l’Assemblée nationale

Les députés, élus par tous les citoyens français, forment l’Assemblée nationale, qui vote les lois, contrôle l’action du gouvernement et évalue les politiques publiques. L’Assemblée nationale est composée de 577 députés, élus pour un mandat de cinq ans. Elle partage le pouvoir législatif avec le Sénat, mais si les deux chambres du Parlement ne parviennent pas à un accord sur un projet de loi particulier, l’Assemblée nationale a le dernier mot.

Cela me rappelle le système législatif de la Chine. L’Assemblée nationale populaire est l’organe suprême du pouvoir de la législature nationale de la République populaire de Chine. Avec 2980 membres en 2018, c’est le plus grand organe parlementaire au monde. L’APN est élu pour un mandat de cinq ans. Il se réunit en session plénière pendant environ deux semaines chaque année et vote des textes législatifs importants. L’Assemblé populaire nationale est composée de députés élus par les provinces, les régions autonomes et les municipalités relevant directement des autorités centrales et de l’Armée.Tous les citoyens de la Chine âgés de plus de 18 ans ont le droit de voter et de se présenter aux élections.[1]

Le système chinois ressemble un peu à l’Assemblée nationale française, mais j’ai l’impression de ne pas avoir participé directement à ce système. Dans notre éducation, nous apprenons de nombreuses théories et histoire sur le système politique, mais nos classes politiques sont toujours ennuyeuses, et nous n’apprenons pas comment participer aux élections au quotidien. Ce n’est pas très souvent discuté, car la politique n’est pas un sujet commun à discuter sur table avec notre famille ou nos amis, pas comme en France. Beaucoup d’entre nous manquent de connaissances et de motivation pour voter. D’après les bandes dessinées et le site officiel de l’Assemblée nationale, je peux voir que l’opinion publique est très appréciée dans le système français.

Je pense que les bandes dessinées comme celle-ci devraient être ajoutées à l’éducation de base chinoise ou être promues auprès du public, pour aider les enfants à se familiariser avec le système politique depuis leur jeunesse. L’éducation à la participation politique du public est très importante et je pense que la France fait un excellent travail en voyant le concept du Parlement des enfants dans les bandes dessinées. Il a été créé en 1944 par l’Assemblée nationale en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale. Elle offre aux élèves de CM2 une leçon d’enseignement civique et moral en leur proposant de découvrir la fonction de législateur. À cet effet, ils sont invités à rédiger, sous la conduite de leurs enseignant(e)s qui les accompagnent dans cette réflexion, une proposition de loi, au terme d’une discussion qui doit leur apprendre ce qu’est le débat démocratique.[2] C’est vraiment intéressant et cela contribue à rendre la législation plus démocratique.

[1] http://www.china.org.cn/english/27743.htm

[2] https://www.parlementdesenfants.fr/tout-savoir-sur-l-operation

Note du blog : 16

Comparaison riche entre deux systèmes et leurs efforts d’instaurer une conscience politiques chez les jeunes.

Note moyenne des blogs : 16,5

Visite Virtuelle Paris – Centre Pompidou

Après avoir consulté le site Web du Centre Pompidou, un artiste appelé Yuan Jai a attiré mon attention. Ses œuvres sont exposées de février à avril et sont disponibles en ligne. J’ai été en fait surprise de voir une artiste chinoise car l’art chinois contemporain n’est pas vraiment fort, et c’était plus excitant pour moi car j’ai découvert qu’elle est née à Chongqing, d’où ma famille est originaire!

Ses œuvres m’ont touché immédiatement. J’adore les peintures aux couleurs saturées et harmonieuses et je suis aussi une adepte de l’art chinois traditionnel. Le travail de Yuan a parfaitement combiné ces deux éléments de manière créative. Son travail s’inspire de prototypes anciens et de peintures de maîtres, et interprète les traditions visuelles en incorporant des motifs géométriques, des couleurs vibrantes et des expériences quotidiennes. Elle utilise des éléments des arts chinois classiques mais ne suit pas les règles prescrites de cette tradition. Elle a combiné la peinture classique chinoise avec des éléments de l’art occidental, par exemple l’Art Déco, l’Art Nouveau, le Cubisme et le Surréalisme qui ont des influences fondamentales sur son travail.

