La mode en france

November 13, 2018

Description

Hier, mes parents sont arrivés à Toulouse pour me rendre visite alors que j’étudie ici. Mon père, qui n’a jamais quitté les États-Unis avant ce voyage, a rapidement remarqué les différences culturelles à son arrivée. La première chose qu’il remarqua fut la différence de mode. Il a ajouté que les hommes et les femmes étaient très à la mode et que la plupart des femmes se maquillent. Comme mon père, quand je suis arrivé ici, j’ai remarqué les mêmes différences. Pendant mon séjour ici, j’ai rarement vu quelqu’un porter un pantalon de jogging à moins d’aller au gymnase.

Interprétation

Je pense que cette différence est due au fait que les Français attachent plus d’importance à leur vie privée. Oui, presque tout le monde porte un pantalon de jogging et un pyjama, mais il est extrêmement rare de voir les Français porter de tels vêtements à l’extérieur de la maison. J’ai parlé avec une amie d’université et elle a reconnu que cette différence tenait au fait que les Français attachent de l’importance à la vie privée. Elle a également déclaré que les Français se donnent plus de temps pour se préparer et valorisent davantage leur apparence.

Evaluation

Je me suis rendu compte en discutant avec mon amie que j’étais d’accord avec elle. Les étudiants américains sortent du lit et portent leur pyjama en classe. Cela ne se produirait jamais en France et je pense que cela démontre la différence de temps entre les deux pays. Les Américains sont plus susceptibles de travailler longtemps et de faire des heures excessives que les Français. Les Français respectent toutefois le temps et intègrent des pauses dans leur journée, y compris un long déjeuner. Les Américains étant surchargés de travail, ils ont tendance à préférer dormir  à leur apparence. Les Français ont donc plus de temps pour se préparer et se préparer pour la journée.

Note : 15


La mode et la stigmatisation

November 13, 2018

Description

Un jeune homme choisit la bonne écharpe pour sa tenue ce jour-là. Une femme d’affaires serre la main de sa cliente, ses grosses boucles d’oreilles se balançant d’un côté à l’autre. Un père choisit parmi ses baskets avant d’emmener ses enfants au parc. Ce sont trois exemples de tenues qui m’ont surpris lorsque je suis arrivé en France. À l’origine, j’ai étudié les vêtements des Français que j’ai vus dans la rue pour comprendre comment ils avaient acquis leur réputation à la mode, mais j’ai plutôt appris à mieux comprendre l’influence de la culture sur l’interprétation des vêtements. Ces trois exemples m’ont marqué parce qu’ils indiquaient à quel point les cultures, française et américaine, sont différentes.

Interpretation

Cela semble drôle maintenant, mais certains choix de mode m’ont vraiment choqué quand je suis arrivé et cela m’a obligé à examiner les stéréotypes que j’associe à certains types de vêtements. Si un homme américain pense autant à son apparence et à ses vêtements qu’un Français, il pourrait être perçu comme efféminé (considéré comme une qualité négative dans une culture dominée par la masculinité hégémonique). De plus, les femmes américaines ne porteraient presque jamais de grandes boucles d’oreilles dans un cadre professionnel, car aux États-Unis, cette type des boucles d’oreilles est considérée comme un marqueur de classe inférieure. De toute évidence, il existe des différences entre les façons dont la population française et la population américaine interprètent les mêmes vêtements. Peut-être que prendre soin de votre apparence n’est pas considéré comme efféminé en France – ou peut-être qu’il y a moins de stigmatisation contre les hommes efféminés. Et si les grandes boucles d’oreilles ne sont pas des indicateurs du statut de classe inférieure en France, il est possible que d’autres vêtements reflètent des stéréotypes similaires.

Evaluation

Attention; ceci est la partie de l’interprétation, pas l’évaluation

J’ai demandé à quelques amis français à Toulouse de donner leur avis à ce sujet. Les deux ont confirmé qu’il n’y avait pas de stigmatisation contre les hommes qui s’habillent bien parce que les hommes et les femmes sont encouragés à prendre soin de leur apparence dans la culture française. Une amie a dit qu’elle pensait que les grandes boucles d’oreilles pourraient être associées à la classe populaire, mais qu’elles sont très à la mode maintenant et que les femmes de tous les milieux semblaient les porter indépendamment de la stigmatisation potentielle. L’autre amie a mentionné que certains articles vestimentaires pour femmes, tels que les faux bijoux, le tissu «leopard print» imprimé léopard et les coiffures exagérées, sont associés à la classe inférieure. Dans le sud de la France, les femmes qui s’habillent de la sorte sont appelées «cagoles» et ont une connotation négative. Evidemment, le classisme la discrimination par classe sociale  est universel quelle que soit sa forme. 

Note avant la correction : 14


L’Etat et l’individualisme

November 13, 2018

Je parlais récemment avec une étudiante à Sciences Po quand elle m’a cité une étude dont les réponses montraient que la majorité des Américains pensait que la liberté de pouvoir atteindre ces objectifs individuels sans interférence étatique est plus préféré qu’un état qui se met en charge de personnes en besoin. Cela ne m’a surement pas étonné, connaissant la méfiance que tellement beaucoup des Américains ont en ce qui concerne un état présent dans la vie des gens. Mais elle voulait aussi me montrer l’individualisme qui règne la société américaine comme un valuer qui se cache derrière les décisions politiques et sociales dans le pays. Bien sur que c’est ridicule de dire que les Américains sont des individualistes et le Français sont des collectivistes. Les deux sociétés sont, en prenant du recul, des sociétés capitalistes où l’individualisme est, après tout, la belle énergie nourrissante de la vie. J’écris ce que j’écris ici évidemment en faisant des généralisations et de grosses simplifications, mais quand même en observant des tendances chez les deux peuples différents. Je me tiens en distance comme citoyen d’un troisième pays, qui, même avec des politiques sociales plutôt similaires à la France, a une conscience nationale plutôt méfiante. 

En parlant avec des gens plus âgés que moi ces dernières semaines — soit mes hôtes, soit les gens avec lesquelles je travaille à Amnesty, soit des invités qui viennent à la maison — je remarque les attentes que les Français ont de leur état. Ce n’est pas que je crois qu’elles ne sont pas justifiées, mais seulement qu’avec ces attentes les Français sont prêts à avoir la présence de l’état dans tous les coins de leur vie — quelque chose qui pourrait être presque choquant aux États-Unis. Très souvent, les Français parlent avec choc à propos de cas ou l’État n’est pas suffisamment intervenu pour aider un groupe social. Aux États-Unis, on parle beaucoup des injustices sociales mais l’intervention de l’État n’est pas toujours la solutions évidente ou la solution popularisée par le discours autour de ces sujets. En France, en revanche, l’État est attendu d’être la solution lui-même.

Plusieurs fois, mes hôtes et leurs collègues ont fait la grève à Toulouse. Chaque fois, ils étaient motivé par ce choc d’un état qui ne fait pas son travail. Ils sortent pour demander que l’État prend meilleur soin d’eux. Un tel concept est mal vu par beaucoup de gens aux États-Unis — c’est une question partisane. En France, c’est la norme et ce n’est pas stigmatisé. En parlant avec des militants étudiants pendant un marche sur le climat et une autre marche du dernier week-end sur la violence incitée par la LGBTQ-phobie, je me trouve chaque fois avec des plaintes à l’état plus que la société elle-même. Bien sur que les proteste et les marches sont des manifestations qui s’adressent spécifiquement aux pouvoirs étatiques — donc les plaintes sont évidemment destinées à l’état — mais l’attitude des Français est surement distincte en comparaison avec les USA.

