joueurs utilisent à intimider les adversaires. Donc, dans le cours, l’enseignant a utilisé le haka pour pratiquer la structure d’une question en anglais telle que « l’auxiliaire », « le sujet », et « le verbe » avec un grognement à la fin. Elle a utilisé aussi les gestes de la main pour pratiquer comment à demander les questions. Chaque geste a correspondu au mot comme « avez », « vous », « faim ? » et « je » « ai » « faim ». Je me suis sentie un peu bizarre et embarrassant parce que je n’ai pas su pas quoi le haka était et j’ai aussi trouvé c’est difficile à faire un visage dur et furieux. Cependant, j’ai trouvé que l’activité a aidé vraiment les élèves avec l’apprentissage de la structure d’anglais pour les questions.

 

Interprétation :

Il est clair que l’enseignant utilise l’apprentissage kinesthésique afin d’aider les élèves de mémoriser la structure de questions en anglais. Elle n’a pas voulu d’embarrasser les élèves. Quelquefois, il est meilleur d’utiliser une autre méthode d’apprentissage si les élèves continuent de faire les mêmes erreurs. Par conséquent l’utilise une autre méthode telle que d’apprentissage kinesthésique est la bonne réponse. De plus, quelques élèves ont l’air agités donc le mouvement des mains peut aider les élèves à se concentrer sur la mémorisation. L’apprentissage kinesthésique élimine la distraction et unit la classe. Cet exercice est amusant, drôle, utile et un petit bizarre.

 

Évaluation :

Cette expérience a provoqué les sentiments d’embarras, d’enthousiasme, de détermination, et de curiosité. Au début, cet exercice était un petit bizarre et les élèves ont eu un temps difficile à l’adopter. Mais, après l’enseignant a accompli les gestes de haka deux fois, les élèves ont commencé de suivre et les sentiments d’embarras ont diminué. Les élèves ont commencé à avoir plus et plus enthousiasme pour l’exercice et pour quelques personnes, ils ont commencé d’avoir la détermination de mémoriser la structure et d’avoir un visage dur et intimidant. Je construis un sentiment de curiosité pour le haka après l’exercice, puisque le haka et le rugby étaient nouveaux pour moi donc j’ai vu une vidéo de haka après le cours. Après étudié de la culture française, j’ai su que le rugby est encore un sport populaire pour le français. Cependant, je n’ai pas vu un match de rugby déjà et aussi, je n’ai pas su que le haka était une partie de rugby. Si, j’étais une élève française j’aurais vu un match de rugby avec le haka. En fait, j’aurai aimé le rugby et j’aurai été très enthousiaste de relater le haka avec la structure d’anglais. Les élèves français ont réagi différemment comparés à moi parce que ces élèves sont devenus plus enthousiastes quand l’enseignant a mentionné le haka pendant que j’étais un petit perdue.

.


Notre Bénévolat au Caousou

September 21, 2017

Voici une photo du Caousou, l’école où nous avons fait le bénévolat pendant 2 semaines. L’école est un établissement d’enseignement privé et catholique, qui est composée d’une maternelle, un collège, et un lycée. Pendant ces deux semaines, nous avons assisté à des classes d’anglais du collège et du lycée, assumant le rôle d’un assistant pédagogique. Parmi nos travaux, nous devions aider les professeurs dans le fonctionnement de la classe, ainsi que participer à une « table anglaise » pendant le déjeuner. Dans ce post de blog, je vais résumer mes expériences et impressions du Caousou, et puis, je vais analyser les différences et les similarités entre le système scolaire en France et aux Etats-Unis.

Bien que cette photo montre une atmosphère calme et tranquille, elle est assez trompeuse, car, en réalité, le Caousou est presque toujours bourdonnant d’activité. Surtout avant et après la cloche, les petits couloirs de l’école sont remplis de rire et bavardage des enfants en train d’aller dans leurs prochains cours. Pour moi, ce chaos était une des premières choses que j’ai remarquée – pour une école privée, le Caousou est très grande, avec un grand corps étudiant. Quand j’étais jeune, je suis aussi allée dans une école privée catholique, mais elle était beaucoup plus petite, avec seulement un groupe d’élèves par classe – tandis qu’ici, il y a quatre ou cinq différents groupes pour chaque classe.