Je reconnais immédiatement des peintures chinoises célèbres dans son travail, par example:

Auspicious Cranes, Zhao Ji (1082–1135), Song Dynasty (960–1279)
Auspicious Cranes, Yuan Jai, 2017

Yuan leur a vraiment donné une nouvelle vie en changeant la palette de couleurs, en ajoutant des motifs répétitifs et en fusionnant ses propres émotions dans la peinture. Elle a combiné la peinture traditionnelle chinoise avec des éléments contemporains de différentes cultures et et apporte le charme de l’art chinois en France.

Ce que j’ai aussi trouvé intéressant sur le site, c’est le «Mon Œil». Il s’agit d’une série Web sur YouTube conçue par le Centre Pompidou pour que les enfants apprennent l’art. Quand je vois le nom, cela me rappelle l’exposition en cours à la fondation écureuil. Ce sont tous des arts contemporains liés au concept des yeux. Et après avoir regardé un épisode, il y a plusieurs scènes dans l’animation qui ressemblent aux œuvres de l’exposition. Par exemple, la courte vidéo « Essaie » et la photographie liée aux ombres. C’est vraiment incroyable de trouver des connexions comme ça! La série vidéo comprend des œuvres d’art réalisées par différentes méthodes, par exemple des dessins animés, du stop motion, des courts métrages, etc. Il compte actuellement près de 200 épisodes, ce qui, je pense, est une excellente ressource pour les enfants afin de leur offrir un regard joyeux et curieux sur l’art et la création, même pour les adultes également!

Note du blog : 16/20

Vous avez trouvé des éléments révélateurs de votre intérêt dans les arts visuels. Continuez à les recherchez partout…!

Manger plus de desserts ou prendre du poids?

Description

La cuisine française a eu conquis mon coeur. Si vous voulez savoir quelle est la meilleure partie de mon expérience en France, la nourriture occupe définitivement une place importante. Mon heure préférée de la journée est vers 17h, l’heure du goûter! Comme les Français mangent tard le dîner, il est normal d’acheter une pâtisserie entre les deux repas. La chocolatine, le flan, la crème brûlée… Je peux passer tout l’après-midi dans une pâtisserie ou un salon de thé si je le peux! De plus, je suis tellement rassasiée après chaque repas. Quand je mangeais dans un restaurant, l’entrée et le plat principal étaient généralement plus que suffisants pour moi. Mais le serveur me demandait toujours si je voulais un dessert, et je ne pouvais que refuser tristement. En me bourrant de cuisine française, je me suis également rendue compte que presque toutes les filles françaises étaient en forme. Comment peuvent-elles rester minces en mangeant régulièrement de plats délicieux et de desserts sucrés ?

Interprétation

J’ai entendu dire que manger du pain et boire souvent du vin aident les Français à rester en bonne santé. Cela a certainement des raisons car on peut trouver ces deux choses à chaque repas (pas de vin pour le petit-déjeuner🤫). En outre, je peux comprendre pourquoi les membres de ma famille d’accueil sont tous en bonne forme, car ils sont végétariens et consomment rarement des aliments riches en calories. Ils gardent une alimentation saine en mangeant chaque jour une grande quantité de légumes et de fruits. Aussi, lors d’une de mes conversations avec Mme Raynaud, elle a mentionné qu’elle faisait plus de 10 000 pas par jour. Ce n’est pas difficile à atteindre car elle ne fait que la navette entre sa maison et le centre Dickinson. Mais comme elle ne conduit pas, elle marche beaucoup sur la route en se déplaçant entre les différents transports publics. La marche assure l’exercice de base, même si on n’a pas assez de temps pour aller au gymnase. J’ai remarqué que bien que j’ai mangé beaucoup plus qu’aux États-Unis, je n’ai pas pris beaucoup de poids en faisant du vélo et en marchant beaucoup tout le temps!

Évaluation

La réponse à ma question est assez simple: les Toulousains ont un mode de vie plus sain. Faire de l’exercice régulièrement est plus efficace que de suivre un régime pour perdre du poids. J’ai également recherché en ligne pour trouver plus d’informations:

Dans l’alimentation française, les ingrédients frais et les ingrédients de qualité sont la norme. De plus, la taille compte. Bien que les repas français aient plus de plats que les cuisines américains ou chinois, la portion de chaque plat est beaucoup plus petite. Et surtout, les Français mangent leurs repas à une vitesse beaucoup plus lente. Cela prend généralement plus d’une heure ou même deux heures si l’on mange un repas complet. Les Français discutent beaucoup à table, car c’est une culture qui réserve du temps pour la nourriture. Ils prennent leur temps à chaque bouchée, ce qui leur permet de se rendre compte qu’ils sont rassasiés après avoir mangé beaucoup moins. Je vais essayer de continuer les habitudes alimentaires que j’ai formées à Toulouse, pour profiter de la nourriture et rester en forme en même temps 😋.