“Pull yourself up by your bootstraps” est la façon classique de stigmatiser un appel à l’aide de l’État aux USA. Vous êtes pauvre? Vous êtes discriminé? Vous êtes malades? Ben, ce n’est pas l’état qui s’occupe de vous. Vous êtes un individu avec des pouvoirs et une volonté individuelle et vous dépendez de vous-même.

Un ministère de sport qui finance et encourage la participation dans des courses organisées en ville? Des entreprises obligées de convoquer leurs employés à des visites médicales pour s’assurer que les conditions de travails sont bonnes? De transport public qui étend la ville jusqu’à 3h les fins de la semaine en 10 euros par mois pour les étudiants? C’est le communisme! dit un Américain et un Français se met à rire.

 

Pas de photo?

Note avant la correction ; 14


Les Chiens

November 12, 2018

Description :

J’ai observé en Toulouse, et peut-être c’est en toute la France, qu’il y a les chiens partout. C’est normal de voir des chiens dans le métro, le bus, les cafés et même des grottes. Quand je suis allée à une grotte, il y avait un petit chien qui était aussi intéressé par l’histoire de la grotte. Les gens semblent aimer leurs chiens ici et les chiens sont les bienvenus dans de nombreux endroits.

Interprétation :

Les chiens sont comme n’importe quel autre objet ici ; en quittant la maison, il est important de saisir vos clés, votre portefeuille et votre chien. Si le chien est petit et bien élevé, il est généralement le bienvenu. Mes hôtes n’avaient pas beaucoup à remarquer, ils disaient seulement qu’il y avait des parcs comme le jardin des plantes qui interdire les chiens (ce qui est ironique parce qu’ils sont autorisés à peu près partout ailleurs) et que c’est vrai que les Français aiment leurs chiens, mais c’est plutôt les Parisiens, qui dorlotent et gâtent leurs chiens. Après avoir pensé à Paris, il existe quelques possibilités pour expliquer pourquoi les chiens sont autorisés partout. Les appartements des gens sont généralement petits et il est injuste de garder un chien à l’intérieur toute la journée. Il y a aussi une histoire d’avoir des chiens dans la culture.

Évaluation :

Tant que le chien ne dérange personne, je pense que c’est bien de l’avoir dans les restaurants ou dans le métro. Les États-Unis sont très attachés aux lois sur la santé et la sécurité, mais les cafés font également partie de la culture française et il est bon d’avoir votre chien avec vous. Cependant, pour si bien les Français semblent aimer leurs chiens, ils ne ramassent pas après eux. Je pense que les chiens peuvent être accueillis dans la plupart des endroits s’ils sont propres et tranquilles. Peut-être que si les chiens étaient autorisés dans les parcs, les gens nettoieraient après leurs chiens et se rendraient compte qu’ils voulaient garder les parcs et la ville propres.

Note : 15


Balnéa

November 11, 2018

Description

J’ai pris cette photo à Balnéa le dimanche 11 novembre 2018 quand je suis allée aux Pyrénées avec mes hôtes. Balnéa est une complexe de détente en eau thermale des Pyrénées françaises. Balnéa est situé dans la Vallée du Louron et est entouré de montagnes. Il y a les bains du monde dedans et dehors de la complexe. Il y avait des bains romains, japonais, incas et amérindiens. On est arrivés avant que la complexe ouvrit et il y avait déjà une longue queue qui était surtout des familles. C’était comme un spa commun et il y avait des gens des tous les âges.

Interprétation

Je peux trouver deux explications possibles de l’instance. La première explication est d’être en bien santé est très importante pour les Français. On peut le voir avec l’importance qu’il mit sur l’alimentation et sur l’exercice. Donc, Balnéa, pour les familles, est une autre façon de deviennent en mieux santé. La deuxième explication que je peux trouver est l’appréciation de la nature. Avant qu’on aille à Balnéa, on est allés chez les parents de mon hôtesse à Fronsac. Fronsac est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie. Il y a de beaux montagnes à côté de leur maison et ils ont discuté de leur jardin, de la nature et de l’importance de leur région. On a goûté le fromage qui vient de Fronsac et ils m’ont expliqué que c’est les nutriments et minéraux des Pyrénées qui rendent le fromage bien. Mon hôtesse m’a dit presque la même chose pour expliquer les bénéfices des bains. Je trouve que les Français connaissent et apprécient plus les avantages de la nature.

