La ténacité après la crise

March 28, 2018

Cette photo montre un drapeau en berne à Carcassonne, une petite ville environ une heure de Toulouse. Le drapeau est dans cette position pour commémorer les quatre victimes de l’attaque terroriste qui s’est passé à Carcassonne et à Trèbes le vendredi.

 

Interprétation

L’attentat perpétré par Radouane Ladkim ce vendredi était la première attaque terroriste islamique en France cette année. Aux Etats-Unis, les médias diffusent beaucoup d’informations sur les attentats terroristes qui se passent en France. De temps en temps, il semble que la France soit dans un temps de crise et qu’il y a des attentats qui se produisent tout le temps.

J’étais à Toulouse quand j’ai appris de l’attentat, mais il n’y avait pas une indication claire dans la vie quotidienne qu’il y avait un attentat qui s’est passé assez près de Toulouse. La seule façon dans laquelle j’ai appris l’information était dans les médias. La vie continuait comme normalement, mais toutefois, quelques amis aux Etats-Unis m’ont envoyé des messages qui demandaient si j’étais en sécurité. Pour moi, il était intéressant de voir ces messages car l’attentat semblait au loin.

J’ai visité Carcassonne avec mon père et mon frère le lundi 26 mars, qui était seulement trois jours après l’attentat terroriste. Même si on penserait d’éviter une ville où un attentat terroriste se passe, nous avons décidé de ne pas avoir peur et de prendre un train pour explorer un site de patrimoine mondial d’UNESCO une heure de Toulouse.

Bien que l’attentat ait passé assez récemment, je pensais que je verrais des indications qu’il y avait eu une fusillade récemment—beaucoup de policiers ou une présence militaire, par exemple. Cependant, pendant toute la journée à Carcassonne, nous n’avons rien vu qui ne semblait pas normal. Il y avait des restaurants ouverts et beaucoup de touristes dans la cité.

J’ai parlé avec mon hôtesse sur sa réaction et les réactions des Français envers cet attentat. Elle m’a expliqué qu’elle a des amis qui habitent à Trèbes et que c’est un village qu’elle connaît bien. Elle a indiqué que l’attentat était horrifiant, mais de plus, elle a indiqué qu’il est important de rester fort dans les temps de crise. Les Français, j’ai appris, sont un peuple résistant et courageux.

 

Evaluation

Avec mon expérience à Toulouse et à Carcassonne après l’attentat, je me suis rendu compte que les interprétations des médias peuvent avoir une influence significative sur les perceptions des autres. Même s’il y a beaucoup d’Américains qui peuvent penser que la France est dangereux à cause du terrorisme, je dois me rappeler que la presse a un grand pouvoir d’influencer des peuples. De plus, le problème avec la violence des fusils aux Etats-Unis semble effrayant aux Français.

C’est pour cette raison que j’étais surpris quand mes amis m’ont envoyé des messages. Pour ceux qui n’étaient pas affecté par l’attentat à Trèbes, la vie reste tout-à-fait normale. Avec cet attentat, je me suis rendu compte de l’importance de rester fort dans les temps de crise et de ne pas embrouiller la crise avec la vie quotidienne d’un pays.


La police

March 28, 2018

https://cdn4.img.sputniknews.com/images/104650/18/1046501865.jpg

Définition

C’était vendredi soir et tout le monde était à Place St. Pierre quand la police est arrivée. J’étais avec mes amis américains qui m’ont visité pour quelques années. C’était la première fois où je les ai vu l’application de la loi. Alors, dans ce texte, je traiterai l’application des lois en ce qui concerne la consommation de l’alcool en France et à Toulouse.

