La vitesse de la vie

March 22, 2018

Description

Cette photo montre La Daraude (pris par Maia). J’ai choisi cet endroit parce que je pense que c’est un bon exemple d’un endroit où beaucoup de personnes, particulièrement les jeunes, passent leurs temps. Cependant, il y a beaucoup d’autres exemples comme les cafés, Place St. Pierre et les jardins. Mon observation est sur ce sujet de la vitesse de la vie parce que j’observe plus de personnes comme aux États-Unis passent leurs temps dehors et se détendent souvent. Je pense que la vitesse de la vie en France est plus lente comme aux États-Unis et les espaces dehors sont les meilleures représentations de cela.

Interprétation

À Toulouse, quand il fait beau, cents des jeunes passent leurs jours dehors, se détendent et avec ses amis. Je n’ai pas vu beaucoup de personnes qui font les devoirs et travaillent pendant les beaux jours. Cette culture est très relaxante et différent comme ma vie chez moi. J’observe que les Français aiment prendre beaucoup de temps pour se détendre et ils ne pensent pas qu’ils doivent travailler tous les temps. Je pense qu’à la France, moins personnes ont la dépendance au travail que les Américaines ont. Quand j’ai parlé avec mon hôtesse, elle a parlé de l’importance de se reposer et prendre les temps pour les pauses. Aux États-Unis, il y a moins accent sur ces idées.

Evaluation

Je comprends les deux systèmes, mais je suis enclin aux États-Unis parce que c’est l’état d’esprit que j’ai vécu. À la France, la quantité des temps que les jeunes « gaspillent » m’embrouillent. Je comprends les avantages de relaxer, mais je ne perçois pas un sens d’urgence ici avec n’importe quoi. Cette perception inclure toutes les choses dans le pays et la région : la fin des grèves a l’université, les piétons dans les trottoirs, les repas… Je sais que tout le monde pense que la vie européenne ou la vie française est relaxant, mais pour moi la lenteur ici est très stressante. J’ai besoin d’une vitesse avec ma vie, et un sens d’urgence. J’aime détendre dehors aussi, mais je n’ai pas une tolérance pour rester assis et ne rien faire.  La vitesse de la vie ici est la meilleure raison que je me sens déplacée à Toulouse.


March 21, 2018

Les baskets Stan Smith

Cette photo montre les baskets Stan Smith. Les adultes et les enfants à Toulouse portent ces baskets beaucoup. Je vois au minimum de dix paires de baskets Stan Smith chaque jour.

Interprétation

Tout le monde à Toulouse a un sense de la mode spécifique. La mode à Toulouse est très sophistiquée et même les enfants s’habillent comme ça. À mon avis, les français de Toulouse ont l’air plus réunis que les américaines. Quand nous sommes allés au college pour instruire la leçon du mouvement des droits civique, j’ai observé que beaucoup de jeunes là étaient très chics. Ils ne me ressemblent quand j’avais douze ans.

Évaluation

J’ai parlé avec une amie américaine qui m’a dit qu’elle a observé le même. Elle m’a dit que son hôtesse se maquille pour aller au Monoprix. Parfois je fais le même, mais je trouve que l’esthétique est tellement une grande partie de la culture française. Spécifiquement, les enfants sont plus à la mode que les enfants aux États-Unis. C’est une parallèle intéressante avec la culture de jeunes. Beaucoup d’américaines pensent que les jeunes français sont plus matures et indépendant que les jeunes des États-Unis. Les différentes facteurs qui influencent ce phénomène sont peut-être l’âge de boire, et plus généralement l’attitude française envers les tâches individuelles. Les français deviennent plus indépendant quand ils sont jeunes, donc c’est peut-être pourquoi ils s’habillent comme les adultes.


Bordeaux et Toulouse

March 21, 2018

(https://www.flixbus.com/bus/bordeaux)

Description

J’étais étonné quand je suis allé à Bordeaux par la propriété de toutes les rues et les bâtiments. C’est différent de Toulouse. Évidemment, il existe quelques différences entre les grandes villes françaises. Ici, je propose à traiter deux villes qui sont très différentes: Toulouse et Bordeaux. Quelles sont les différences entre ces deux villes? Qu’est-ce qui explique ces différences? 

