Le mot écureuil et les accents différences

La photo ci-dessus montre un écureuil. Il n’y a pas beaucoup d’écureuils que j’ai vus dans la ville de Toulouse, sauf les silhouettes sur les panneaux de la station de métro Esquirol, mais je m’intéresse à cet animal car il reflète une conversation que j’ai eue avec mes hôtes sur le langage français.

 

Interprétation

Pour moi, cette photo d’un écureuil reflète un des aspects les plus complexes d’apprendre le français : la prononciation. J’ai choisi cette photo en particulier car les mots en anglais et en français pour désigner cet animal sont difficiles à prononcer. D’ailleurs, comme il existe toujours des mots qui sont difficiles, il y a plusieurs accents dans les deux langues qui contribuent à cette difficulté. Pendant qu’il peut être difficile pour deux personnes de se comprendre avec leurs accents différents et que ce phénomène provoque beaucoup de malentendus, ce défi est un aspect essential d’étudier à Toulouse.

 

Quand je mangeais avec mes hôtes un soir, nous avons commencé une discussion sur les difficultés pour les locuteurs d’anglais concernant la prononciation. Je leur ai demandé s’ils pouvaient penser à quelques mots difficiles à prononcer pour les Américains. Après une brève hésitation, ils m’ont dit que je devrais dire le mot vrai. Quand je l’ai dit, mes hôtes ont souri et m’ont expliqué que le son de la lettre r est le son le plus difficile pour les locuteurs d’anglais de prononcer comme un Français. Après mon essai médiocre, j’ai demandé à mes hôtes d’essayer de dire le mot anglais pour écureuil : squirrel. Comme le mot écureuil peut être difficile pour les locuteurs d’anglais, mes hôtes ont eu de la peine à prononcer squirrel aussi. Cette discussion sur la prononciation de langage était tellement intéressante et un peu drôle ; bien que nous essayions d’imiter les accents respectifs, nous avons compris qu’il est impossible de le faire précisément.

L’exemple des mots écureuil en français et squirrel en anglais sert à représenter un challenge significatif de cet environnement d’immersion linguistique. Il existe la possibilité de se trouver dans des situations ou des conversations où les participants ne se comprennent pas facilement à cause de leurs différents accents. Pour moi, il est quelquefois difficile pour les français de me bien comprendre quand je parle ; je trouve que les différents accents et prononciations peuvent être souvent une source de malentendus. Mais, comme il est difficile à prononcer les mots pour cet animal, il y a toujours des difficultés avec l’immersion dans une autre culture.

 

Évaluation

Je trouve la variété de prononciations et d’accents dans la langue française fascinante car c’est un aspect qui n’est pas évident le moment où quelqu’un arrive en France. Quand je suis arrivé à Toulouse, j’ai compris que j’allais ici pour apprendre le français, mais maintenant je me rends compte qu’il n’était pas assez simple. Comme l’anglais, il existe une grande variété d’accents français qui prononcent les mêmes mots différemment. Puisque je suis américain, il peut être difficile quelquefois pour les français de comprendre mon accent, et en même temps, il peut être difficile pour moi de comprendre les accents différents des français quand ils parlent. Finalement, comme la langue influence la culture, le fait qu’il existe plusieurs accents dans la langue française indique que la culture du pays est diverse aussi. Pour les français et pour les étrangers, l’enquête d’apprendre à comprendre les autres reste toujours compliquée.

Note avant la correction : 13



Leave a Reply