Interprétation

Même si nous ne sommes pas en train de boire quelques choses, toute à coupe, nous avons vu une jeune fille qui nous avons offre l’avertissement que les policiers étions ici. Avec une veste en cuir noir et une bouteille d’alcool fort, elle a répété la même phrase encore et encore: “les flics sont ici.” En effet, elle a averti tout le monde qui était là. Cependant un groupe n’a pas écouté à elle et ils ont eu des ennuis avec la police.Depuis 2016, la consommation d’alcool entre 16h et 6h du matin est interdite dans le centre-ville de Toulouse. J’ai parlé avec mes hôtes concernant les nouvelles règles sur l’alcool à Toulouse et ils m’ont dit que la mise en application n’est pas très stricte. Évidemment, ça dépend. Cette nuit il y avait quatre ou cinq voitures pleines des policiers à place St. Pierre.

Évaluation

Au moins, on peut profiter d’un verre du vin à un pique-nique au bord de la Garonne. Même après le début de ce nouveau règle, les lois autour de la consommation de l’alcool sont moins stricte en France ` comparaison aux États unis. À mon avis, les lois en ce qui concerne l’alcool aux États unis sont la cause première pour laquelle il existe un programme par rapport aux beuveries. La loi de Toulouse? C’est beaucoup mieux parce qu’il représente une restriction raisonnable.


D’apprendre a conduire en France

March 27, 2018

Driving in France/uk.france.fr

Description :

               L’autre jour, j’étais en train de parler avec un ado français sur ses idées d’apprendre comment conduire une voiture en France. Alors, je me pose la questions – quelles sont les différences entre les États-Unis et la France par rapport aux jeunes qui conduisent et leurs attitudes vers d’apprendre conduire.

Interprétation :

               Alors, j’ai demandé à mon hôte, quel sont les règles pour apprendre de conduire en France ? Il m’a expliqué que les jeunes ont le droit de commencer à conduire à l’âge de seize ans avec une adulte et a l’âge de dix-huit ans, on peut gagner le permis à conduire. Au contraire de la France, les règles de conduire dépende sur l’état ou on habite, mais dans l’état du Minnesota – on peut commencer d’apprendre conduire à l’âge de quinze et à l’âge de seize ans, on gagne le permis de conduire. Pendant les années, mon hôte m’a expliqué qu’aujourd’hui c’est plus nécessaire d’apprendre conduire pour voyager en France. Par exemple, sa fille n’apprend pas encore de conduire, mais mes hôtes l’encouragent d’apprendre conduire donc ce sera plus facile pour elle à rendre visiter ses grand-parents dans la campagne. Alors, j’ai demandé à une étudiante d’ICT, la même question et elle m’a dit aussi que c’est que d’apprendre conduire devient plus populaire pour les jeunes parce que c’est une façon d’exprimer la liberté.

Évaluation :

               Avant, j’avais l’impression que les Français urbains n’utilisent pas les voitures beaucoup par rapport aux États-Unis, mais cette idée devient moins visible en France comme les jeunes voulaient bien d’apprendre conduire. Il n’y a pas beaucoup de différences dans les raisons pour lesquelles les Français et les Américains décident de conduire et je pense que les jeunes Français vont utiliser plus les voitures dans l’avenir, même avec tous des moyens de transport différent dans la ville – on trouve plus de flexibilité en conduisant les voitures, plus de liberté de voyager et quelques fois c’est plus efficace de l’utiliser quand les bus ou le métro arrêtent à cause des grèves.


La grève

March 27, 2018

Description

Cette photo est du blocage de l’université Jean Jaurès.

Interprétation

Pour mon semestre ici dans Toulouse, l’université éprouvait une grève des travailleurs administratifs et un blocage par quelques étudiants.  Je n’ai pas écrit un blog sur la grève jusqu’à maintenant parce que beaucoup de autres étudiants de Dickinson ont écrit leurs blogs à ce sujet, mais il est le dernier blog et je voudrais donner mes pensées.  Maintenant, les travailleurs administratifs et les étudiants bloquent l’université parce qu’il est un plan pour la fusion de quatre universités dans Toulouse.  Les travailleurs n’ont pas une chance de renvoyer, jusqu’à une possibilité de un change dans leur travail.  De plus, ils reçoivent leurs salariés pendant la grève.