Inteprétation

En tant qu’une cité du sud-ouest, Toulouse est un peu comme une ville espagnole—tranquille et poussiéreux. À Bordeaux, il y a une immense rue pleine des magasins dans la cour de la cité plus grands que la rue des magasins à Toulouse. Qu’est qu’il explique cette différence? À mon avis, c’est aux causes de l’architecture et l’environnement bâti de la ville. Tandis qu’à Bordeaux il y a beaucoup des magasins des marques connues, Toulouse est plein des petits magasins à l’exception de la rue Alsace-Lorraine. L’histoire de développent à Toulouse est telle que les bâtiments du style de XVIIIe et XIXe siècle est très limité. Dans un environnement bâti avec les bâtiments plus anciens, il n’y a pas d’espace pour les grands magasins; dans une ville avec les bâtiments plus ancienne, il y a plus des petites entreprises. Cela dit, il existe un autre aspect qui distingue les deux villes—les rénovations. En suivant l’exemple de Bordeaux, la ville de Toulouse a commencé à faire beaucoup de travail sur les sites historiques et les rues de la ville. Mes hôtes m’a dit qu’il y a des hommes d’affaires qui habitent à Bordeaux, mais qui commuer à Paris par le train. C’est vraiment un nouveau époque pour Bordeaux. C’est peut-être l’avenir de Toulouse? Pas le trajet, mais plutôt l’explosion d’activité économique et une nouvelle rapidité de la vie. 

Evaluation

À mon avis, je préfère l’environnement bâti de Toulouse mieux que l’environnement bâti de Bordeaux. Actuellement, Toulouse est plein de caractère alors je pense que les tentatives  pour rendre la ville plus comme Bordeaux sont fausses. De plus, je préfère la culture toulousaine qui est plus tranquille et plus poussiéreuse que la culture de Bordeaux et de Paris. J’espère que Toulouse peut maintenir son indépendance même si elle fait une grande rénovation de son environnement bâti. 


Le Déjeuner Français

March 20, 2018

Description

Partout en Toulouse, j’ai observé les déjeuners très longs. À UT2J, les cours du matin terminent à 12 h 30 et ils ne recommencent pas jusqu’à 14h, même si le résultat est que les cours d’après-midis doivent terminer à 18h. Beaucoup de magasins ferment pour une ou deux heures vers midi ; une journée quand j’ai essayé d’aller à la banque après mon déjeuner, j’ai trouvé qu’elle était fermée de 13 h jusqu’à 14 h. Même le centre Dickinson suit le même modèle : FR 260 termine à plus tard 12 h 30, et FR 300 commence à 14 h.

Interprétation

Ce phénomène m’intéressait beaucoup et je voulais apprendre plus de la culture entourant ce modèle, alors, j’ai parlé avec mon hôtesse. Elle m’a dit que c’est très commun d’avoir toutes ces temps libres dans les écoles de tous niveaux, même avec les magasins et les compagnies plus petites, particulièrement celles administratives. Cependant, elle a dit que ce modèle est moins vu avec les magasins plus grands comme les supermarchés. De plus, un nouvel ami français m’a dit que c’est assez normal pour les Français de prendre quelques plats pour le déjeuner, peut-être avec un verre de vin et souvent avec une tasse de café après le repas. Enfin, il semble que le long déjeuner n’est qu’une partie quotidienne de la culture française.

Évaluation

Aux États-Unis, c’est beaucoup trop commun de voir les gens qui mangent en dix minutes sans quitter leur bureau, alors j’aime beaucoup cette approche à la vie quotidienne. Parfois il m’énerve un peu avec les cours ; aux États-Unis, je préfère avoir tous mes cours sans une grande pause pour avoir les temps libres pour le reste de la journée, mais je reconnais que c’est plus sain de manger un bon déjeuner et de prendre vos temps. Je pense que les Américains peuvent apprendre beaucoup de ce modèle de la vie.

Note avant la correction : 14

Photo : https://goo.gl/images/2QUHKg


Faire chabrot

March 20, 2018

Voici une image d’une personne qui ajoute du vin dans leur soupe. Faire chabrot/Wikipedia              

Description:

L’autre jour, j’étais en train de manger le dîner avec mon hôtesse et elle m’a demandé si j’ajoute du lait dans ma soupe parce qu’elle le fait souvent. Elle m’a raconté un fait très intéressant : dans le sud de France, il y a une tradition de mettre du vin dans la soupe.

Interprétation :

               Mon hôtesse m’a dit que son grand-père mettrait du vin dans la soupe, quelque fois que quand il était près de finir la soupe. Cette tradition s’appelle « godaille » ou « faire chabrot » et j’ai fait des recherches et j’ai trouvé que c’est un tradition ancien occitane que les gens ruraux utilisent pour diluer la soupe. En lisant plus, j’ai appris qu’on utilise cette coutume pour montrer la convivialité dans les occasions variées. C’est plutôt une tradition vieille, on le pratique rarement au sud de la France maintenant.