 

Note finale: 16/20

Toujours un sujet clé!  … rien n’est interdit, mais toute en modération.

 

Les femmes fumeuses à Toulouse

Description

Chaque fois que je sortais de la salle de classe de ICT, un groupe d’étudiants se rassemblait toujours devant la porte, chacun tenant une cigarette. Je dois traverser un écran de fumée pour sortir… Et c’est peut-être parce qu’il y a plus de filles dans l’ICT en général, j’ai l’expression que chaque fois c’est un groupe de filles qui fument. Aussi, dans la rue, il est très fréquent de voir une femme passer en fumant. Maintenant à la maison en pensant aux femmes de Toulouse, l’impression qu’elles me laissent est celle de porter des vêtements élégants, un manteau noir et une cigarette à la main. Je suis presque sûre d’avoir vu plus de femmes fumer à Toulouse que d’hommes, par rapport à la situation aux États-Unis ou en Chine. Pourquoi le tabagisme féminin est-il plus populaire ici ?

Interprétation

Je suppose que les films français que j’ai regardés ont déjà laissé un stéréotype dans ma tête. La plupart des personnages féminins français fument, ce qui les rend sexy, cool et élégants. Peut-être que ce que je vois à Toulouse est ce que je veux voir pour vérifier cette impression… De plus, je n’ai pas vu autant de fumeurs en général aux États-Unis, car je quitte rarement le campus et il est strictement interdit de fumer à l’intérieur de l’université. Et je passe plus de temps avec les filles, il est donc plus évident pour moi de remarquer que les filles fument. Je me suis tournée vers mon hôte et mes amis français pour vérifier mon observation, les trois ont tous convenu qu’il y avait en effet plus de femmes fumant à Toulouse. Mais quand j’ai demandé des explications, ils ont tous donné la même réponse : « Je ne sais pas ! »

Évaluation

J’essaie de trouver moi-même des réponses en effectuant une recherche en ligne. La proportion de fumeurs (quotidiens ou occasionnels) était de 59 % chez les hommes et de 28 % chez les femmes en 1974. Du côté des hommes, le chiffre a baissé jusqu’à atteindre 39 % en 2014. En revanche, chez les femmes, le taux de fumeuses est monté jusqu’à 30 %.[1] Le nombre de femmes fumeuses a donc considérablement augmenté. À Toulouse, la consommation est plus ou moins similaire chez les hommes que chez les femmes, selon le Baromètre Santé 2016* mis en place par l’Inpes (Santé Publique France). [2]

La publicité joue un rôle énorme dans le tabagisme féminin. Les grandes sociétés de tabac ciblent des événements de mode, sportifs, culturels et musicaux qui attirent un large public féminin. Ils appliquent également des emballages plus adaptés aux femmes, créant des variations de cigarettes comme « légères », « minces » et « super minces ». [3]

De plus, les idées derrière les cigarettes poussent les femmes à fumer. Les cigarettes sont promues en France avec des images de glamour et de mode. L’industrie du tabac fait la promotion des cigarettes auprès des femmes en utilisant des images séduisantes de vitalité, de minceur, de modernité, d’émancipation, de sophistication et d’attrait sexuel. Beaucoup de femmes croient que si elles arrêtent de fumer, elles prendront du poids. Et pour les Françaises, c’est « plutôt mourir qu’être grosse » … De plus, le tabagisme a toujours été considéré comme une affaire d’hommes. Des jugements comme « les femmes qui fument doivent être incultes, même une putain » sont encore répandus. Ainsi, dans de nombreuses publicités sur les cigarettes, il est commercialisé comme une action de libération et d’égalité. Mais en réalité, cela ne cause que la maladie et la mort…

Note du blog : 16/20

Voici un sujet qui interpelle la plupart de nos étudiants. Pourquoi cette grande différence visible, qui est d’autant plus remarquable par le marquer du genre? On peut se demander l’importance des informations en termes de santé public pour former l’opinion public.