Evaluation.

Je comprends une petite partie des problèmes que les travailleurs administratifs ont avec le plan qui a proposé, mais la méthode de protestation est folle.  Le fait que les travailleurs reçoivent leurs salaries annule la partie central d’une grève.  Que ce que c’est le point d’une action de protestation si on reçoive l’argent pendant l’action.


L’Assemblée Générale

March 27, 2018

Description

Cette photo montre un email de mon organisation de service civique : RESTER. C’est une invitation pour l’Assemblée Générale (AG) de RESTER. De plus, il y avait beaucoup d’Assemblées Générales dans les vies des étudiantes de Jean Jaurès ce semestre. Je pense que l’AG est une partie de la culture française qui est difficile de comprendre totalement comme un étranger, particulièrement un étranger américain.  J’ai attendu avec impatience mon occasion d’aller à l’AG de RESTER. J’ai très curieux de la nature d’une AG à cause de toutes les discussions et l’intérêt. Cependant, je ne veux pas aller aux AGs de Jean Jaurès parce qu’ils sont longs et je sais que je ne comprendrais pas beaucoup. Donc, quand j’ai vu que mon service civique serait avoir une AG, je sais que c’était une bonne chance de vue cette partie de la culture française.

Interprétation

À mon avis, l’AG est seulement une grande, longue discussion ; très, très longue. Mon organisation a vingt ou trente personnes qui sont venus, et l’AG a duré trois heures ! Il y a un plan sur un Google Doc, mais le plan n’est pas exactement une réflexion de la discussion. Chaque sujet était présenté, discuté, débattu, présenté encore, voté et discuté encore. Je me souviens au moins de vingt-cinq sujets séparés qui ont eu les temps individuels dans l’AG. Maintenant, je comprends pourquoi les AGs avec milliers de personnes au Mirail durent quelques heures ! Ce processus est intéressant. Il y a beaucoup de gestes des mains que les étudiants ont utilisées. Par exemple, un geste qui ressemble les mains de jazz. Je pense que cette motion indique l’accord. De plus, toutes les personnes qui sont allées ont parlé. Quand j’ai posé la question de cette observation à quelqu’un qui était assis à côté de moi, elle m’a dit que ce processus est normal pour une AG, particulièrement avec un groupe assez petit comme RESTER. Toutes veulent parler. J’ai observé beaucoup de débat, mais généralement je n’ai pas perçu les disputes. C’était un environnement où tous les membres ont la chance de parler, participer et diffuser ses opinions.

Evaluation

Ce sujet est difficile d’évaluer. Je suis enclin à favoriser ce système. Je vois les avantages d’une discussion totale et la valeur de prioriser les voix de tout le monde. Cependant, j’ai vu aussi l’inefficacité du système. Comment une AG peut marcher si je n’ai pas eu de cours depuis trois semaines et c’est le système que mon école utilise pour essayer de régler la situation ? De plus, il n’y a pas exactement un équivalent de ce système aux États-Unis pour comparer. Je pense que toutes les décisions, ou au moins la majorité des décisions dans les mêmes situations aux États-Unis sont décidés par les chefs et seulement les personnes les plus importantes. Cette approche est absolument plus  efficace, mais les voix d’autres, particulièrement les minorités, sont réduites au silence. C’est important d’écouter aux toutes les opinions et considérer toutes les personnes, mais pas au prix d’arrêter le fonctionnement d’une association, d’une université ou d’un pays.


Publicités Pour les Médicaments

March 27, 2018

Description

Ici on voit un exemple d’une publicité pour un médicament sur ordonnance, qu’on voit beaucoup aux Etats-Unis sur le télé mais pas du tout en France. En voyant la télévision avec mes hôtes, j’ai remarqué qu’il n’y avait pas les publicités pour les médicaments sur ordonnances, qui sont très communs aux Etats-Unis.

