Les Elections en France

par Ellen Aldin

Les Etats-Unis ne sont pas le seul pays qui a des élections présidentielles en 2012 ; la France en a aussi.  Pour mon stage, j’ai eu l’opportunité de travailler dans un bureau de vote, et voilà ce que j’ai remarqué :

 

-        Le processus de vote est très social. Quand un électeur vote, il parle beaucoup avec les gens qui travaillent dans le bureau de vote ; c’est un vrai événement social ! De plus, au lieu d’avoir les « absentee ballots », les français  qui ne peuvent pas être présents au bureau de vote pour la journée des élections votent par procuration, c’est à dire ils donnent leur droit de vote à quelqu’un d’autre.  Dans ce cas, la personne qui ne peut pas voter doit discuter de son choix avec la personne à laquelle elle a donné la procuration, un choix très personnel aux Etats-Unis.  Cependant, en France, on peut discuter de l’élection et de son choix assez librement ; ce n’est pas un choix si privé.

-        On dépouille les votes en public.  A mon bureau de vote, quand le scrutin a été fini, les enveloppes avec les bulletins de vote ont été ouvertes devant un petit comité d’électeurs, et le dépouillement est ouvert à tous. Quand les travailleurs ont ouvert les enveloppes, ils ont indiqué le nom du candidat sur le papier pour que le public puisse l’entendre, et ils pouvaient voir les tendances du bureau de vote au moment où le dépouillement se faisait.

 

Mais ce processus sera de nouveau mis en oeuvre ; dans ses élections présidentielles, la France utilise un système à deux tours.  Le premier tour est déjà passé, mais le deuxième tour sera le 7 mai.  Donc, on va le refaire, et je pourrai voir les nuances entre les deux tours d’une élection présidentielle en France.

 

Comments are closed.