Les volets en France

October 15, 2021

Description

Quand je marche souvent dans les rues étroites de Toulouse, je suis souvent impressioné par la proximité que j’ai avec les maisons qui sont vraiment proche du trotoir. Souvent, c’est juste un petit portail qui nous sépare des batiments ou des maisons meme en général. Cette proximité m’a permis d’observer que dans la plupart des maisons, à l’extérieur, il y a des volets sois à porte qu’on rabat ou plus fréquemments des voelts à stores automatiques. Je me suis alors demandé pourquoi c’était aussi comment d’avoir des volets à l’exterieur de la maison comme ça dans une maisons à l’opposer des États-Unis qui ont très peu de volets et souvent des rideaux ou tout simplements des volets mais à l’interieurs et qui peuvent etre fermés en un claquement de doigt.

Interprétation

Je me suis penché sur le fait que la vie privée veut être vraiment respecté donc en plus des rideaux, les français ajoutaient des volets pour vraiment être dans le confort le plus total. Mais je me suis rendu compte que le soleil est l’une des raisons principales de l’installation de ce système. Avec les volets, il est possible d’être dans le noir le plus complet à 8h du matin comme à 16h. Le soleil n’est alors plus un frein à une sieste en après midi ou à un reveil trop brutal le matin et du coup cela permet aussi de vivre à son rythme sans être deranger. Il y a aussi surement un côté d’esthetique puisque j’en vois vraiment sur pratiquement toutes les maisons de la rue où j’habite et c’est très jolie d’avoir des volets comme ça d’un point de vue architectural.


Evaluation

Ce qui peut sembler être une chose banale comme les volets se révèle être quelque chose de très important dans le confort et dans la flexibilité que les français ont à tout moment de la journée. Ces simples volets présent un peu partout marquent une uniformité dans l’esthétique que veulent apporté les français à leurs maisons et l’utilité en même temps dans le cycle de sommeil de tout un chacun. Au Etats-Unis, ce n’est pas tout le monde qui à des volets mais surtout des volets de ce style la, automatisé etc.


la culture pop dans les épiceries

October 14, 2021

Description

L’autre jour j’ai fait les courses dans le marché dans le centre commercial de Compans-Cafarelli. J’ai acheté des choses et pendant que j’attendais dans le queue à payer, je regardais les magazines. Donc, il y a les magazines de cuisine avec les recettes et les petits blogs – c’est logique, je pensais. J’étais dans un magasin rempli de nourriture, alors les recettes sont vraiment utiles. Et nous avons la même chose aux Etats-Unis aussi. Mais les magazines de cuisine ne sont pas les seuls sujets. Donc je pensais, est-ce qu’il y a les journaux qui parlent de la culture pop ? J’ai regardé de l’autre côté du stand. C’est plus proche de la culture pop que les recettes, mais comme les Etats-Unis. Le sujet de ce magazine – Télé Magazine. Une grande image de Jean-Jacques Goldman reste sur la une, un celebrate pour un anniversaire des 70 ans. On peut dire que c’est la culture pop, mais le niveau dans lequel elle existe est plus distante par rapport aux Etats-Unis.  

Interprétation

Cette expérience est différente pour moi, mais d’abord je pensais que ce n’était pas grave. J’étais dans un marché, donc peut-être les magazines sont sélectionnés pour être alignés avec le thème du magasin. Cette idée est similaire a comment les magasins plus spécifiques existent ici en France. Il n’y a pas de supermarchés comme Walmart ou Target; de plus, les épiceries sont strictement pour vendre la nourriture, pas comme les épiceries américaines qui ont les bananes, les rasoirs, et un pharmacien dans le même espace. Avec plus de réflexion plus générale sur la culture pop, j’ai développé des nouvelles idées. Quand on recherche “la culture pop française” les sujets montrent les œuvres d’art. Mais quand on fait la même chose pour les Etats-Unis, les célébrités et leurs vies et pensées et postes sur les réseaux sociaux. Il y a un grand clivage entre la vie publique et privée pour les célébrités en France. En même temps, le monde entier a un accès aux Kardashians. Cette famille est un moyen de divertissement, donc ils sont sur la une des plusieurs magazines. Bien sûr, les recettes sont importantes, mais elles ne trompent pas la culture pop américaine. 