Interprétation

Quand j’ai commencé à regarder la télévision ici en France, j’ai commencé à remarquer qu’il n’y avait pas de publicités pour les médicaments contre la dysfonction érectile ou la dépression clinique qui encourageaient le téléspectateur à parler à son médecin. J’ai commencé à rendre compte qu’il n’était pas tout à fait normal que les médicaments sur ordonnance soient annoncés de la même manière qu’un produit comme détergent ou dentifrice. J’ai pensé que peut-être ces publicités omniprésentes qui faisaient partie de mon expérience télévisuelle américain, avec leur longue liste d’effets secondaires listé quand une vidéo d’un père jouant avec ses enfants joue pour vous distraire de la mort possible que le médicament pourrait causer, étaient uniquement une chose américaine. Ces dernières années, les États-Unis ont connu une épidémie d’opioïdes, peut-être en partie parce que nous faisons de la publicité pour les médicaments sur ordonnance si facilement et qu’ils semblent alors si accessibles au public américain. Les gens peuvent regarder la télévision et recevoir des informations médicales et des conseils d’une belle et distrayante publicité, puis apporter cette information au médecin pour les recommander, au lieu de l’inverse. C’est comme si notre culture de consommation encourageait les Américains à se soigner eux-mêmes. J’ai demandé à mon nouveau hôte si la télé française n’avait toujours pas de publicités pour les médicaments sur ordonnance, et elle m’a dit que la télévision française n’avait pas beaucoup de publicités au début, alors il serait étrange de faire de la publicité pour quelque chose dont vous avez besoin d’une prescription. En fait, la France a tardé à diffuser des publicités à la télévision et n’a diffusé aucune publicité avant 1968. En 2009, Nicolas Sarkozy a même interdit les publicités de quatre stations majeures pendant la soirée pour « améliorer la programmation ». En plus, mon hôte a expliqué que la télévision française fait la publicité de médicaments que vous pouvez acheter dans une pharmacie, mais ceux-ci ne sont même pas diffusés à moins qu’il y ait un besoin actif et saisonnier pour eux.

Evaluation

Ce n’était certainement pas quelque chose que j’ai remarqué tout de suite, mais au moment ou j’ai commencé à rendre compte que les émissions que je regardais ici ne s’arrêtaient pas aussi souvent que j’habituais pour les publicités, j’ai remarqué la tendance du genre des publicités. C’est bizarre de penser que je suis tellement habitué aux publicités sur les médicaments sur ordonnance qu’au bout d’un moment, alors que je regardais la télévision française, il y avait quelque chose qui manquait. Je suis tellement habitué à voir des publicités annonçant des médicaments que vous devriez ensuite recommander à un médecin, que j’ai pensé que c’était un événement universel. Être séparé de cela et expérimenter la télévision qui n’est pas sujette à une culture commerciale était une expérience incroyablement révélatrice. J’ai commencé à rendre compte à quel point c’était étrange que nous voyions des publicités pour des choses que nous ne pouvons pas acheter directement. Cela n’a aucun sens que la FDA laisserait les consommateurs voir une publicité et décider eux-mêmes qu’ils ont besoin de prendre un certain médicament. Il est tellement plus logique que les publicités françaises soient plus orientées vers des choses que vous pouvez réellement acheter. Je comprends maintenant, après avoir connu le peu de publicités auxquelles les Français sont habitués, pourquoi ils se sentent comme ils le font envers les publicités, et pourquoi il est absurde de faire de la publicité pour quelque chose comme un médicament sur ordonnance. S’ils ne veulent pas regarder une publicité pour commencer, pourquoi feraient-ils la publicité d’un produit qui nécessiterait un professionnel pour l’acquérir ? Les Français le font bien, et je pense personnellement que les États-Unis pourraient apprendre une chose ou deux de l’industrie commerciale française.