Une autre différence que j’ai remarquée est la longue pause qu’on reçoit pour le déjeuner, par rapport aux Etats-Unis, où la pause est environ 30 ou 45 minutes. En France, on a deux heures de manger et parler avec ses amis – et, si on veut, on a même la possibilité de retourner chez soi, comme les filles de mes hôtes le font souvent. De plus, presque tous les élèves mangent à la cafétéria, plutôt qu’apporter un sandwich ou une autre chose de sa maison. Aussi, le repas est très balancé et varié, avec un choix de salade, fromage, baguette, un choix de deux plats principaux, et un dessert ou un fruit. Aux Etats-Unis, par contre, on a souvent moins de choix, et les plats sont souvent très gras ou sucré, comme un hamburger ou le pudding au chocolat.

Malgré ces différences, j’ai trouvé que, en gros, l’école française est assez similaire que l’école américaine – surtout en termes de la démarche pédagogique. Les petites différences qu’on trouve sont plus indicatives d’une différence culturelle – comme, par exemple, le long repas, qui reflet l’importance qu’on met sur la nourriture en France, pendant qu’aux Etats-Unis, on mange plus pour soulager la faim et, souvent, en même temps qu’on fait une autre chose. De plus, je pense qu’il est difficile de généraliser les différences entre les deux systèmes scolaires, parce que le Caousou est assurément différent qu’une école publique, qui fait la majorité des écoles en France. Je pense qu’il serait intéressant de faire la même étude en comparant les écoles publiques en France et aux Etats-Unis, et je pense que ça peut donner une meilleure idée des différences entre les deux systèmes.

 

 

 

 


Mon Expérience à Caousou

September 21, 2017

This image requires alt text, but the alt text is currently blank. Either add alt text or mark the image as decorative. :
Description : La semaine dernière, j’ai aidé les professeurs d’anglais à Caousou, une école jésuite privée qui se trouve près de chez moi, dans un quartier plutôt résidentiel de Toulouse. Cette école est comprise d’une école maternelle, un collège, et un lycée, mais pour mon bénévolat, je concentre sur les élevés du collège et du lycée — normalement les cinquièmes, les troisièmes, et les deuxièmes. Chaque journée est différente pour moi, mais souvent, je vais dans le cours d’anglais soit seul ou soit avec un autre américain, et on parle en anglais avec les élèves. Ils nous posent les questions de notre vie aux États-Unis, nos familles, nos études, et nos préférences. Dans quelques autres cas, j’aide avec les élèves du programme qui s’appelle « Academica », un programme de « dual diplôme », ou les élèves obtiendront leur baccalauréat et un diplôme d’un lycée américain à la fin de leurs études. Pour entrer dans ce programme, les lycéens doivent passer un examen en anglais, et je les aide avec la pratique pour cet examen. C’est une bonne expérience pour moi d’utiliser mes capacités comme anglophone pour aider les jeunes d’améliorer leur anglais. Je vais continuer ce bénévolat la semaine prochaine, et j’espère que je pourrais faire pour mon service civique à cette école pendant le semestre.

Interprétation : Mon expérience à Caousou m’a montré la valorisation d’anglais pour les jeunes Français. En parlant aux élèves, j’ai appris qu’ils veulent être bilingues pour voyager, pour étudier, pour travailler, ou pour communiquer avec le monde anglais. Ils ont l’impression qu’anglaise est la langue universelle, et pour cette raison, l’étude d’anglais est tellement importante. Quand je suis rentré chez mes hôtes, je les ai parlé de mon expérience, et ils m’ont dit qu’à cause du fait que Caousou est une école privée, les familles sont normalement plus riches, donc ils valorisent l’anglais pour les occasions la langue peut donner à leurs enfants. À quelques autres écoles, comme ceux dans les quartiers défavorisés, ce n’est pas le cas. Les écoles n’ont pas les mêmes ressources, et les étudiants n’ont pas les mêmes priorités familiales vers l’anglais. L’étude de l’anglais peut être un privilège, selon mes hôtes.

En général, le comportement des élèves dans les cours d’anglais était très bien — ils ont respecté l’enseignant, et quand ils parlaient en français, une instruction vite suffit pour leur rediriger. Ce qui était impressionnant pour moi était leur niveau de maitrise d’anglais. Les 3es peuvent discuter les sujets difficiles comme les politiques et la culture, et ils m’ont posé des questions fortes avec seulement les fautes petites. Toutes ces choses m’ont donné l’impression d’un groupe d’élèves qui valorisent l’étude d’anglais, parce qu’ils peuvent voir l’importance dans leur vie et leur avenir. Pour décrire mon expérience dans les cours d’anglais à Caousou, je dirais que c’est impressionnant, un peu surprenant, et motivant. Leur niveau d’anglais était quelque chose dont je n’ai pas prévu, mais leurs réussites linguistiques me motivent à améliorer mon niveau de français.

Évaluation : Mes sentiments de cette expérience sont plutôt positifs. Ça correspond bien avec mes intérêts et objectifs professionnels dans le domaine de l’éducation, et tous les enseignants m’ont aidé avec mes questions de leur école. Dans mes cours de français à l’université et au lycée, j’ai étudié le système éducatif en France, mais d’avoir cette vraie expérience est meilleur pour comprendre comment les écoles françaises fonctionnent. C’est aussi intéressant pour moi de comparer les jeunes Français qui sont en train d’apprendre l’anglais avec mes propres expériences comme étudiant de français au collège et au lycée. Les élèves français ont eu beaucoup plus de capacité linguistique que moi à leur âge, et dans ce sens, je peux voir comment les Français enseignent les langues étrangères — ils sont beaucoup plus importants et l’emphase sur le bilinguisme est plus présente en France. Mes études universitaires m’ont montré quelques valeurs culturelles françaises autour des langues, mais je pense qu’une situation comme celui-là est la meilleure méthode pour comprendre cette idée. Ce qu’on enseigne aux jeunes représente vraiment les priorités, et à Caousou, je peux voir comment cette école se concentre beaucoup sur l’anglais et les autres langues étrangères. En général, mon bénévolat à Caousou était une expérience très positive pour moi — il m’a montré un exemple réel de ce que j’étudie à mon université américaine, et le mélange de mes deux intérêts en français et éducation était bon pour développer mon expérience professionnelle et personnelle.


Exemple 1 D.I.E.

September 11, 2017

Description :

Je vous montre une photo d’un match du rugby : Toulouse et Lyon. L’équipe de Toulouse porte des vêtements noirs et Lyon est l’équipe rouge. Le match s’est passé dimanche après-midi à Stade Ernest-Wallon. Ce semaine je vais discuter le rôle que le rugby et le sport jouent dans la société française.

Interprétation :

Un match du rugby ou du sport est plus que juste un événement, mais il est vraiment intégré dans la vie française. Les françaises sont fières de leurs sports et leurs équipes. Les parents arrivent au match avec leurs enfants, s’habillant les t-shirts ou les chapeaux toulousains. Les supporteurs crient et acclament leurs équipes, et on peut voir aussi les enfants qui imitent les parents pour soutenir leur équipe.

Le rugby c’est vraiment le meilleur sport en Toulouse, et même à Sciences Politiques, le club le plus grand est l’équipe du rugby. Les français joue plusieurs d’autres sports et il semble que la plupart de la population est sportive. Souvent je vois les garçons dans les vêtements sportifs, et il y a toujours les gens qui courent et qui font le vélo. Je parle avec deux garcons à IEP, et ils ont raconté que selon eux, et plusieurs des autres francais ils connaissent, le sport joue un rôle important dans leur vie. En plus, les grands événements sportifs en France comme la Tour de France et Roland Garros chaque année renforcent l’importance du sport en France.

Évaluation :

La passion pour le sport en France est similaire des autres pays : les français aiment beaucoup de rugby et de foot, et pour les américains, le foot américain et le basket jouent un rôle important dans la société. Cependant, selon moi, la différence entre les deux pays est que tous les deux aiment de regarder et de soutenir le sport, mais il semble que plus des français jouent du sport et font l’exercice que les américains. Bien que le sport soit assimilé dans les deux sociétés, il est plus célèbre de jouer le sport ou de faire l’exercice en France qu’aux États-Un


Bonjour à tous

August 22, 2017

Ceci est notre blog du cours FR 300. Tous les étudiants participeront à la création de cet espace dédié à nos découvertes interculturelles.

Puisque ce blog se diffusera sur Internet, toute l’information sera public.  Il est conseillé de se servir d’un pseudonyme au lieu de votre vrai nom.

Consultez des dates limites pour bien avancer dans le travail.

Bon voyage…