Evaluation

J’aimais trop Balnéa et je pensais que c’était une expérience incroyable. La vue de montagnes était vraiment magnifique et je trouve que j’ai une nouvelle reconnaissance de la nature. Je pense que cette appréciation pour la région, la terre et la nature vient de la culture riche entours de l’alimentation. C’est grâce à la terre que les Français peuvent produire leurs nourritures célèbres et régionaux.

Note avant la correction : 14


Ne me touche pas

November 11, 2018

Description: Cette image montre le Café Populaire où je suis allée vendredi soir avec mes amis pour partager une bière et passer du temps ensemble. Quand j’ai quitté le métro et étais en train d’aller au Café Populaire, j’ai vu un de mes amis à l’autre côté de la rue près de Jean Jaurès. Donc, j’ai salué d’un signe de la main et à ma surprise, un homme inconnu a commencé à saluer d’un signe de la main aussi, comme une blague. Il avait l’air ivre et il a dit « c’est mon ami aussi.» Après, il a essayé de placer sa main sur mon dos. J’étais un peu choqué et j’ai dit « ne me touche pas » à cet homme et je me suis éloigné de lui rapidement. Une heure d’après quand j’étais au bar en attente de mon verre, à mon chagrin un autre homme inconnu a commencé de parler avec moi. J’ai essayé de dire le moins possible pour lui xxx de comprendre que j’avais aucun intérêt de parler avec lui, mais il a continué de me parler et a essayé de toucher mes cheveux. Pour la deuxième fois de la nuit, j’ai dit « ne me touche pas. » Même que les expériences ne sont pas graves, j’étais en colère et les expériences m’ont donné l’envie de penser sur comment je vois le sexisme et le harcèlement en France et aux États-Unis.

 

Interprétation: Clairement, le sexisme et le harcèlement ne sont pas les problèmes qui viennent de la France — avec les mouvements comme #MeToo aux États-Unis ou  #BalanceTonPorc en France, les questions d’inégalité entre les sexes, de harcèlement sexuel, et de consentement sont l’objet de vives discussions dans la sphère publique. Quand je pense de mes expériences ce weekend, je ne suis pas sûr si elles étaient influencées par le fait que je suis étrangère, et qu’il y a un élément attrayant de harceler pas seulement une femme, mais aussi une étrangère parce que tu es une cible facile et humoristique si tu ne comprends pas ce qui passe. Quand j’ai parlé avec une de mes amies du sujet de harcèlement en France, elle a dit que ces expériences sont communes — elle a eu de nombreuses interactions similaires à Toulouse. Cependant, elle a également mentionné qu’elle croyait qu’elle a eu moins d’expériences négatives en France qu’en Allemagne et en Égypte, où elle a aussi vécu. C’est une vérité déplorable que de nombreuses femmes ne peuvent simplement pas profiter du temps passé avec des amis sans interactions inconfortables ou effrayantes.

Evaluation: Finalement, ces expériences étaient frustrantes pour moi pas parce que je n’ai jamais vécu la même chose aux États-Unis. Par contraire, ma frustration est d’avoir les mêmes types d’interaction dans chaque pays, parce que le manque de respect des femmes est un problème globale. Je réalise aussi qu’en France je suis plus vulnérable parce que je ne connais pas aussi bien la langue, la ville, et comment je peux me défendre si je ne suis pas sûr de ce qu’on me dit et comment je peux répondre. Il est clair que de nombreuses personnes de toutes les cultures et de toutes les langues manquent de respect pour l’autonomie corporelle des autres, et ce week-end n’était qu’un rappel de cette réalité.