Evaluation :

               J’ai trouvé l’action de mettre plus de liquide dans la soupe après de la préparer, tellement bizarre. J’ai appris plusieurs des faits sur la vie des mes hôtes en Corrèze et en plus, des coutumes occitanes. Bien que je n’ajoute jamais de liquide dans la soupe, je pense ce sera très intéressante de gouter le mélange entre le vin et la soupe et c’est une bonne opportunité pour les gens à découvrir un gout particulier et une coutume accueillante.

 

Note avant la correction : 13


Les Gourdes d’Eau

March 20, 2018

Ma gourde d’eau

J’ai ma gourde d’eau avec moi tout le temps. Cette gourde vient de mon équipe de foot américaine. Je bois beaucoup d’eau pendant la journée dans ma gourde d’eau. Cependant, je ne vois presque jamais les Français avec des gourdes d’eau. Ils ne boivent pas beaucoup d’eau pendant la journée et quand ils en boivent, ils utilisent des bouteilles en plastique.

Interprétation

Je pense que les Français ont moins de sensibilisation de l’importance de boire de l’eau. Je suis très sensible à l’importance de boire l’eau parce que je suis une sportive et je suis aussi sensible du mauvais impact que les bouteilles en plastique ont sur l’environnement. J’ai confirmé avec mon hôtesse que les Français ne reçoivent pas beaucoup d’éducation par rapport à l’importance de boire de l’eau et l’importance du gaspillage.

Évaluation

Je trouve dommage que je sois toujours la seule personne dans mes cours ou dans le métro avec une gourde d’eau. C’est effrayant de penser à tout le gaspillage dans notre monde et je sais que les bouteilles en plastique font une grande partie de ce gaspillage. En même temps, j’ai appris dans mes cours de français que les Français sont particuliers avec les goûts de leurs boissons et leur nourriture. Je comprends que parfois l’eau en bouteille soit meilleure.

Note avant la correction : 16


Les Autobus Scolaires

March 20, 2018

Description

J’ai choisi cette photo parce qu’elle montre la façon dont tous les autobus scolaires aux États-Unis se ressemblent: gros et jaune avec des sièges inconfortables.

 

Interprétation

Aujourd’hui, nous sommes allés dans un collège pour parler du mouvement des droits civiques et du racisme aux États-Unis et quand nous avons quitté l’école, j’ai remarqué que les autobus scolaires étaient alignés. La première chose que j’ai remarquée, c’est qu’ils n’étaient pas gros et jaunes comme les bus sont aux États-Unis. Au lieu de cela, ces autobus semblaient être des autobus réguliers, la seule façon de dire qu’ils étaient à l’école était les lettres clignotantes «scolaire». »La deuxième chose que j’ai remarquée était les sièges. Ils avaient l’air si confortables et spacieux comparés aux sièges en cuir cassés que l’on trouve couramment dans les bus américains.

 

Évaluation

Le fait que les autobus scolaires français soient beaucoup plus propres et plus confortables que les autobus américains ne fait que confirmer ma conviction que le système français est beaucoup plus soucieux de traiter les enfants comme des adultes.

 


La rigidité du système académique français

March 20, 2018

Cette photo montre la structure typique d’une dissertation française. Ce plan est trouvé sur la première page du guide que nous utilisons dans notre cours de méthodologie au Centre Dickinson, FR 260.

 

Interprétation

Avant mon arrivée en France, j’avais anticipé que le système académique allait être tellement différent que celui que je connaissais aux Etats-Unis. Je savais que les devoirs iraient notés sur 20, que la plupart des cours consisteraient des conférences et que les relations entre les professeurs et les étudiants seraient différentes. Mais je n’avais pas anticipé le système des études en France d’être assez rigide et stricte. Malgré les blocages à Jean Jaurès, j’ai dû compléter mon premier grand devoir en groupe pour mon cours d’histoire ce week-end. Je me considérais quelqu’un qui peut bien écrire typiquement, et j’ai suivi beaucoup de cours avec les travaux d’écriture et d’analyse à mon université américaine. Néanmoins, j’ai perdu ma confiance quand j’ai commencé à travailler avec ce projet. Je m’habitue à faire la pensée créative, mais l’analyse française pour les exposés et les dissertations est un format inflexible.

En plus de ce format à l’écriture, j’ai appris que le choix des cours est beaucoup plus libre aux Etats-Unis aussi. Ici en France, les étudiants qui veulent obtenir leur licence (l’équivalent d’un bachelor’s degree aux Etats-Unis) doivent compléter trois ans à l’université. De plus, les étudiants doivent choisir leurs spécialisations avant l’université, et il n’y a pas de grande sélection de cours pour chaque discipline.

