Le dessert : le matin, le midi et le soir

Description

On peut prendre de la confiture et du chocolat chaud pour le petit-déjeuner, des fruits et du yaourts pendant le déjeuner, des gâteaux et des tartes pendant le goûter, et encore de dessert le dîner. A N‘importe quel temps, on peut trouver quelque chose de sucrée à manger. 

L’offre de dessert est venu après tous les repas pendant ma première semaine. Dès lors, l’invitation est devenue implicite et chacun prend sa dessert selon son gré. Mes hôtes, presque sans exceptions, prennent du dessert après tous les repas. C’est souvent pas quelque chose de trop grand. Ma hôtesse préfère une type de yaourt fait avec le lait de soja pour sa régime. La fille prends souvent une fruit, un chocolat ou un yaourt. Le hôte craque des noix en coquille. Quant à moi, je mange le plus lentement alors je finis mon fromage et c’est tout.

Interprétation

Quand j’ai demandé à ma hôtesse elle a dit tout simplement que c’est la sucré vient après le salé. On voit plus souvent des choses douces avec les viandes comme de la pomme avec du porc ou de pamplemousse et de l’orange avec du poulet. Où en France? . Le structure de repas est aussi peut-être une partie de cette inclusion de dessert. Les menus offerts aux restos exprime l’idée d’un déjeuner qui a aussi plusieurs étapes. Le dessert c’est plus une partie de repas essentielle comme l’entrée que une supplément comme c’est le cas aux Etats-Unis.

Évaluation

Avec l’entrée, le plat, et le fromage, je ne veux plus manger de fruit ou de yaourt à la fin du repas. Je n’ai pas l’habitude de toujours manger quelque chose sucré avec les salés. De plus, ça approche 21h30 quelque fois quand on finissent à manger et j’ai besoin de temps pour digérer avant de dormir. Cependant, je prends un dessert presque toujours si je mange au resto pour le déjeuner ou si je vais au salon du thé l’après-midi. Je mange beaucoup plus de desserts ici, mais plus à ma façon qu’à la mode des français.

Note avant la correction : 13/20

Un bon sujet qui mérite un peu plus de d’élaboration dans la partie Interprétation, et l’article partitif est  à revoir…

En marche

Description

Au cours des étés chez moi (aux États-Unis), je suis très souvent dans l’une des maisons de mes amis dans mon quartier, partant pour rentrer à pied vers minuit ou 1h du matin. C’est généralement une vingtaine de minutes à pied, et c’est assez rare si je vois quelqu’un d’autre dehors. De même à l’université, je rentre très souvent seul à la maison au milieu de la nuit. Dans ce cas, il y a bien sûr plus de personnes sur le campus, mais je ne leur prête jamais vraiment d’attention, et je n’ai jamais eu l’impression qu’ils me le prête non plus. Parce que je suis très habitué à rentrer seul à pied, c’est aussi ce que je fais à Toulouse, faisant souvent une promenade d’une heure à travers la ville pour rentrer chez moi pendant les petites heures du matin. Cependant, lorsque j’en ai parlé à ma hôtesse, elle m’a dit que cela la rendait très inquiète pour ma sécurité et qu’elle espérait que la prochaine fois j’essaierais de revenir en voiture (ou du moins de ne pas lui dire que je baladais). J’ai même eu une leçon sur la façon de bien tenir mes clés pour essayer d’attaquer quelqu’un si nécessaire.

Interprétation

Pour toute ma vie, marcher seul — et surtout la nuit — a été un bon moyen de me vider l’esprit et de réfléchir à la journée. Évidemment, je suis conscient que ce n’est pas la pratique la plus sans danger, et beaucoup de gens ont une raison légitime d’avoir peur de marcher seul la nuit. Cependant, aux États-Unis, la plupart des gens à qui je parle sont assez d’accord du fait que je le fais, et à l’université, les chiffres semblent le confirmer. Après avoir examiné le rapport annuel sur la criminalité, j’ai remarqué que chacune des deux dernières années, il y avait un seul vol et moins de cinq voies de fait qui se sont produits sur le campus. À Toulouse, d’autre part, la majorité des personnes à qui j’ai parlé ont exprimé leur inquiétude à l’idée que je marche si loin pour rentrer chez moi, et l’ont déconseillé.

