Le marché du quartier

Des panniers de cèpes au marché

Des panniers de cèpes au marché

Description

Cette photo montre des cageots de cèpes au marché de Carmes. Le marché se déroule chaque dimanche.

Interprétation

Au marché, on trouve plus que des champignons. On trouve beaucoup ! À Carmes, on offre des poulets, des œufs, des légumes, du pain ou des gâteaux, tout ce qu’on peut imaginer ! La grande différence que je remarque quand je fais des comparaisons avec les États-Unis, ce n’est pas la quantité ou la grandeur du marché. Plutôt, c’est la façon d’acheter et de faire les courses.

La première fois que je suis allée au marché, c’était mon hôtesse qui m’a amenée. C’était dimanche et elle me disait qu’il fallait se lever tôt pour y aller, car il y aura beaucoup de monde. Clairement, c’était un évènement important de la semaine.

En demandant pourquoi ils vont au marché, il y a deux raisons. Chez mes hôtes, on apprécie beaucoup les produits ‘bio’, donc ils vont souvent pour prendre des fruits et légumes. Ils préfèrent utiliser les produits locaux, qui étaient faits dans la région.

Au marché, j’ai vu une femme qui appelait aux gens “Des cèpes, deux euros le panier !” C’était vraiment comme je suis tombée au passé, où les vendeurs montraient leur marchandise et faisaient de la publicité à haute voix.

Evaluation

Le début de la saison de l’automne a signalé un changement gastronomique. Ici, on essaie de suivre une alimentation qui reflet la disponibilité des produits et de faire attention à l’origine de la nourriture. Je serais intéressée de voir qu’est-ce que les français prennent au marché local comparé au supermarché.

En France, je trouve que les champignons sont plus communs qu’aux États-Unis. Non seulement plus communs dans les plat français, mais plus reconnus. La photo et mon expérience parlent littéralement des cèpes, mais ça symbolise les produits en général ; je suis intéressée de voir comment les offres du marché changent à travers l’année.

SaveSave



Leave a Reply