Note avant la correction : 14,5


Les Chocolatiers

November 11, 2018

 

Description :

Cette photo a été prise lors d’une de mes nombreuses visites chez Antoine Fornara, sans doute le meilleur chocolatier de Toulouse. Avant de venir à Toulouse, je ne m’attendais pas à trouver beaucoup de chocolatiers de haute qualité. Mais après avoir rendu visite à Antoine Fornara, Pillon, Criollo, Bello & Angeli, et Castan, j’ai vite compris à quel point les français sont sérieux au sujet de leur chocolat. À la différence d’une tablette Hershey, déguster un chocolat d’Antoine Fornara équivaut à goûter de l’amour et de la joie. Ton cœur s’emballe, ton âme sourit, et pour un moment, rien d’autre a l’importance à part le minuscule carré parfait dans ta main.

 

Interprétation :

Comme la plupart des autres aliments que j’ai goûtés à Toulouse, les Français insistent avant tout sur la qualité de leurs aliments. Bien qu’ils soient infiltrés par les chaînes de restauration américaines comme McDonald’s, Subway et Dominos, qui accordent la priorité à une vitesse de préparation et à un coût modique, la plupart des plats préparés en France sont tenus à un niveau supérieur. Cela est particulièrement vrai pour le chocolat, qui a même été fêté avec un festival à Toulouse en octobre.

En plus de valoriser la qualité de leurs aliments, mon hôtesse a expliqué que le chocolat a un rôle important dans la culture française. Pour beaucoup de français, le chocolat symbolise l’amour, le respect et la reconnaissance. Elle m’a dit que le chocolat est profondément enraciné dans de nombreuses traditions françaises, notamment en l’offrant à ses amis et à sa famille pendant les fêtes de Noël et de Pâques. Elle a même dit q’un “Noël sans chocolat, ce n’est pas Noël.” Le chocolat acheté chez un chocolatier peut coûter très cher, et l’offrir à quelqu’un de spécial montre à quel point vous êtes apprécié. Il y a des centaines d’années, le chocolat n’était disponible que pour les classes supérieures de la société. Mais même si vous pouvez maintenant acheter dans n’importe quel magasin d’alimentation en France, les Français le traitent toujours comme quelque chose de spécial pour de nombreuses occasions. Pour ceux qui en ont les moyens, le chocolat d’un chocolatier est un délice et une représentation physique de quelque chose de très spécial. Dans une société de plus en plus industrialisée, conserver la tradition d’acheter des chocolats artisanaux permet de conserver les valeurs qui consistent à offrir le bonheur à ceux qui vous sont chers.

 

Évaluation :

Cette expérience m’a amené à me demander si l’États-Unis avaient des traditions similaires en ce qui concerne les aliments donnés en cadeau. Le plus souvent, nous donnons des boîtes de chocolats à nos partenaires pour la Saint-Valentin. Mais beaucoup de ces boîtes peuvent être achetées dans les pharmacies et les supermarchés et sont presque toujours préemballées. Cette analyse m’a fait prendre conscience de la diversité des États-Unis puisque nous avons beaucoup moins de coutumes universelles. La jeunesse de mon pays est évidente et je crois que nous sommes encore en train de définir qui nous sommes à travers les traditions. Cependant, la France semble avoir perfectionné l’art de donner des cadeaux et de démontrer son appréciation. Parce que honnêtement, y a-t-il un meilleur cadeau qu’une boîte de chocolats délicieuse?

Note : 16


Chansons américaines

November 11, 2018

Description

La semaine dernière j’ai fait du shopping avec mes amis et j’ai remarqué que tous les magasins passait des chansons américaines. Un autre chose que j’ai noté était que je ne reconnaissais aucune chanson. Je ne suis pas au courant des chansons qui sont populaires aux Etats-Unis, mais ces chansons n’étaient pas le genre de chansons qui sont normalement populaires. Durant tout l’après midi, nous sommes allées aux presque dix magasins et chaque magasin ne passait que la musique américaine.