 

[1] https://www.femmeactuelle.fr/sante/news-sante/tabagisme-cigarette-augmente-femmes-39271

[2] https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/a-toulouse-en-occitanie-femmes-fument-autant-les-hommes_14719904.html

[3] https://theweek.com/articles/454847/why-european-women-are-still-smoking-like-chimneys

 

L’art de l’exposition

L’exposition « Nous ne savions pas ce que vos yeux regardaient » à la Fondation Espace Écureuil m’a vraiment aidée à comprendre la puissance et l’importance de la conservation de l’art contemporain. Avant, je n’étais pas vraiment enthousiaste à propos de l’art contemporain, car j’ai trouvé que les peintures du style futurisme, fauvisme, etc. sont trop difficiles à comprendre et trop abstraites pour pouvoir être appréciées par la masse. Cependant, cette exposition a un peu changé mon opinion, car j’ai réalisé à quel point l’art contemporain peut être interactif et combien d’efforts les commissaires ont consacré à la mise en place d’une exposition.

La première chose qui me touche vraiment, c’est l’écran de la salle 3 qui affiche des photos de nuages ​​envoyées par des gens du monde entier. Le commissaire a choisi de juxtaposer des photographies prises par des gens ordinaires avec des œuvres d’artistes professionnels. Un visiteur peut même voir sa propre photo sur le mur ! Placer une œuvre personnelle dans l’espace d’une galerie d’art est un moyen très direct de démontrer au public que l’art appartient à tous et que la porte de l’art contemporain est grande ouverte.

Et j’ai trouvé étonnant que dans la quatrième salle : Souffle du poète, les visiteurs puissent emporter avec eux un papier de citation poétique imprimée. Ces citations sont imprimées sur du papier de couleur et empilées à un endroit évident, invitant les le public à les regarder et à en apporter un chez eux. Je l’ai même trouvé une œuvre d’art en soi car la couleur répond à l’installation suspendue au plafond. Cette conception interactive permet aux visiteurs de choisir la citation qu’ils préfèrent et de ramener chez eux en souvenir de cette exposition.

De plus, il existe de nombreux petits dessins dans la galerie dans lesquels le conservateur a consacré de nombreux efforts pour aider les spectateurs à mieux apprécier cette exposition. Par exemple, il a réuni deux œuvres avec des sujets similaires – un petit humain entouré par le magnifique monde naturel – pour comparer différentes techniques d’art. Il a positionné la photographie des fleurs très bas sur le mur puisque les fleurs poussent au sol dans la nature ; les gens doivent regarder vers le bas ou plier les jambes pour voir ce travail comme s’ils sentaient une vraie fleur. Le conservateur a choisi la lumière au-dessus des escaliers spécifiquement afin de laisser leurs ombres se projeter sur le mur et la fleur, ce qui invite les visiteurs à descendre les escaliers jusqu’à la salle de « L’épaisseur de l’ombre ». Il a relié l’espace de la galerie aux œuvres d’art pour permettre aux visiteurs de mieux se plonger dans leur appréciation.

Tous ces éléments de l’exposition m’intéressent vraiment et me font réfléchir sur les différentes façons de monter une exposition et leurs effets. Je comprends maintenant que le cœur de l’exposition est vraiment d’inviter les gens dans ce monde de l’art, d’avoir notre propre compréhension de chaque œuvre et de participer à ce processus de création artistique.

Note : 16/20

Très agréable de ‘visiter’ cette exposition de vos sensibilités, Katie. Vous nous faites découvrir bien des éléments autrement perdus pour nous dans l’art de l’accrochage!

L’église et l’art contemporain

Introduction

Lorsque j’ai visité le Couvent des Jacobins à Toulouse, j’ai toute de suite été attiré par sa belle architecture, le jardin délicat et sa riche histoire. Ce qui a le plus attiré mon attention, ce sont les vitraux magnifiquement décorés avec des motifs floraux et de motifs religieux. Cependant, chaque fois que j’ai essayé de prendre une photo, il y avait toujours un tube peut-être en plastique qui détruisait la vue. Il y a une série de tubes installés en ligne de différentes couleurs, suspendus au toit avec une corde. Ils ont un fort sentiment de modernité et d’industrialisation. Ces tubes ne correspondent pas du tout à l’ambiance sacrée et ancienne de l’église. Que font ces étranges tubes suspendus au toit dans une église ?