 

Source d’image: https://consumerist.com/2015/11/18/american-medical-association-calls-to-ban-ads-for-prescription-drugs-medical-devices/


La culture du BDE

March 27, 2018

Description

Cette photo montre un pull que j’ai commandé chez Sciences Po Toulouse et qui je viens de recevoir la semaine dernière. Le ‘BDE’, ou le Bureau des Etudiants, a organisé une commande de ces pulls pour tous les étudiants qui voulaient en acheter un. Quand j’apprenais que le BDE l’a organisé pour nous, j’ai décidé qu’un pull serait une commémoration superbe pour me rappeler de mon temps à Toulouse. Le premier jour après qu’ils fussent disponibles à être attrapés par les étudiants d’IEP, tout le monde a porté leur pull.

Interprétation

L’idée des BDEs en France et presque pareille aux ‘Student Unions’ aux Etats-Unis, cependant la culture autour les BDEs est beaucoup plus comme des associations fraternelles que des associations professionnelles ou formelles. Je viens de découvrir que mon hôte était le président de son BDE quand il était un étudiant à l’université, donc je lui ai demandé comment le processus marche. Il y a des ‘listes’ qui sont des groupes des personnes qui font campagne pendant quelques semaines. Comme je l’ai vu, les listes essaient de convaincre les étudiants de voter pour eux par des moyens petits, comme donnant des petits déjeuners gratuits avant les cours, mais aussi par des modes plus ostentatoire, comme faisant des fêtes gratuites pour leurs camarades aux boites à travers de Toulouse. Les listes me semblent d’être plus comme des ‘fraternités’ américains que les gens sérieux de vouloir diriger leurs pairs. J’en ai discuté avec quelques amies françaises parce que ces soirées semblent bizarres selon mon idée d’un groupe qui va gérer les autres étudiants. Elles m’ont dit qu’aux Etats Unis, c’est beaucoup plus sérieux et formel qu’en France, mais que les listes sont toujours très importantes pour les étudiants et qu’ils organisent beaucoup des choses pendant l’année. 

Evaluation

Puisqu’en France il n’y a rien des ‘fraternités’ ou des ‘sororités’ du sens américain, les listes et le BDE semblent être ses équivalents. Je pense que c’est réconfortant pour moi de trouver des liens pareils à celui-ci entre la culture de mon propre pays et celle de la France. Il rend l’université française un peu moins choquante, angoissante, et simplement différente que mon expérience à WashU. De plus, il a changé ma perception initiale des étudiants à l’IEP comme des gens toujours stressés et qui sont toujours en train de travailler. Maintenant, j’ai la perception qu’ils sont juste des jeunes qui veulent apprendre mais aussi rencontrer des amis, sortir aux soirées, et expérimenter avec leur indépendance – comme nous aux Etats-Unis.


La culture du dessert

March 27, 2018

Description

Voici une photo d’un dessert, “La crème au Chocolat”,  que mon hôte m’a offert après le dîner ce soir. En fait, je reçois un dessert après presque tous les dîners, généralement sous la forme d’une tasse de mousse au chocolat.

Interprétation

Après mon dernier blog, j’ai commencé à penser au fait qu’il n’y a pas une grande culture de grignotage dans ce pays, mais il y a une énorme culture de dessert. Fait intéressant, c’est le contraire aux EU. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas une grande culture de desserts en Amérique, car il y en a, mais la plupart des gens ne mangent pas de dessert chaque nuit. Habituellement, les desserts sont sauvegardés pour des occasions spéciales comme les fêtes ou les invités. J’ai demandé à mon hôtesse pourquoi le dessert est si populaire ici et sa réponse était qu’à la fin du dîner, il est agréable d’avoir quelque chose de sucré pour terminer le repas. Cela va avec la culture française de la nourriture et l’importance de chaque repas et chaque partie du repas.

