La prévalence du fumer

Description :

Pendant ma première semaine à Toulouse, on m’a demandé une cigarette ou un briquet plus que jamais dans ma vie. Après avoir mené des campagnes au cours des décennies le plus récent, le tabagisme est stigmatisé aux Etats-Unis. J’ai grandi à une époque qu’il est rare dans mon pays de fumer, d’ailleurs en secret. Alors, j’ai été choque de voir plusieurs de gens que je ne connaissais pas dans les rues étaient venus me demander une cigarette. Ce n’est qu’un aspect de la prévalence et visibilité du fumer. Je remarquais que des adolescents et de jeunes adultes préparent leurs cigarettes en attendant leur arrêt du bus ou du métro. En outre, il y a souvent une pause dans les classes universitaires le plus longues et les étudiants sortent de la salle pour fumer une cigarette. Il y a sûrement des fumeurs aux Etats-Unis, mais ce qui m’a surpris c’est la culture plus large et l’acceptation du tabagisme que j’ai remarqué ici en France.

Interprétation :

Je trouve que les Français sont conscients du problème mais il n’existe pas beaucoup de mouvements culturels pour arrêter de fumer. Au part de mes cours, je me suis entraîné avec l’équipe féminine de foot pour l’école et j’ai remarqué pendant les conversations que l’idée de ne pas fumer est une blague parmi eux. L’action de fumer est très commune et a la cause de ça les filles rirent et envoient des photos des boîtes de cigarettes avec des images intenses de personnes qui souffrent de problèmes médicaux causés par l’addiction. Après avoir parlé avec une autre fille, elle a dit que c’était simplement commun et qu’elles le voyaient partout. Les parents et les autres membres de la famille fument ; c’est presque « un droit de passage. » Il semble que ce ne soit pas un si grand problème et les conséquences ne sont pas enseignées et considérées comme autant ici.

Evaluation :

Il est fascinant d’observer à quel point quelque chose qu’a été jugé terrible aux Etats-Unis est très courant ici. Les Américains ne sont plus attaches depuis longtemps à la cigarette après une combinaison du travail du gouvernement et de la communauté médicale. C’est un sujet que je trouve être pris plus au sérieux aux Etats-Unis. Je trouve que c’est rare que les gens de mon âge fassent une dépendance aux cigarettes. Il est intéressant de noter que les cigarettes électroniques et les vapes sont une tendance aux Etats-Unis et sont créés un sujet de débat. Les cigarettes et l’action de fumer ne sont pas aussi populaires ou publics, mais des problèmes d’addiction existent toujours dans les deux pays.

Note avant la correction :14/20

Très bon sujet qui marquent bien les différences culturelles.

Quelle est l’expression française pour ‘to take seriously’?

Attention : la photo n’a pas été publiée.

Image preview



Leave a Reply