Interprétation

J’ai regardé autour de l’église et j’ai trouvé une affiche à côté de l’entrée. Elle a expliqué le contexte des tubes. Il s’agit d’une installation d’art contemporain intitulée MESURE DE LA LUMIÈRE, réalisée par un artiste qui s’appelle Sarkis. Il y a sept tubes de cristal néon au total, qui sont suspendus dans chacun des intervalles de la colonnade de l’église. Chaque tube est l’une des sept couleurs de l’arc-en-ciel. L’artiste a essayé d’utiliser les couleurs comme métaphores de la vie, du bonheur, de la diversité, de la conciliation, de l’ascension, etc.

J’ai demandé l’avis de ma famille d’accueil sur ce qu’ils pensent de l’art contemporain dans les églises. Toute la famille est chrétienne et ils vont régulièrement à l’église. Je veux savoir ce que les gens qui utilisent sérieusement l’espace pensent. Et ce fut une réponse rapide – ils n’aiment pas ça ! Ils ont l’impression que l’art contemporain détruit l’unité de la beauté de l’église. C’est tout simplement trop différent de toutes les autres décorations à l’intérieur de l’architecture, ce qui le distingue. Les visiteurs accordent plus d’attention à cette œuvre d’art plutôt qu’à l’église elle-même.

Évaluation

Personnellement, les tubes m’ont vraiment dérangée car je sens qu’ils n’appartiennent pas à cet endroit. Je préfère que l’église ressemble à l’origine, comme c’était il y a des centaines d’années.

L’art contemporain est toujours controversé. C’est une bonne question de débattre s’il est nécessaire de le placer dans des lieux religieux et sacrés. Malgré ma préférence personnelle, je peux aussi comprendre le choix de l’église et de l’artiste d’installer les tubes dans l’église. C’est une façon vraiment intéressante de relier le monde matériel et le monde saint. Il ajoute des éléments plus divers à l’art de l’église. Comme le dit le site du Couvent des Jacobins : « Le passé ne passe pas, quand les artistes le ramènent au présent. »

Note avant la correction: 13,5/20

Tous les éléments sont présents, mais il faudrait réorganiser les parties. La dernière étant votre point de vue et vos préférences…

Une vie écologique

Description

Cela fait un mois que je vis avec ma charmante famille d’accueil. Le deuxième jour, mon hôte a présenté toutes les règles de la maison. Il y a tellement de petites choses liées à l’utilisation de l’énergie. Par exemple, je ne peux pas prendre de douche pendant plus de 10 minutes et je dois fermer l’eau lorsque je mets du shampoing ; lors de l’utilisation du lave-linge, je dois toujours sélectionner le mode « éco » ; quand je quitte la pièce, je dois éteindre mon chauffage… Et chaque fois que je rentre à la maison, tant que ce n’est pas l’heure du dîner, la maison est toujours sombre. Après avoir dire « Coucou, je suis à la maison », j’entends les réponses des différentes pièces de la maison – ils sont tous dans la maison, mais il semble que personne ne soit là !

Interprétation

J’avais du mal à m’adapter aux règles au début. Bien que ma famille d’accueil me dise toujours d’être comme chez moi, Je dois faire très attention pour respecter leur mode de vie. C’était un peu inconfortable pour moi au début car, chez moi, il n’y a pas beaucoup de règles. J’ai discuté de cela avec mon hôte et il m’a dit que l’argent et l’environnement sont les deux raisons fondamentales derrière ces règles. Le coût des services publics de base est beaucoup plus élevé en France qu’aux États-Unis (13% plus élevé selon https://www.nationmaster.com/country-info/compare/France/United-States/Cost-of-living). La famille a calculé que garder la douche pendant 10 minutes coûterait environ 2 euros ! Et nous sommes cinq dans la maison, donc le prix de l’eau serait vraiment cher… Je suis maintenant parfaitement adaptée à la maison et cela a aussi beaucoup changé mes habitudes de vie. J’éteins la lumière dans ma chambre même si je sors quelques minutes dans la salle de bain. C’est un mode de vie qui essaie vraiment de réduire la quantité de consommation pour préserver l’environnement.

