Bienvenue chez les Ch’tis !

Rue de la clef à Lille; Photo de Caitlin DeFazio

Rue de la clef à Lille; Photo de Caitlin DeFazio

La France est évidemment un pays aux multiples facettes, mais il est commun que les Américains ne le savent pas. La majorité se comporte comme si Paris était la seule ville en France et que les Français buvaient du vin et mangeaient exclusivement des escargots. Or, je connais plusieurs Français qui viennent des régions très différentes. Alors, mon but, c’est de voyager dans toutes les régions de la France. J’en ai déjà visité cinq et je voudrais maintenant faire une comparaison culturelle entre le nord et le sud de la France.

On peut observer les différences superficielles comme la météo. Bien sûr, il fait typiquement plus froid au nord de la France. La même différence existe entre le nord et le sud des États-Unis. Cependant, il existe plusieurs différences distinctes entre le nord et le sud de la France qui ne sont pas évidentes aux yeux de la plupart des Américains qui n’étudient pas excessivement la France. Je suis allée à Lille et à mon avis, ce voyage était la meilleure chose que je puisse faire. Ce n’est pas une ville que beaucoup d’Américains choisissent quand ils voyagent en Europe. Moi? Je voulais visiter Lille depuis que j’avais 12 ans puisque c’est la ville d’origine de ma première professeur de français. Après avoir passé 3 mois à Toulouse, voici les différences que j’ai découvertes.

 

 

 

Lille a une grande influence flamande. On peut la voir dans l’architecture et la nourriture. Les bâtiments sont très ornés et colorés. Les détails d’or et la brique rouge donnent à Lille une apparence très différente que les autres villes françaises. Lille mêle les aspects français et flamands et est vraiment un « lien » entre la France, la Belgique, et le Pays-Bas. Lille possède aussi des maisons mitoyennes qui sont peu fréquentes en France. On peut trouver plus de bières que de vins sur les menus. Au lieu de l’occitan, on entend le flamand à cause de l’héritage linguistique de Lille. Les Lillois sont très fiers de leur culture régionale. Je l’ai vu particulièrement quand j’ai mangé au restaurant. Contrairement à Toulouse, j’ai vu des menus qui étaient seulement composés par la cuisine du Nord. Oui, je sais que les restaurants toulousains servent leur cuisine régionale mais les menus ne l’indiquent pas forcément comme les menus à Lille.

La Grande Place de Lille; Photo de Caitlin DeFazio

La Grande Place de Lille; Photo de Caitlin DeFazio

L'influence flamande; Photo de Caitlin DeFazio

L’influence flamande; Photo de Caitlin DeFazio

La Vieille Bourse à Lille; Photo de Caitlin DeFazio

La Vieille Bourse à Lille; Photo de Caitlin DeFazio

L’accent était aussi différent. On peut aussi trouver cette différence dans le nord et le sud aux États-Unis. Non, les Lillois ne parlent pas comme les personnages du film Bienvenue chez les ch’tis ; c’est exagéré et stéréotypé. Personnellement, je trouve que l’accent du Nord est plus facile à comprendre parce que les gens du Sud parlent plus vite.
J’étais au courant de beaucoup de ces différences régionales mais c’était bon de les voir en personne. Je ne comprends pas pourquoi la plupart des Américains ne pensent pas que la France a des différences régionales quand ils savent que ces différences existent au États-Unis. J’ai posé la question des différences régionales françaises à mon hôtesse ; elle trouve que les Américains pensent à Paris quand ils pensent à la France. A cause de ce « syndrome parisien », les Américains oublient qu’il existe d’autres villes françaises. C’est un sujet intéressant parce que je trouve personnellement que les Français sont trop préoccupés par la ville de New York pour réaliser que les États-Unis sont aussi un grand pays avec plusieurs endroits différents.

-Caitlin DeFazio

This entry was posted in 1 - La Une en Français, 2015-05. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *