Européens sans frontières

Description :

Il était un week-end d’octobre où je rendais visite à la maison de montagne des parents de l’un de mes hôtes. Nous étions dans les Pyrénées Montagnes, qui sont situées dans la frontière entre la France et l’Espagne. Nous avons eu un bon repas et après nous avons décidé de visiter un peu la région. Mes hôtes m’ont dit que nous étions à quelques kilomètres d’Espagne et que nous pouvions traverser la frontière si je voulais le voir. Ma première pensée était de paniquer parce que je n’avais pas mon passeport avec moi. Bien que j’aie compris qu’il y a eu une liberté de mouvement dans des certains pays de l’Union européenne, je n’avais pas compris que les passeports n’étaient pas nécessaires. J’ai exprimé mes inquiétudes et ils m’ont dit que la seule différence réelle à la frontière est que les gens parlent espagnol au lieu de français. Quand nous sommes rendus en France, j’ai remarqué les vieux bâtiments qui servaient de contrôle des frontières. Aujourd’hui, ces stations ne sont pas utilisées et les gens ont la liberté de se déplacer sans les problèmes entre chaque pays.

 

 

Interprétation :

En tant qu’Américaine étudiante en voyage à l’étranger, je rêvais d’avoir mon passeport reçoit des tampons dans divers pays afin de la montrer à ma famille et à mes amis pour montrer mes voyages. Quand je suis arrivé à Bruxelles avant d’arriver en France, mon passeport portait le premier timbre européen. Cependant, à mon prochain arrêt en France, il n’était pas tamponné et n’a plus de tampon depuis mon arrivée en août. J’ai trouvé étrange qu’il n’y ait pas de sécurité lors de la conduite entre pays et des pays à cote. Mes hôtes ont expliqué qu’il s’agissait d’une résultant de l’accord de Schengen des années 1980 et que les résidents des pays de la région de Schengen sont autorisés à se déplacer sans difficulté dans cette région. Je discutais avec un élève de mon cours qui était venue aux États-Unis et a traversé la frontière avec le Canada et les Etats-Unis à Niagara Falls. Elle m’a dit que le processus était très sérieux et intense. Cette évaluation peut être différente si j’ai eu une conversation avec quelqu’un qui se souvient d’une époque antérieure à l’accord de Schengen. J’ai des amis américains qui étudient en Europe, aussi, et ont trouvé la sécurité des frontières choquante (desquelles? soyez précis). Nous sommes habitués à la sécurité intense des frontières décrite par mon ami de classe. La sécurité d’aéroport est également plus prudente. Les voyages entre pays de cette région (laquelle?) ressemblent à des voyages entre états des États-Unis.

 

Evaluation :

Je trouve que c’est intéressant de voir les différences dans la sécurité des frontières. Je sais qu’il y avait plus de contrôle aux frontières avant les années 1980, comme l’ont expliqué mes hôtes et donc je me suis renseigné un peu sur les accords de Schengen et l’espace Schengen. Je suis sûr que la liberté de mouvement à la frontière a été un sujet de débat avec la crise de l’immigration récemment. Aux États-Unis, il existe de nombreuses tensions dans le sujet de la sécurité des frontières et le sujet principal des discussions politiques pour les élections de 2020. C’est très diffèrent ici de voir les gens passer d’un pays à l’autre sans problème et de penser au même temps qu’à la frontière entre le Mexique et les États-Unis, il y a la violence et des troubles. Chaque système de sécurité est en place pour servir les intérêts des citoyens, mais je pense que les États-Unis pourraient trouver des enseignements du système européen.

 

 

Note avant la correction :  15/20

Un sujet intéressant qui démontre bien les différences entre les frontières et les politiques qui les soutiennent. Par contre, il faut être plus clair dans votre choix d’exemples entre ‘régions’.

Pour information, le traité de Maastricht et de la liberté de mouvement est rentrée en vigueur en 1995.



Leave a Reply