Evaluation

Je crois qu’un français penserait que les americaines sont obsedes avec la culture pop dans un manière malsain. Notre atteinte pour acheter quelque chose dans une épicerie pour lire les vies des célébrités est un peu étrange. La télé-réalité est un grand thème aux Etats-Unis – regarder les détails d’une vie quotidienne des personnes que nous ne connaissons pas, leurs repas, leur emploi du temps, leur famille et amis. Nous remplissons nos vies plus normales avec leurs – a la une, à la télé, dans les nouvelles en ligne, et les réseaux sociaux. Les français n’ont pas ce même accès à leurs célébrités (la moyen que j’ai écrit “leurs célébrités” est aussi important à réfléchir – ils n’appartiennent pas à nous !) Ces blogs, à mon avis, sont plus importants pour juger nos actions aux Etats-Unis par rapport aux différences culturelles en France. C’est positif que les français respectent un barrière social des célébrités et montrent les recettes dans l’épicerie, pas ce que Kim Kardashian a mangé pour le petit déjeuner le dimanche.


La Pause Déjeuner

October 14, 2021

En France, la pause déjeuner est un temps très important dans la journée pour les étudiants, les personnes qui travaillent, et pour tous. Il prend l’heure entre 12 h juste à 14 h pour très sérieusement pour prendre la pause et prendre le déjeuner. Les Français ne mangent pas en désordre, ils attendent les propres heures de manger, comme la petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. A l’heure de déjeuner, tu vas voir les queues des étudiants par tous les restaurants, les personnes qui travaille aussi vous les voyez plus relax et pas l’enquête. Quand il fait beaux tu peux voir les groupe assis sur l’herbe, tout le monde avec leur déjeuner en partagent. S’ils sont dans le restaurant, quelque fois, ils peuvent prendre du vin avec leur repas. Les Français peuvent prendre plus de 45 minutes pour la déjeuner, qui est très différent a des pays anglophones comme les États-Unis.

Après avoir analysé comment il peut finir leur travail quand il sort pour le déjeuner pour deux heures dans l’après-midi. J’ai trouvé que les Français sont les personnes très sociables, pour faire les relations et avoir une bonne environnent au bureau, il faut participer dans les choses comme ça. Le déjeuner pour les français et le moment de détente, de sortir et respirer de l’air frais. Ce le temps d’aussi socialiser, pour partager hors du travail. Cette logique aussi parce que ça créer des bonnes relations dans le travail, dans les cours si c’est les étudiants, et donc donne envie aux gens de rester, dans cette société, cette université, cette environnent. Quand il prend le déjeuner, ce n’est pas le temps de discuter les choses du travail ou les cours, c’est vraiment le moment de détente, comme une pause de tous qu’ils font. Il doit être bon pour les bureaux, parce que quand tout le monde retourner, il one une autre façon de penser, les autres opinions parce qu’ils ont le temps de réfléchir. Pour les étudiants aussi, ils ont le temps de détente avant les autres cours ou après les cours aussi pour être avec les autres et juste avoir un autre point de vue.

C’était quelque chose très différent pour moi parce que quand je suis aux êtas unis, je n’avais pas beaucoup de temps de manger la déjeuner. Le temps de déjeuner et le temps de parler aux professeurs si on a des questions et la plupart du temps, il n’y a pas beaucoup de temps de prendre la déjeuner. Et surtout dans le travail, pendant l’été j’ai travaillé à une entreprise ou toutes les personnes prendre le « desktop déjeuner ». C’était la norme, et quand tu sors pour le déjeuner c’était mal vu. J’ai vu que là-bas, il y a quelque fois que les personnes travaillent ensemble mais ne connais pas les noms des autres. L’environnement des français a l’air plus content au bureau que les Américains parce qu’ils n’ont pas le temps de ses détentes dans la journée. Mais Je trouve aussi que quelque foi ça doit être difficile pour la française de retourne au bureau parce qu’ils ont mangent trop pour la déjeuner.


