Les Marques de la Technologie

February 5, 2019

Quand on prend le métro ou le bus, c’est naturelle d’observer vos environs entre les arrêts. Une de les premières choses que je remarque souvent est les gens utilisent leurs portables. Habituellement, environ la moitié de gens regardent leurs portables, mais les types et marques des portables sont toujours variés. Il ne semble pas comme il y a une marque dominante pour la technologie en France. J’ai cette même expérience dans la salle de classe à l’université. C’est la 21ème siècle, quasiment tous les étudiants utilisent les ordinateurs pour prendre des notes. Cependant, les marques et les types sont tellement variés. On peut voir des Macs, plusieurs marques de PCs, et même un ordinateur plus petit qu’un petit carnet.

 

Pour une personne locale, cela n’est pas une expérience remarquable. Tout le monde ne porte pas la même marque et type des vêtements, ne conduit pas seulement les Porches, ou n’achète pas la même marque des aliments au supermarché. Donc, pour quelle raison ce serait pas normale avec la technologie? Cela met en question la définition de “normale”. Je suis habitué à voir des salles de classe et les mains des gens plein des iPhones, des MacBooks, et des autres produits d’Apple donc cet expérience était bizzare pour moi. Après que j’ai demandé à mon hôte Eric, un professeur d’informatique, à ce sujet je trouvais qu’un raison possible pourquoi je ne vois pas ça ici. Il a dit que les produits d’Apple sont très chers, donc ce n’est pas la marque la plus populaire. J’ai réfléchi, et je me suis souvenue qu’Apple est une entreprise américaine. Alors c’est une partie de la culture américaine qui les américains vont payer, mais pas ici.

 

En remarquant des différences de la technologie, je ressentais deux émotions. Premièrement, j’avais une prise de conscience que je suis très loin de chez moi. Si loin que les petits détails comme les marques des portables sont différents. Deuxièmement, j’étais embarrassée d’avoir une supposition stéréotypiquement américaine – tout le monde veut les produits américain chics comme des iPhones. Une culture est composée des petits détails comme ça qui la distinguent des autres, il est important que je m’en souvienne.

Note finale:  14/20

Un sujet original qui touche à votre quotidien. Par contre, il manque des interprétations locales pour donner des nouvelles perspectives et ouvertures.


Communier ou ne pas communier?

February 5, 2019

Description :

En fait, la question de si je peux communier dans une église catholique n’est pas une question de tout. Dès mon arrivé en France, je vais avec mes hôtes à la messe le dimanche. Ce qui le rend un peu plus intéressant pour eux et moi est que je ne suis pas catholique. Quand je suis là, je suis les règles que j’ai appris au temple et dans la vie en générale, surtout dans ce cas que je ne peux pas communier dans une église catholique car je ne suis pas catholique. Comme on peut voir dans la photo au-dessous, la communion est un rite très important dans l’église catholique mais aussi assez fermé parce qu’il faut premièrement être baptisé et accepté par l’église catholique pour le recevoir. Ce qui m’a étonnée est que même les filles ainées de mes hôtes étaient surprises que je ne communie pas dans une église catholique. Elles m’ont demandé si c’était parce que mon temple m’interdit de communier autre part ou pendant une certaine période du mois. J’étais un peu confuse alors parce que je pensais que tout le monde savait que l’Eglise Catholique interdit des non-catholiques de la communion.

Interprétation :

Comme une protestante américaine qui vient d’une ville majorité catholique, c’était toujours très clair pour moi que je ne peux pas communier dans une église catholique. Alors, comme membres de la religion culturelle et traditionnelle en France, j’ai pensé que les catholiques ici seraient aussi clairs sur les règles de la communion fermée. Mais en fait, le problème de si on peut communier ou ne peut pas n’arrive pas vraiment en France, je trouve. En général, les français ne vont pas à l’église et comme un pays laïque, on ne discute pas vraiment les règles derrières les rites. En plus, comme la population protestante est assez petite en France et elle ne va pas vraiment aux églises catholiques, la question de si les protestants méritent la communion ne se pose pas. J’ai parlé un peu à propos de ce sujet avec une des filles de mes hôtes et elle a dit qu’elle a bien sur rencontré des protestants français, mais ils vont en général en leurs propres temples alors elle n’a pas vraiment pensé à la question de la communion des protestants dans des églises catholiques.

Evaluation :

C’est normal alors que je suis quelque chose d’une étrangeté religieux parce que la sorte d’église à laquelle je me suis habituée n’existe pas vraiment en France. Comme membre de l’église Méthodiste du courant dominant aux Etats-Unis, c’est difficile de trouver une église pareille parce qu’un assez grand nombre des temples en France sont plus évangélique que mon temple. Alors, je préfère aller dans une église catholique parce que c’est plus proche de mes valeurs. Dans cette situation, je sais que je suis bienvenue d’aller à la messe, mais aussi qu’il y aura des rites auxquelles je ne peux pas participer. Mais même s’il y a des personnes qui ne comprends pas pourquoi je ne participe pas, cela ne veut pas dire que je suis importune.

Note avant la correction ; 15/20

Un sujet très intéressant car les interprétations des rites religieux s’adapte au contexte local.


Les parents

February 5, 2019

 

 

J’ai remarqué que l’attitude des Français envers les enfants diffère de l’attitude américaine envers les enfants. Aux États-Unis, les enfants sont toujours le centre d’attention et ils peuvent faire n’importe quoi parce que « ils sont jeunes » est une excuse qui marche pour tous les situations. En comparaison, il parait que les français grondent vite leurs enfants quand ils se comportent mal. Les Français haussent le ton aux enfants plus souvent et plus publiquement qu’on fait aux États-Unis.

 

Aux États-Unis, je trouve que c’est plus commun de lever les yeux au ciel quad les enfants se comportent mal. Mais comme une mère française m’a dit à propos du mauvais comportement d’un petit garçon, « On ne peut pas le [ce comportement] laisser passer à côte. Si on le laisse cette fois, la prochaine sera toujours pire. » Cette mentalité envers discipliner les enfants est tout à fait logique, mais ce n’est pas que j’attends toujours aux États-Unis. Même s’il y a toujours une affection claire entre des parents et enfants français, je trouve que les Français ont moins de patience avec les bêtises que font leurs enfants.

 

Je ne pense pas qu’il y a une meilleure façon de gérer les enfants, juste les façons différentes. Moi, je suis habituée aux parents américains, alors je trouve les habitudes des parents français stricts et pas sympas. Mais, au même temps, je suis d’accord qu’il ne faut pas laisser les enfants faire n’importe quoi en toute impunité. La mode d’être parent est personnelle à chacun, alors la mode d’être parent français est entièrement valable.

Note finale  14.5/20

Excellent sujet qui renvoie à des valeurs culturelles et des espaces publics et privés.


Les Pharmacies Françaises

February 4, 2019

La croix verte est un symbole connu par toutes les Françaises. Ça symbolise les pharmacies qui sont dans presque chaque rue en France. Le weekend passé, j’ai eu ma première expérience dans une pharmacie française. J’ai dû me rendre dans une pharmacie pour lutter contre la grippe. Quand je suis entré, un pharmacien m’a approché et a commencé à me demander quels symptômes je ressentais. Après une petite consultation avec la femme, elle m’a expliqué le médicament que je devais prendre. Elle a prescrit un sirop contre la toux appelée « phytoxil » et un médicament pour combattre ma fièvre appelée « fervex ». Les deux médicaments ne coûtent que dix euros ensemble, cela m’a choqué beaucoup. J’ai été incroyablement impressionné par le service que j’ai reçu de la pharmacie, car cela m’a évité une visite chez le médecin.

Les pharmacies françaises pourraient fonctionner de cette manière en raison de la qualité des services de santé offertes par la France. La France fournit soins médicaux à tous ses citoyens, ce qui pourrait expliquer pourquoi ils considèrent le rôle des pharmacies et des pharmaciens comme si important. Cela expliquerait également pourquoi le médicament est tellement moins cher qu’aux États-Unis. Avant d’aller à la pharmacie, je m’attendais à dépenser au moins 30 euros en médicaments contre ma maladie. J’ai été absolument choqué quand j’ai reçu un bon conseil et que je n’ai dépensé que 10 euros.