Évaluation

Je trouve cela très intéressant que les Français considèrent le grignotage malsain, mais ne pensent pas la même chose des desserts quotidiens. Cela est peut-être parce que le dessert fait partie d’un repas et que le grignotage ne l’est pas. Cela peut être aussi parce que les portions pour les desserts sont petites ici et que ce n’est pas seulement du chocolat. Beaucoup de mes camarades de classe m’ont dit que leurs familles ont des fruits ou du yogourt pour le dessert, ce qui est une option beaucoup plus saine. Au final, ce double standard est toujours très intéressant pour moi.


Questions de Taille

March 27, 2018

Description 

J’ai choisi cette photo parce que c’est un bon exemple des petites voitures qu’on trouve en Toulouse.

Interprétation

Je me souviens quand je suis arrivé à Toulouse, l’une des premières choses que j’ai remarquées, c’est que les voitures et les trottoirs étaient nettement plus petits. Aux États-Unis, je me suis habitué à pouvoir marcher trois ou quatre personnes d’affilée et il y a toujours de la place pour que les gens passent, mais ici nous avons de la chance si deux personnes peuvent marcher côte à côte sans être frappées autres obstructions sur les trottoirs.Ma famille a toujours aimé posséder de très grosses voitures comme les camionnettes et les séquoias mais pour la première fois cette semaine, j’ai vu quelqu’un dans une jeep. Et c’est en regardant cette grosse voiture que j’ai réalisé à quel point les autres voitures étaient petites. Mon ami qui est venu nous rendre visite ce week-end a également remarqué l’énorme différence de taille et nous en avons tous les deux rigolé.

Évaluation

Pourquoi les français ont-ils de si petites voitures et des trottoirs? Je ne sais pas, mais ça va être quelque chose qui me manquera quand il sera temps de retourner aux États-Unis.


Les salons de s’asseoir

March 27, 2018

Ici on voit trois tasses de thé dans un salon de thé toulousain, Dip’s. Quand on commande du thé chez Dip’s ou aux autres salons de thé en France, on reçoit une théière qui contient au moins deux tasses de thé, quelque fois quatre tasses. L’objet de prendre le thé est de l’apprécier, le savourer, et donc on peut s’assoit dans un salon de thé pendant quatre heures avec seulement une théière. Dans un café c’est pareil : on peut commander un café à 1,80€ et rester quelques heures.

Interprétation

Aux salons de thé et aux cafés, l’action de prendre une boisson n’est pas que l’action de boire : elle est aussi le rituel de prendre. On fait attention aux goûts, aux arômes, et aux actions de laisser tremper le sachet, verser le thé, et siroter. On peut prendre le temps dans cette action parce qu’elle fait une partie de la culture de la nourriture qui n’est pas que l’alimentation, mais aussi vraiment la jouissance. La raison pour laquelle on peut passer autant de temps sur une seule théière est le fait qu’en France c’est tout à fait normal de savourer un repas, même un scone. De plus, j’ai demandé à une serveuse pourquoi elle pensait que c’était tellement ordinaire de passer ce temps dans un café ; j’ai expliqué qu’aux Etats-Unis on pense du taux des achats par heure, donc ce n’est pas astucieux économiquement de laisser s’asseoir la clientele pendant deux heures avec une théière seulement. Elle m’a répondue que les subventions de l’état veulent dire qu’il n’y a pas assez de besoin de passer par les clients ; les cafés et les salons de thé n’ont pas autant besoin de remplir un quota des clients pendant une heure.

Evaluation

Moi j’adore les salons de thé et les cafés en France. Je trouve qu’il est beaucoup plus agréable de prendre une tasse de thé en confort, sans temps limité, et pour les salons eux-mêmes il est beaucoup plus facile d’accueillir les clients sans la pression de les faire partir toute suite après un café. Mais je connais aussi qu’aux Etats-Unis ce genre de chose n’est pas possible sans les subventions gouvernementales et je connais que la plupart des entreprises privées n’accepteront les subventions à cause de peur de “big government.” Donc la pratique et le rituel des salons de thé restera en France, malheureusement pour la population américaine.