 

Évaluation

Depuis mon passage ici jusqu’à présent, Toulouse ne m’a jamais paru particulièrement dangereux. Je suis sûr que mes expériences ici ne sont pas les mêmes que celles de tout le monde mais contrairement à ce que les gens m’ont dit, je me sens pour la plupart d’accord d’être seul en ville. À cause de cela, j’ai été surpris d’avoir entendu d’autant de gens de faire plus attention, mais j’espère et je crois que ce sont juste des gens qui veulent être extra sûrs et protecteurs et s’assurer que rien de mal ne pourrait se produire. Pour cette raison, je continuerai certainement à marcher, car cela me donne un bon moment pour réfléchir, même si je regarde autour de moi un peu plus fréquemment maintenant.

 

Note avant la correction ; 13/20

Un sujet controversé! surtout de ne pas cacher à votre hôtesse votre moyen de transport. Rappelez vous de la session de sécurité pendant l’Orientation avec Major Carbonnel de la Police de Toulouse? C’est un fait que Toulouse est une ville dangereuse la nuit. Elle a des données qui démontre que les victimes des crimes tard le soir sont fréquemment seules. C’est fortement déconseillé de rentrer seule après 23h du soir. Il ne suffit pas de ‘regarder autour de vous’ car les agresseurs sont plus nombreux que vous. Voici une habitude à rectifier pendant vos quelques mois sur place car vous prenez des risques inutiles.

Où est passée la photo?

Les équipes universitaires

Description

Pendant toute l’année à Dickinson, je passe beaucoup de temps à jouer au foot. Bien que la saison soit principalement pendant l’automne, on fait des entraînements en hiver et au printemps aussi. Depuis que je suis arrivée en France, je savais bien que les équipes universitaires en France et celles aux Etats-Unis ne seraient pas pareilles. Néanmoins, quand je suis allée à mon premier entraînement avec l’équipe de foot de Sciences Po j’étais toujours un peu étonnée par le niveau de jeu de la plupart des joueuses et de la programme d’entraînement en général. J’avais joué au foot depuis que j’avais quatre ans, et maintenant je fais partie d’une équipe universitaire qui même au troisième division de NCAA est très compétitive. Alors, aux Etats-Unis, je suis habituée à avoir les entraînements intenses qui sont physiquement exigeants, mais en France les équipes universitaires sont beaucoup moins importants et l’ambiance est beaucoup plus décontractée. De plus, l’entraîneur est un mec de vingt-deux ans !

Interprétation

Une explication possible pour les différences entre les équipes universitaires françaises et américaines est que la culture des sports après l’école est très différent pendant toute la jeunesse. Aux Etats-Unis, comme les journées scolaires sont plus courtes qu’en France, on a beaucoup plus de temps pour faire des sports pendant l’après-midi. De plus, l’idée de faire partie de ton équipe scolaire est une idée très célébrée aux Etats-Unis même pour les filles. En France, bien qu’au niveau professionnel les femmes soient très fortes en foot, l’intérêt et l’encouragement pour les filles dans ce sport sont beaucoup moins forts qu’aux Etats-Unis. J’ai demandé à la capitaine de l’équipe de Sciences Po et elle m’a dit que le foot n’est pas très populaire pour les filles et qu’il faut être beaucoup plus investi pour le jouer parce qu’il y a peu de bonnes équipes ici. J’ai demandé aux autres filles si le fait que l’entraîneur est un garçon de notre âge les énerve et à ma grande surprise, elles m’ont dit « non, pas du tout ! ». Elles m’ont expliqué qu’elles ont commencé à jouer au foot cet automne passé et qu’elles n’ont pas besoin d’un vrai entraîneur à leur niveau.

Evaluation

L’expérience de jouer au foot en France est complètement inconnu pour moi. Maintenant, je comprends pourquoi les équipes universitaires ne sont pas très intenses par rapport aux équipes universitaires aux Etats-Unis. En France, il est difficile pour les filles de jouer au foot dans un niveau entre « novice » et « professionnel » et par conséquent les équipes universitaires sont plutôt comme les clubs. Bien qu’il soit sympathique pour moi de jouer dans un environnement qui est moins stressé ce semestre et d’avoir l’occasion de rencontrer les françaises, l’intensité et la compétitivité de l’équipe de Dickinson me manquent un peu. Quand je réfléchis, je suis contente que j’ai grandi aux Etats-Unis et que j’avais toujours l’occasion de jouer au foot à un niveau compétitif.

Note du blog : 16/20

Un bon sujet, bien recherché…et la photo sélectionné avec soin.

 

Une vie écologique

Description

Cela fait un mois que je vis avec ma charmante famille d’accueil. Le deuxième jour, mon hôte a présenté toutes les règles de la maison. Il y a tellement de petites choses liées à l’utilisation de l’énergie. Par exemple, je ne peux pas prendre de douche pendant plus de 10 minutes et je dois fermer l’eau lorsque je mets du shampoing ; lors de l’utilisation du lave-linge, je dois toujours sélectionner le mode « éco » ; quand je quitte la pièce, je dois éteindre mon chauffage… Et chaque fois que je rentre à la maison, tant que ce n’est pas l’heure du dîner, la maison est toujours sombre. Après avoir dire « Coucou, je suis à la maison », j’entends les réponses des différentes pièces de la maison – ils sont tous dans la maison, mais il semble que personne ne soit là !

Interprétation

J’avais du mal à m’adapter aux règles au début. Bien que ma famille d’accueil me dise toujours d’être comme chez moi, Je dois faire très attention pour respecter leur mode de vie. C’était un peu inconfortable pour moi au début car, chez moi, il n’y a pas beaucoup de règles. J’ai discuté de cela avec mon hôte et il m’a dit que l’argent et l’environnement sont les deux raisons fondamentales derrière ces règles. Le coût des services publics de base est beaucoup plus élevé en France qu’aux États-Unis (13% plus élevé selon https://www.nationmaster.com/country-info/compare/France/United-States/Cost-of-living). La famille a calculé que garder la douche pendant 10 minutes coûterait environ 2 euros ! Et nous sommes cinq dans la maison, donc le prix de l’eau serait vraiment cher… Je suis maintenant parfaitement adaptée à la maison et cela a aussi beaucoup changé mes habitudes de vie. J’éteins la lumière dans ma chambre même si je sors quelques minutes dans la salle de bain. C’est un mode de vie qui essaie vraiment de réduire la quantité de consommation pour préserver l’environnement.

Évaluation

Ce sont en effet ces petites choses qui reflètent l’attention et l’effort des Français pour conserver l’énergie et préserver l’environnement. Ma famille d’accueil est extrêmement préoccupée par la pollution et l’environnement. Ils ont choisi de devenir végétariens en raison de la pollution causée par l’élevage de vaches ou la pêche. Et comme les règles de la maison le reflètent, ils sont stricts sur eux-mêmes dans l’utilisation de l’énergie et font de leur mieux pour consommer le minimum. Toulouse est aussi une ville qui a un système développé de transports publics, et beaucoup de gens choisissent de conduire aussi peu que possible pour réduire le niveau de pollution – ma famille d’accueil fait toujours du vélo pour aller à l’école ou au travail. Je suis vraiment impressionnée par tous ces efforts. Bien qu’aux États-Unis, nous apprenons beaucoup sur l’environnement et nous plaidons pour économiser l’énergie, il est difficile de les intégrer dans presque chaque action quotidienne comme le fait ma famille d’accueil – nous prenons de longues douches chaudes, les lumières dans les salles de classe sont toujours allumées … Une chose que j’ai remarquée, c’est que le tri des déchets n’est pas vraiment une chose énorme à Toulouse. Dans les rues, il n’y a pas de poubelle pour les déchets recyclables, ce qui pourrait être un petit progrès à faire…

 

Note du blog : 16,5

Excellent sujet qui permet de comprendre votre adaptation et votre intégration (pas toujours évidente!) chez vos hôtes. C’est surtout grâce à vos interrogations pour essayer de comprendre leur raisonnement. Continuez comme ça!

Pourquoi pas une photo plus proche des exemples donnés dans le texte?

La mode en France

Description

Quand je suis arrivée en France, je connaissais que la mode est un très important élément de la culture française. J’aime bien la mode et j’essaie à prendre l’inspiration des influencers internationales sur Instagram. Quand j’ai fait mes valises, j’ai essayé à apporter tous mes vêtements plus élégants. Le premier jour des cours, je me suis habillée dans un joli jean bleu, un pull mignon   brun, des bottes bordeaux, et un manteau brun clair. J’ai pensé que je m’accorderais parfaitement. À ma grande surprise, j’étais la seule fille portant un jean bleu. Toutes les Françaises portaient des vêtements seulement noirs !

Interprétation

Je savais que la mode en France est très importante, mais j’étais choquée quand j’ai vu tous les étudiants habillésélégamment à l’université. J’ai expliqué à mon hôtesse qu’aux États-Unis, c’est rare que les étudiants essaient à bien s’habiller. Les filles portent des t-shirts et des joggings et les garçons portent presque des pyjamas! Elle m’a expliqué qu’en France,  c’est un grand faux pas de s’habiller en jogging si vous n’êtes pas en train de faire du sport. Elle m’a dit que c’est vrai que tout le monde bien s’habille, même les garçons, à cause de l’industrie prêt-à-porter, qui est très connue et célèbre en France. 

Evaluation

Je trouve que c’est très intéressant que d’être français, c’est d’être à la mode. Je remarque tous les jours dans le métro que tout le monde autour de moi s’habille dans des jupes avec des collants, des belles robes, des costumes, et des autres vêtements beaucoup plus élégants que j’ai trouvés aux États-Unis. J’aime beaucoup cette coutume parce que c’est sympathique de voir tout le monde bien s’habiller; il montre du respect que chaque personne voudrait faire un effort.J’aime aussi que les garçons fassent un effort aussi bien que les filles; je le vois comme un petit pas vers l’égalité entre les sexes. Avec ces observations, je suis heureuse de profiter des soldes et essayer à m’habiller comme une Française. 

Note avant la correction : 13,5/20

Bon sujet qui vous touche personnellement! Il y aurait aussi un lien avec la différence entre les espaces publics et privés …

revoir l’usage des prépositions à ou de, et le placement de l’adverbe.

J’Aime Marcher à la Marché

Description

Chaque matin à Toulouse, si je marchais à Campans, je vois le marché Victor Hugo, et si j’irais à l’ICT, je vois le marché de Carmes. Tous les marchés ont des produits frais, pas trop cher, et des vendeurs locaux. Ils y ont beaucoup de gens qui vont aux marchés, et ils sont chaque matin, de temps en temps les weekends aussi (j’ai vu le marché Victor Hugo le dimanche !). Ça me donne surpris parce qu’aux États-Unis les marchés des marchés des producteurs agricoles sont juste une fois chaque semaine. Comment est-ce que les marchés ici ont assez des soldes pour gagner un profit ?

Interprétation

Je pense qu’en France, il y a plus d’une culture de manger des produits frais. Par exemple, la soupe que nous avons mangé aux Pyrénées est une soupe que les paysans ont mangée parce qu’ils peuvent ajouter tous les légumes de chaque saison. En Amérique, je trouve qu’on a accès aux produits qui ne sont pas en saison. .. et ce n’est pas le cas en France? Néanmoins ici, maintenant les oranges et les clémentines sont populaires parce qu’ils sont en saison. Mon pote français m’a dit que, malgré le changement des dernières 30 ans, la France demeure attachée à l’histoire agricole. De plus, comme les Français ont une culture d’alimentation bonne, il est important qu’eux ont accès aux fruits, légumes et autres produits frais.

Évaluation

Cette expérience était éducationnelle parce qu’il m’a fait penser de comment on peur être plus conscient de quels produits on mange, d’où ils viennent, et de qui on soutient quand on achète l’alimentation. J’ai rappelé le cours de l’été en France, et je pense que, quand je retourne aux États-Unis. Je voudrais aller aux marchés des agricultures plus souvent. J’aime des soldes éthiques, mais les produits bio sont souvent trop chers pour moi. Donc, si je peux trouver un marché des vendeurs locaux et pas trop cher (comme des marchés ici), ça peut être une bonne méthode de faire des soldes bons pour des agricultures, l’environnement, l’économie locale, et moi-même.

Note avant la correction ; 13,5/20

Bon sujet qui a vraiment du sens pour vous! Le vidéo est très approprié et agréable à voir. Attention à la relecture du texte (le marché au masculin, l’usage du présent, accords en nombre, les expressions plus courantes – Comment dit-on “I was surprised”?

Aussi à développer la partie Interprétation , pourquoi 30 ans? quels accès aux produits hors saison en France?

Des Notes des Cours: Partager ou Ne Pas Partager?