Interprétation

Au début, quand j’ai réalisé que les magasins passaient uniquement les chansons américaines, j’étais perdu. Comme tout le monde ne comprend pas l’anglais, je ne pouvais pas comprendre pourquoi ils voulaient écouter de la musique dans cette langue. C’est possible que personne écoutait à la musique qui jouait dans les magasins parce qu’ils étaient occupés et ils ne me semblaient pas dérangés par les chansons inconnus. L’autre explication qui semble plus probable est que la musique américaine, bien que la plupart des gens ne peuvent pas la comprendre, est “cool” ou à la mode en France. Alix, la fille de mes hôtes, adore la musique et elle écoute souvent de la musique américaine. Même mon hôtesse écoute de la musique américaine, et une fois je l’ai attrapé en train de chanter.

Evaluation

Je suis venue en France pour me plonger dans la culture française et la langue française, par conséquent je le trouve frustrant que la culture américaine me suit. Bien que je sois dans un mode français, l’influence de la culture américaine touche de nombreux pays et il faut que j’accepte ce fait et j’essaie apprendre quelque chose de ça. Même si les français écoutent de la musique américaine, ils ont leur propre culture quand même. Dans un contexte français, la musique américaine et les influences américaines en général sont à la mode comme les baskets ou le rouge à lèvres. Afin de me plonger totalement dans la culture française il faut que je le comprenne et que je l’accepte.  

Note avant la correction : 14

Pas de photo?


Les notes et la confidentialité

November 11, 2018

Description : L’image au-dessus montre mon contrôle de Sociologie, mais je cache la note. Maintenant à l’ICT les contrôles et devoirs commencent et j’ai observé une attitude vers les notes qui est très différente de chez moi. Jeudi pendant le cours de Sociologie nous avons reçu les contrôles que nous avons faits avant de partir pour les vacances. Le professeur a lu les noms de chaque étudiant et a retourné les contrôles avec un commentaire comme « très bien » ou « il faut réviser plus ». La note pour le contrôle était marquée en haut du papier, visible pour tous. Aussitôt que la fille à ma droite a reçu son contrôle, la fille à ma gauche a demandé « Qu’est-ce que tu as reçu ? ». J’étais étonnée ! La fille à ma droite a répondu sans hésitation avec sa note et le fait qu’elle avait espéré une meilleure note. Je me sentais triste pour elle et j’étais nerveuse de recevoir ma propre note. Quand j’ai reçu mon contrôle j’étais enfin soulagée mais j’étais aussi étonnée que les autres étudiants dans la classe m’ont demandé de voir ce que j’ai écrit. Cela n’arriverait jamais aux États-Unis !

 

Interprétation : Aux États-Unis, je trouve que nous sommes plus privés avec les notes à l’école. Les étudiants cachent souvent leur note et j’ai eu un professeur pour la chimie organique qui écrit les notes sur la deuxième page d’examen pour des raisons de confidentialité. Je demanderais la note d’une amie proche, mais pas d’autres dans la classe parce que je ne veux pas les gêner s’ils ont reçu une mauvaise note. Au début j’ai pensé que peut-être les étudiants français sont plus collaboratifs parce qu’ils partagent les notes pour comprendre comment améliorer.  J’ai expliqué ce que j’ai observé à mon hôtesse pour mieux comprendre la perspective française. Mon hôtesse a expliqué que souvent les étudiants veulent savoir les notes des autres pour mieux comprendre leur position dans la classe. Je comprends que c’est important de comprendre une note en relation avec les autres notes dans la classe, mais la situation n’était pas encore tout clair pour moi donc j’ai demandé « Est-ce que les étudiants sont gênés s’ils reçoivent les mauvaises notes ? ». À l’avis de mon hôtesse, elle trouve que si un étudiant reçoit une mauvaise note, il n’est pas content de soi-même, mais il n’est pas nécessairement gêné en face des autres parce qu’il ne voit pas la note comme une réflexion de soi-même.

