Les parents

 

 

J’ai remarqué que l’attitude des Français envers les enfants diffère de l’attitude américaine envers les enfants. Aux États-Unis, les enfants sont toujours le centre d’attention et ils peuvent faire n’importe quoi parce que « ils sont jeunes » est une excuse qui marche pour tous les situations. En comparaison, il parait que les français grondent vite leurs enfants quand ils se comportent mal. Les Français haussent le ton aux enfants plus souvent et plus publiquement qu’on fait aux États-Unis.

 

Aux États-Unis, je trouve que c’est plus commun de lever les yeux au ciel quad les enfants se comportent mal. Mais comme une mère française m’a dit à propos du mauvais comportement d’un petit garçon, « On ne peut pas le [ce comportement] laisser passer à côte. Si on le laisse cette fois, la prochaine sera toujours pire. » Cette mentalité envers discipliner les enfants est tout à fait logique, mais ce n’est pas que j’attends toujours aux États-Unis. Même s’il y a toujours une affection claire entre des parents et enfants français, je trouve que les Français ont moins de patience avec les bêtises que font leurs enfants.

 

Je ne pense pas qu’il y a une meilleure façon de gérer les enfants, juste les façons différentes. Moi, je suis habituée aux parents américains, alors je trouve les habitudes des parents français stricts et pas sympas. Mais, au même temps, je suis d’accord qu’il ne faut pas laisser les enfants faire n’importe quoi en toute impunité. La mode d’être parent est personnelle à chacun, alors la mode d’être parent français est entièrement valable.

Note finale  14.5/20

Excellent sujet qui renvoie à des valeurs culturelles et des espaces publics et privés.



Leave a Reply