Les produits de saison

October 14, 2021

Mira Tellegen

Description :

 

Aux États-Unis, si je ne trouve pas de pêches au supermarché au cœur de l’hiver, je suis vraiment en colère. C’est courant aux repas-partage de Noël de trouver une tarte aux cerises et surement une sauce aux fraises. En fait, il y a un glacier dans ma rue qui change tous les goûts par saison, et ce n’est pas très populaire parce que les gens n’aiment pas n’avoir pas l’accès à ses goûts préférés en permanence.

Par contraste, cette semaine moi et mon hôtesse avons cuisiné une tarte aux framboises. Elle a eu les soucis qu’on ne trouve pas de framboises en octobre !

« Mais, les framboises sont dispensables toute l’année ! » Je l’ai dit. « Je les vois au Carrefour Market tous les jours »

« Oui, mais on ne peut pas utiliser ces framboises-là parce qu’ils sont importés ! » Elle m’a dit. « Il n’y a pas du gout ! »

« Tu ne manges pas de framboises tout l’hiver ? »

« Non, ni les fraises, » Elle dit.

« D’accord, on peut faire la tarte avec des pêches ? »

« Mais, non, Mira ! Les pêches sont un fruit de l’été aussi ! » Elle a ri.

Aux États-Unis, nous voulons nos fruits préférés toute l’année, goût ou non. De plus, si les fruits sont dispensables au supermarché, la plupart des Américains ne réfléchit jamais s’ils sont importés ou locaux.

Au marché en plein air le lendemain, j’ai noté que mon hôtesse a raison : il n’y a pas de fraises ni de framboises ! Cependant, les marchands vendent des tables pleines des potimarrons, des patates douces, et des poivrons dans un arc-en-ciel des bruns et oranges. C’est vraiment parfait pour les soupes.

 

 

 

Interprétation :

 

En effet, les États-Unis n’ont pas vraiment une cuisine nous-mêmes. Nous profitons beaucoup de plats savoureux de toutes les cuisines globales, mais autre que les hamburgers (qui deviennent en réalité de l’allemande), nous n’avons pas la fierté pour notre culture de la nourriture. Comme résultat, il semble prudent de considérer que les Français sont plus investis en trouver des ingrédients de la bonne qualité parce que pour-ils, la cuisine est synonyme avec son patrimoine.

D’une autre façon, dans beaucoup d’états américains, les habitants ne mangent pas souvent des légumes et des fruits. À mon université en Iowa, les seuls légumes crus sont les carottes et les concombres, et les seuls fruits qui ne deviennent pas d’une boîte en conserve sont des pommes et des bananes. Alors, pour des personnes qui mangent comme cela, ils ne peuvent pas gouter si un fruit est en saison ou non, parce que le sucre ajouté bouleverse la nature.

Enfin, je pense que les petits plaisirs de manger sont différentes culturellement entre les États-Unis et la France. Aux États-Unis, c’est essentiel que la nourriture soit piquante, et que nous avons toujours les glaçons, on adore la glace toutes les nuits, même en hiver. En France, aucune de ces choses sont vraies, mais les Français trouvent beaucoup de plaisir en manger avec des saisons.

 

 

Évaluation :

 

Par manger les choses saisonnières avec mon hôtesse, j’ai trouvé des goûts complètement nouveaux des nourritures familières. Les crevettes fraîches avec la tête pour craquer sont un million de fois plus doux que des crevettes aux États-Unis. Je n’ai jamais mangé une tomate aussi complexe que chacun du jardin de mon hôtesse. La piste des moules, avec les moules qui ont été empêché de la mer ce matin, a une texture comme des nuages, pas du tout comme les moules gommeux de l’Iowa. J’ai profité très bien de vivre comme les Français, et je me sens très près de la nature.