Description

Mon première jour des cours à l’Institut Catholique de Toulouse, j’ai eu un cours d’histoire romaine. Le cours a duré trois heures et mon professeur a parlé la durée complète du cours! Oh mon dieu, il était trop different que mes cours aux États-Unis. Il était difficile pour moi de prendre des notes et d’écouter le cours en même temps à cause de la grand vitesse du taux de parlant de mon professeur. J’ai essayé d’écrire quelque chose sur mon papier, mais j’ai trouvé que je n’ai que eu qu’un ou deux pages à la fin du cours. J’ai vu un étudiant français qui j’ai su peut prendre bien des notes. Comment vous l’avez su? Je lui ai demandé si je peut avoir ses notes pour étudier. Avec un sourire, il dit “oui, bien sûr!”. Et donc notre tradition est née. Chaque semaine, Jean-Baptiste m’envoie ses notes et je les étudie.

Interprétation

Aux États-Unis, le partage des notes est considéré comme une chose qui est fait pour les personnes qui est malade ou qui doit manquer un jour ou deux d’un cours. Amis partagent souvent leurs notes, aussi. Mais est-ce que des étudiants américains partagent leurs notes tout le temps, chaque jours, pour chaque cours, comme les français? Vous êtes certaine de cette pratique? Pas du tout. Un étudiant américain est considéré paresseux ou pénible s’il demande des notes chaque semaine, particulièrement s’il était présent pour le cours. Mais en France, la situation n’est apparemment pas la même. Beaucoup d’étudiants français partagent leurs notes chaque semaine. C’est une chose complètement normale pour eux. En tant qu’une américaine, cela il est très nouveau pour moi. Mais si je peut avoir des notes, je les prendrai! Il manque ici un retour des personnes locales sur votre sujet.Image result for school notes french

Évaluation

Si je n’avait pas les notes de Jean-Baptiste pour mon cours d’histoire, je serais complètement perdue! Bien sûr qu’il est difficile pour moi de surmonter les différences entre le système scolaire français et le système scolaire américain, mais il est une partie importante de mon travail ici à Toulouse. Je ne suis plus une étudiante américaine et il faut que je m’adapte à mon nouveau lieu. Des étudiants français sont toujours gentil avec moi quand je demande leurs notes, alors pourquoi est-ce que je ne demanderais pas?

Note avant la correction : 11/20

Un bon choix de sujet qui touche à des différences culturelles importantes. Cependant vous faites une grande généralisation sur tous les étudiants français et leur pratique de partage de notes, sans donner de preuves. Attention également à la relecture, trop de fautes de grammaire …

Les toilettes… mais pour qui?

Description

Un soir, je buvais un verre avec une copine et je me suis excusée pour aller aux toilettes. Comme d’habitude en France, certaines salles ne contiennent que des toilettes reliées à une salle plus grande avec des lavabos. J’ai quitté la salle de la toilette et quand j’ai commencé à me laver mes mains, j’ai vu un homme sortir de la salle de la toilette à côté de la mienne. Pensant que je me suis trompée et que j’étais dans les toilettes des hommes, j’ai tout de suite murmuré que j’étais désolée et je suis partie. Embarrassée, je cherchais pour un panneau à l’extérieur de vérifier que c’était vraiment des toilettes d’hommes, mais curieusement, il n’y en avait aucun. Je n’avais aucune raison d’être embarrassée, c’était des toilettes unisexes!

Interprétation

Je suis revenue à ma copine française, et nous avons bien rigolé. Honnêtement, j’avais paniqué pendant les deux minutes quand je pensais que j’ai fait une erreur aussi maladroite.  En Amérique et en France les toilettes restent un espace très privé dans les deux, j’étais sûre que je venais de m’immiscer dans l’intimité d’un homme au hasard. Pas toutes les toilettes en France sont unisexes comme celle-là, mais on les trouve fréquemment. J’ai demandé mon amie pourquoi ce phénomène ne dérange pas les français, et elle a commenté que les espaces très privés, les salles des toilettes, sont très séparées et fermées par rapport aux cabinets on trouve aux États Unis. Les genres partagent l’espace seulement quand ils se lavent leurs mains.

Evaluation

C’était un choc personnel, mais je suis sûre que les français n’y pensent pas plus que ça. J’imagine que les français ne trouvent pas les toilettes unisexes remarquables. L’idée d’utiliser des toilettes unisexes comme celles-ci en France ne me met pas mal à l’aise, mais la comparaison est intéressante car il y a récemment eu d’importants débats aux États Unis concernant les toilettes que peuvent utiliser les personnes transgenres . Beaucoup de gens avaient des opinions bien arrêtées, mais ce problème ne va jamais arriver ici.