Le milieu de la mode pour les étudiants

Description :

Avant d’arriver en France, je discutais de mes inquiétudes et des espoirs d’arriver avec d’autres étudiants de Dickinson qui avaient étudié ici avant moi. J’ai demandé à une de mes amies quelle était la chose qui l’avait le plus surpris des Français après son arrivée. Sa réponse était la mode. Elle a dit qu’il est essentiellement interdit de porter des leggings à la place d’un pantalon et que les gens sont habillés agréablement et sont présentables chaque jour. Après quelques jours en France, j’ai vu que c’était vrai. Tout le monde dans les rues est bien habillé et il est rare de voir des gens qui portent des leggings. Aux États-Unis et particulièrement sur les campus universitaires, il est pratiquement uniforme pour les filles de porter des leggings confortables ou même des pantalons de jogging en classe et autour du campus. J’ai vite remarqué ici que ce n’est pas le cas. La mode est à la mode avec le « streetwear » et la haute couture chez les étudiants, même en classe où les étudiants américains ne se présentent pas toujours bien.

 

Interprétation :

J’ai demandé à une fille de l’équipe de foot comment tout le monde était toujours bien habillé, mais au même temps je suis sûre qu’ils font de l’exercice toujours et vont chez le centre de fitness. Elle a dit que les gens en général ne parlent pas de l’exercice et ne portent pas de vêtements de sport en public. C’est différent pour moi parce que les étudiants de Dickinson portent fréquemment leurs vêtements de la gym dans leurs cours ou à la cafétéria. Ici en France, la manière dont on se présente dans les espaces publics est différente. Le sujet de la manière dont on se présente a été abordé dans mon cours sur le genre, en particulier mon prof a noté que les femmes françaises devraient s’habiller assez modestement. Cela ne veut pas dire que les femmes doivent s’habiller comme « Petite Maison sur la Praire », mais pas trop révélateur en général. La discussion avec les autres étudiants s’est suivies et il semble que la façon dont les gens s’habillent donner beaucoup d’importance. On peut dire à la classe socio-économique et même à l’affiliation politique que la manière dont quelqu’un se présente. J’ai essayé de rechercher un peu sur l’histoire de la mode en France et j’ai appris qu’il existe une riche histoire de la mode ici, en particulier avec des origines de Paris. La mode est une forme d’art et de culture, et la manière dont les gens se présentent est importante dans les premières impressions et pour gagner le respect. La combinaison des attentes pour se présenter bien et la riche histoire de la mode créent une culture dans laquelle presque tout le monde est toujours bien habillé.

 

Evaluation :

Je me demande si les différences remontent aux thèmes abordés dans mes autres cours de français au sujet de la différence entre l’assimilation et l’intégration. Il y a une unité et une uniformité en France qui ne sont pas aussi intenses aux États-Unis. Il est plus courant de s’habiller de façon décontractée à l’université et dans les rues chez moi. Pour l’aspect à l’université, je trouve que l’école en général est un cadre plus formel ici. La formalité consiste à s’habiller bien et à s’abstenir des actions courantes dans les universités américaines, comme manger dans le cours. Ces différences dans la culture de la mode peuvent éclairer les différences plus vives entre les cultures universitaires et les cultures de la vie quotidienne entre les États-Unis et la France.

Image result for france fashion"

Note du blog : 15,5/20

Une réflexion clé qui regroupe d’autres thématiques bien essentiels, le public et le privé, l’hiérarchie et ses origines historiques.



Leave a Reply