Aux États-Unis, je suis habitué à entrer dans un CVS et à chercher des couloirs toutes seul jusqu’à ce que je trouve quelque chose qui semble fonctionner. Je respecte vraiment le système de santé française et pense que les Américains pourraient apprendre beaucoup. Je me sentais confiant que mes médicaments fonctionneraient, car j’avais des conseils professionnels. J’ai évoque ce sujet lors d’un dîner avec ma famille d’accueil et ils m’ont dit que leur premier instinct, quand ils se sentaient mal, était d’aller à la pharmacie et de parler à un pharmacien. J’ai dit à ma famille d’accueil qu’en Amérique, je pense que beaucoup de gens ont peur de demander de l’aide pour des maladies en raison du coût des traitements et des médicaments. Cela a choqué ma famille d’accueil, car ils ne pourraient jamais s’imaginer aller sans soins médicaux. Ce sujet a créée bonnes discussions et a révélé une différence très réelle entre les systèmes politiques français et américains et leur impact sur la société.

 

Note avant la correction : 14/20

Attention à ranger les échanges sur les interprétations au milieu du blog. Ensuite, votre avis dans la partie évaluation.


Le style d’enseignement en France

February 4, 2019

Jusqu’à présent, dans mes cours, j’ai observé les techniques utilisées par les enseignants. Dans les universités françaises, la conférence est la méthode préféré. Les professeurs restent devant la classe et parlons librement ou avec une papier pour toute la classe. J’avais un seul professeur qui utilisait un diaporama. A cause du manque de visuels, les étudiants écrivent frénétiquement tout ce qui est dit par le professeur. Les notes écrites sont essentielles et sont partagées librement entre les étudiants.

Je ne pense pas qu’il ya une raison spécifique que les classes sont enseignées de cette manière, mais il est la norme. Peut-être en raison de la taille des classes, une conférence est le moyen le plus efficace d’enseigner. Dans les classes de lycée que j’ai suivies à Caosous, les conférences n’étaient pas utilisées du tout, c’est pourquoi je pense que il est juste utilisé dans les universités. Némo m’a rassuré que les conférences sont très courantes dans ses cours à l’université

Personnellement, je suis un apprenant visuel, le manque de visuels a donc été difficile à s’habituer. Prendre des notes et écouter le professeur en même temps est également difficile, mais cela aide mon français. J’aime beaucoup aussi, la manière que les autres étudiants s’offrent leurs notes. C’est très différent aux États-Unis. Je pense que cette méthode d’enseignement correspond à la taille de la classe et renforce les bonnes habitudes de prise de notes, mais je préfère les visuels.

Note avant la correction : 13/20


Les universités en France

February 4, 2019

Description :
La semaine dernière, j’ai commencé mes cours à l’ICT. Pour obtenir le nombreux correct de crédits pour Dickinson, je dois suivre cinq cours avec les deux cours au Centre de Dickinson. Pendant ma première semaine, j’ai assisté seulement un cours que marchera pour le reste du semestre. J’ai essayé d’aller à cinq autres cours et tous étaient annulés ou étaient bougés et je n’ai pas su. Cette semaine était ma deuxième chance d’essayer des cours pour établir mon programme fixe. Bien que j’aie plus de chance cette semaine, un cours, que je dois suivre, changera ses horaires pendant tout le semestre. Ce cours se passera aux jours différents et aux temps différents qui dépendent de la semaine.

Interprétation :
À Dickinson, les cours, leurs horaires et leurs salles de classe pour le semestre prochain deviennent disponibles de voir plusieurs mois avant le premier jour des cours. Contrairement à ICT, les étudiants peuvent s’inscrire très tôt et ils peuvent communiquer avec tous les professeurs par email. Quand les cours commencent, le programme ne change jamais parce qu’il peut interférer avec les autres cours et il peut causer beaucoup de problèmes pour les étudiants dans ce cours. Toute l’information est en ligne, alors, s’il y a un changement, toute la classe saurait immédiatement. Ces changements ont affecté mon programme et j’étais très en colère. Dans un cours, j’ai discuté avec des autres étudiants français des horaires différents et ils m’ont dit que ce changement les ennuyait aussi, mais il se passe souvent.  Ces différences existent parce que ces étudiants suivent des cours dans une license.  Contrairement aux universités “liberal arts”, chaque étudiant choisit une seule license tandis qu’à Dickinson, je dois suivre des cours dans plusieurs licenses pour obtenir mon diplôme.  Je soupçonne que quand il y aie plus d’étudiants qui suivent des cours différents (comme Dickinson), l’université doivent être plus rigide avec le programme.