J’étais curieux de la perspective des étudiants français sur la flexibilité des études, et j’ai parlé avec un de mes camarades dans mon groupe pour écouter ses perspectives. J’ai montré le choix de cours à mon université aux Etats-Unis sur l’internet, et il était plaisamment surpris par la variété des options. Il a dit aussi qu’il était d’accord avec moi que le système français semble un peu trop rigide. J’avais anticipé que les étudiants français préféreraient leur propre système sans doute, mais il me semblait qu’ils apprécieraient la créativité et l’adaptabilité du système américaine.

 

Évaluation

Après avoir réfléchi sur les deux systèmes, j’ai déterminé que je préfère le système universitaire américain. Peut-être que c’est possible que je préfèrerais le système français si c’était celui que je connaissais le mieux, mais je pense que ce système d’exposés et de dissertations est un peu démodé. Même s’il est important de préserver les traditions, il est aussi important de promouvoir la flexibilité dans la pensée. De plus, bien que la structure soit nécessaire dans le monde universitaire, la capacité de penser et de s’exprimer plus librement reste pertinente aussi. Je comprends qu’il existe de grandes différences entre les systèmes de ces deux pays, mais je me suis rendu compte que la liberté de rester créative dans les devoirs est importante pour moi.


Les différences d’esprit dans le basket en France et aux États-Unis

March 20, 2018

 

Une dispute entre deux joueurs du basket.

Description

Quand il y a une faute dans un match de basket aux États-Unis, c’est sûr que quelqu’un va réagir en agression. Il y a des niveaux à cette phénomène. Parfois c’est seulement que la fille qui était agressée dit quelque chose vulgaire ou qu’elle tourne vers l’arbitre pour exiger qu’il faut quelque chose. Dans les cas sévères, les gens se combattent. En France, dans ma propre expérience comme une joueuse et comme une spectatrice d’un match de TMB je n’ai pas vu la même agression.

Interprétation

Quand je l’ai discuté avec une copine, elle a proposé que ce soit peut-être à cause du fait que la société n’est pas aussi compétitive en France qu’aux États-Unis. Particulièrement dans le contexte du basket, ce n’est pas le cas que beaucoup de gens le voir comme un moyen d’améliorer leurs vies par gagnant une bourse à l’université ou par entrant une association professionnelle. Le basket existe exclusivement pour s’amuser, alors il n’y a raison que les gens doivent se combattre pendant un match.

Évaluation

J’étais d’accorde avec ma copine. Je crois qu’aux États-Unis les circonstances qui existent autour des sports formulent l’image que tout ce qui se passe dans un match est plus grave qu’il XX soit. Si quelqu’un gagne ou perd est lié à sa valeur comme un joueur et un compétiteur. Pour les gens qui voient le basket comme un cours à une meilleure vie, le sport et ses matchs sont même plus importants. Je dirais que je préfère l’esprit du basket qui existe en France, un esprit plus à l’aise. Néanmoins, je comprends tous les deux.

 

Note avant la correction : 13.5


Les goûters

March 20, 2018

Description

Voici une photo du garde-manger chez moi à Toulouse. Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas beaucoup de goûters sur les étagères. Il y a quelques biscuits que mon hôte aim manger, un bar CRUNCH et un sac de croustilles de maïs qui sont d’une soirées ici.

Interprétation

En Amérique, le grignotage est extrêmement commun et très rentable. Il y a des entreprises qui se consacrent entièrement au grignotage et il est fréquent que les gens mangent des goûters entre les repas. La première semaine que j’étais ici, j’ai acheté un sac de chips et je les ai mangé entre le déjeuner et le dîner. Mon hôtesse s’est approché de moi et m’a demandé si j’avais faim et pensait qu’elle ne m’ait pas suffisamment nourri pendant le déjeuner. Je lui ai expliqué que je n’avais pas faim et que je voulais simplement manger quelque chose. Elle m’a informé que la plupart des Français ne mangent pas du tout entre les repas. Cela a été assez choquant pour moi étant donné de ce que j’ai décrit ci-dessus à propos du grignotage en aux EU. Après une analyse tout au long de mon temps ici, je me suis rendu compte que la culture (ou la sans culture) du grignotage est logique ici. Les Français sont très soucieux de leur santé et la nourriture est extrêmement importante pour leur culture. Lorsque ces deux choses sont combinés, il crée une culture qui valorise les aliments qu’il mange à un niveau plus élevé que la culture américaine et qui aussi valorise chaque repas afin d’apprécier la nourriture autant que possible.

Évaluation

Je crois que la France a raison de ne pas grignoter entre les repas. Il y a un gros problème d’obésité aux EU et il est largement causé par le grignotage. J’ai remarqué que je me sens en meilleure santé et je n’ai pas envie de calories vides comme chez moi. Je trouve également que, fidèle à la culture française, j’apprécie chaque repas plus comme un moment à partager avec des amis ou apprécier la nourriture.

Note avant la correction : 14.5