 

Évaluation : J’étais très nerveuse et mal à l’aise pendant la distribution des contrôles. Même que tous les étudiants à ICT ne vont pas peut-être passer un concours après leurs études à ICT, je pense que c’est intéressant de revoir cette situation dans le contexte français des concours. Aux États-Unis nous n’avons pas exactement le même système des concours qui existe en France et pour quelque qui veut passer un concours, c’est très important de savoir où on est en rapport aux autres étudiants. Même si tous les étudiants ne vont pas forcement passer un concours à la fin de leurs études, je pense que c’est peut-être une influence culturelle qui pourrait jouer un rôle dans la perspective française sur les notes. Si j’étais une Française je pense que je serais moins étonnée par cette situation parce que peut-être que j’aurais grandi dans les cours où tout le monde partage leurs notes.

Note : (très public!) 16


Les introductions gênantes

November 10, 2018

Description : Mon image montre deux personnes faisant une introduction. Pendant mon temps ici à Toulouse, j’ai remarqué un comportement bizarre par rapport aux introductions à des gens que je ne connais pas. Les Français ne présentent pas vraiment leurs amis aux autres. Par exemple, un jour, je mangeais avec mon amie française au self à l’ICT pour le déjeuner. Pendant le repas, deux de ses amies nous ont rejoint à la table. C’était la première fois que j’ai vu ces étudiants, alors j’ai attendu que mon amie me les présente. Cependant, elle ne l’a pas fait. Par conséquent, le reste du déjeuner était gênant à cause de mon incompréhension si c’était ma responsabilité de me présenter. J’ai remarqué que la même chose s’est passée plusieurs fois après quand j’ai rencontré des amis d’une personne que je connaissais. Je me suis demandée pourquoi je vivais ces interactions gênantes ?

Interprétation : Un jour au dîner avec mon hôtesse, elle a raconté ce qu’elle a appris pendant son cours d’anglais cette semaine. Elle a commencé à parler de comment les Anglais et les Américains se présentent leurs amis aux autres. J’étais contente qu’elle ait remarqué la même différence culturelle que moi. J’ai expliqué mes expériences sur le même sujet et j’ai demandé les raisons pour lesquelles les Français ont des règles d’introductions différentes.  Une explication est que les règles de politesse sont différentes en France. Mon hôtesse m’a expliqué que c’est poli pour une des personnes nouvelles de se présenter à l’autre nouvelle personne. Alors, dans mes expériences, il aurait été poli pour moi de me présenter aux nouvelles personnes dans la conversation. Une deuxième explication est que les Français introduisent seulement des gens très proches d’eux aux autres. Donc, si c’était le petit ami de mon amie au déjeuner, peut-être qu’elle m’aurait présenté à lui.

Évaluation : En raison de mon éducation aux États-Unis, j’ai pensé que c’était un peu impoli que mon amie ne m’a pas présenté à ses autres amis. Néanmoins, quand on revoit la situation dans un contexte social de la France, peut-être que c’était moi qui étais impolie. La France a des règles de politesse très précises, alors il faut connaître ses règles pour agir correctement dans les interactions. De plus, les Français ont des conceptions d’amis différentes que les Américains. Pour être considéré comme l’ami d’un Français, il faut être très proche de la personne. Des petites conversations entre deux personnes ne légitiment pas une bonne amitié. Alors, c’est normal qu’une personne n’introduise pas leur connaissance aux autres sauf s’il est un vrai ami. Enfin, un Français dans la même situation que moi se serait présenté aux nouveaux amis sans hésitation et sans attendre que quelqu’un fasse l’introduction pour lui.

Note avant la correction : 14,5