Evaluation :
Pour ma première semaine à l’ICT, j’ai eu beaucoup de difficultés de m’adapter au système universitaire en France. J’étais très surprise et frustrée à cause de ces différences. Parlant avec des autres étudiants dans mes cours, je sentais mieux puisqu’ils n’aiment pas aussi ces changements. Cependant, la différence entre eux et moi est qu’ils peuvent être flexibles avec leurs programmes et leurs cours. Pour survivre, j’ai besoin de poser des questions aux secrétaires et aux étudiants français pour recevoir l’information que je veux et pour m’adapter à ce système très différent.

Note avant la correction : 13,5/20


Le tabagisme et le vapotage électronique en France

February 4, 2019

Pour notre première soirée en centre-ville, nous sommes surpris en arrivant au Café Populaire.  Plusieurs jeunes personnes sont autour de la porte, et tout le monde fume soit une cigarette classique soit une cigarette électronique. Ils sourient et rient dans leurs petits groupes, partagent un moment convivial. Nous entrons dans le bar, commandons des verres et nous asseyons à une table toute près de la porte. Nous passons une bonne soirée ensemble, discutant de nos semaines et des gens rencontrés à l’école. Mais pendant toute la nuit, les gens entrent, partent, fument et rentrent à nouveau, quelque fois plusieurs fois.

Il m`a semblé que presque la moitié des personnes dans le bar a fait ce petit rituel à un moment pendant la nuit, et je me demandais, « est-ce que vraiment tous ces gens-là fument ? Ça m’étonne, c’est beaucoup de monde ! » Après avoir réfléchi, il est aussi possible que tous les gens que j’ai vus n’étaient pas des fumeurs ; peut-être c’était une ou deux personnes dans le groupe, mais le groupe entier est parti pour permettre quelques membres de fumer en même temps que tout le monde se bavardait. J’ai parlé à Adrien, une connaissance française de l’ICT. Il a confirmé qu’il y a beaucoup de monde qui fume en France, mais que la deuxième situation peut aussi se passer.

Related image

Comme j’ai dit au-dessus, j’étais étonnée avec le nombre de jeunes gens qui a apparu d’être fumeur. Il m’a dégouté un peu aussi, car aux Etats-Unis, le tabagisme (particulièrement parmi les jeunes adultes comme moi) est mal vu et considéré comme tabou à cause de ses effets carcinogènes. Le « nouveau truc » est le vapotage électronique, qui jouit d’un grand succès parmi les lycéens et les jeunes adultes bien qu’il ait été créé pour les personnes essayant de quitter le tabagisme et bien que ses effets de santé soient encore pour la plupart inconnus. En France, il me semble que le vapotage électronique devient de plus en plus populaire mais il reste encore beaucoup de monde qui fume des cigarettes classiques. Avant de venir en France, je savais que le tabagisme était culturel pour les français. Adrien a partagé son opinion : « même si on connaît les effets nocifs des cigarettes et que le gouvernement fait des lois pour détruire la popularité des cigarettes, et augmente régulièrement les prix, elles restent une grande partie de la culture française. Le tabagisme est encore généralement accepté, et ça apporte une certaine réputation quelque fois désirable parmi les jeunes adultes. »  Il a aussi dit qu’en réalité, le vapotage électronique devient de moins en moins populaire car en France, il est principalement utilisé pour améliorer la dépendance sur les cigarettes mais que la proportion des gens qui veulent arrêter de fumer baisse légèrement. Bien que le tabagisme et le vapotage électronique soient considérés d’une manière différente aux Etats-Unis, il faut ajuster ma perspective. Je ne dois pas être d’accord avec le tabagisme, mais il faut reconnaitre que le tabagisme fait partie de la culture traditionnelle française et ne pas juger si sévèrement les gens qui choisissent de fumer.

Note finale : 16/20

Un sujet bien controversé, surtout pour un pays qui maintient un système obligatoire de sécurité sociale ! Qui dépense pour les soins de tous ces fumeurs…. ?


Bonjour à tous…

January 17, 2019

 

Ceci est notre blog du cours FR 300. Tous les étudiants participeront à la création de cet espace dédié à nos découvertes interculturelles.

Puisque ce blog se diffusera sur Internet, toute l’information sera public. Il est conseillé de se servir d’un pseudonyme au lieu de votre vrai prénom ou nom.

Bon voyage!