Évaluation

Ce sont en effet ces petites choses qui reflètent l’attention et l’effort des Français pour conserver l’énergie et préserver l’environnement. Ma famille d’accueil est extrêmement préoccupée par la pollution et l’environnement. Ils ont choisi de devenir végétariens en raison de la pollution causée par l’élevage de vaches ou la pêche. Et comme les règles de la maison le reflètent, ils sont stricts sur eux-mêmes dans l’utilisation de l’énergie et font de leur mieux pour consommer le minimum. Toulouse est aussi une ville qui a un système développé de transports publics, et beaucoup de gens choisissent de conduire aussi peu que possible pour réduire le niveau de pollution – ma famille d’accueil fait toujours du vélo pour aller à l’école ou au travail. Je suis vraiment impressionnée par tous ces efforts. Bien qu’aux États-Unis, nous apprenons beaucoup sur l’environnement et nous plaidons pour économiser l’énergie, il est difficile de les intégrer dans presque chaque action quotidienne comme le fait ma famille d’accueil – nous prenons de longues douches chaudes, les lumières dans les salles de classe sont toujours allumées … Une chose que j’ai remarquée, c’est que le tri des déchets n’est pas vraiment une chose énorme à Toulouse. Dans les rues, il n’y a pas de poubelle pour les déchets recyclables, ce qui pourrait être un petit progrès à faire…

 

Note du blog : 16,5

Excellent sujet qui permet de comprendre votre adaptation et votre intégration (pas toujours évidente!) chez vos hôtes. C’est surtout grâce à vos interrogations pour essayer de comprendre leur raisonnement. Continuez comme ça!

Pourquoi pas une photo plus proche des exemples donnés dans le texte?

La culture de classe en France

Description

Je viens de terminer mes trois premières semaines de cours à ICT. La plupart des cours sont intéressants mais difficiles à suivre pour moi. Mais tous les professeurs et camarades de classe sont extrêmement gentils : ils répondent patiemment à mes questions et partagent leurs notes avec moi, ce qui m’aide beaucoup dans mes devoirs. Cependant, j’ai remarqué une culture de classe vraiment différente de WashU. À WashU, dans une classe avec une vingtaine d’élèves, ce n’est jamais chaotique. Les étudiants écoutent attentivement le professeur et participent activement aux discussions sur les supports de cours. À ICT, je me sentais comme si j’étais dans la classe d’un lycée, car les élèves se parlaient beaucoup, ce qui générait du bruit et des distractions. Le professeur a dû s’arrêter plusieurs fois pour maintenir la discipline. Dans une classe, le professeur a même eu une querelle avec deux étudiants parce qu’ils n’arrêtaient pas d’interrompre le professeur pour poser des questions. Je pouvais sentir le désespoir du professeur. Pourquoi est-ce si chaotique en classe en France ?

Interprétation

Les cours en ICT ont vraiment changé mon impression précédente de cours en France. Je pensais que le type d’éducation était principalement que le professeur parlait tandis que les étudiants prenaient des notes tranquillement. Il existe en fait de nombreuses interactions entre les instructeurs et les étudiants, à la fois positives et négatives. Il y a des étudiants qui font attention et il y a ceux qui ne se soucient pas vraiment. Je pense qu’une explication possible est que les performances des étudiants en classe n’affectent pas leur note finale. L’évaluation est uniquement basée sur la présence. De plus, les étudiants ne changent pas du tout leurs camarades de classe pendant la licence de trois ans. Ils prennent presque toutes les classes ensemble et il y a un nombre limité de professeurs. Les élèves sont trop familiers entre eux et avec les instructeurs. J’ai demandé à un professeur de ICT, et il m’a dit que la performance des étudiants en classe dépend beaucoup de leurs objectifs. Beaucoup d’étudiants viennent à l’université simplement pour obtenir un diplôme. Ils ne se soucient pas vraiment des connaissances en classe. Beaucoup d’étudiants du MCC sont eux-mêmes des artistes.

Évaluation

Je réalise que je regardais le problème avec certains stéréotypes. Le professeur de ICT m’a expliqué que le ICT est une université privée, donc il n’est pas vraiment sélectif et compétitif. Il accueille tous les types d’étudiants, en conséquence le niveau et la compétence des étudiants varient beaucoup. Au contraire, WashU est l’une des 30 meilleures universités des États-Unis et il est vraiment difficile d’y entrer. Donc, ces deux universités ne sont pas vraiment comparables. Il est également abrupt de dire que la culture de classe en France et en Amérique est différente, parce que ce que j’ai observé n’est qu’un cas assez particulier. De plus, une atmosphère d’apprentissage chaotique ne signifie pas nécessairement que les étudiants sont incapables d’apprendre. C’est probablement leur façon confortable d’apprendre car je réalise que la plupart d’entre eux prennent des notes parfaites !

Note du blog : 16