En revanche, dans mon cœur, je suis Américaine, et je ne peux pas passer tout l’hiver sans les framboises. Tous les aoûts, j’aimerais faire un pain du potimarron pour célébrer être à mi-chemin de Noel. Il y a beaucoup d’avantages de manger des nourritures importées (par exemple, des vins français), et je pense que je n’adapte jamais cent pourcent à cette habitude de mon hôtesse.


Les distributeurs en france

October 13, 2021

J’ai remarqué ici que les distributeurs automatiques français sont beaucoup plus proches les uns des autres, à l’extérieur de la banque, et sont généralement au nombre de deux. Chaque fois que je passe dans ma rue, je remarque toujours qu’il y a une grande file de gens qui attendent dehors aux guichets automatiques. En plus de cela, ces personnes forment une ligne géante juste derrière la personne qui utilise la machine! C’est aussi amusant car lorsqu’ils utilisent ces machines, je remarque toujours qu’ils vont toujours regarder derrière leur épaule les gens qui passent, pour voir s’ils vont les voler. Cela me met vraiment mal à l’aise et pas en sécurité – car je dois aussi retirer de l’argent. Savoir que quelqu’un est extrêmement proche de vous, alors que vous faites une transition et que vous retirez de l’argent, me fait peur.

La seule raison que je pourrais attribuer à cela, serait la perspective que la somme d’argent que l’on possède est considérée comme immatérielle et inintéressante par rapport à sa personnalité ou même à son talent. Une autre raison que je pourrais peut-être attribuer à cela est encore une différence d’opinion en matière de confidentialité. Comme ce que j’ai exploré dans mon article de blog auparavant, la vie privée est plus pratiquée et vue dans l’aspect de la maison française. Cette expérience est complètement différente de ce que j’ai vu aux États-Unis. J’ai l’habitude de voir la plupart des distributeurs placés à l’intérieur de la banque et placés dans un coin où les gens se sentent à l’aise et en sécurité en sachant qu’ils ont de l’intimité. Si des personnes attendent pour utiliser cette machine, soit une personne attend dans la même endroit, à distance, soit les personnes attendent simplement à l’extérieur de la banque dans leur propre voiture. À mon avis, ce processus semble être extrêmement dangereux. L’utilisation de moins de distributeurs met les gens dans une situation à risque car ils peuvent être vulnérables au vol. En raison de cette vulnérabilité, les banques ont l’obligation de mettre leurs clients à l’aise dans leurs transactions.

Même si ces machines sont placées juste à l’extérieur de la banque où tout peut arriver, je ne pense toujours pas que ce soit sûr du tout. Je m’assure que lorsque je fais mes propres transitions, je suis soit avec quelqu’un qui peut regarder, soit j’y vais tôt le matin quand il n’y a personne. Dans l’ensemble, il semble que la plupart des Français soient les plus préoccupés par leur transition et que l’argent passe ensuite venant deuxième. Je pense que la France est la plus préoccupée par l’accès du public aux espèces dans les endroits métropolitains, car les espèces restent le moyen de paiement préféré, en nombre, pour les achats quotidiens même malgré la pandémie.


Les Machines De Séchage

October 13, 2021

Description 

Pour avoir déjà voyagé en Europe et avoir un frère qui a déménagé dans différents pays de l’UE, j’étais conscient du manque d’utilisation des machines à sécher. Cependant, mon expérience n’a jamais été encombrante pour ma vie. Je ne voyageais que pour une semaine ou deux, et je n’avais jamais besoin de laver une grande quantité de vêtements avant de partir. Maintenant que je vive en France, ma routine pour laver mes vêtements et mes draps est complètement différentes. En premier lieu, j’attends pour le week-end, quand j’ai plus de temps pour le faire, mais j’essaie aussi d’étendre mes vêtements un jour où il y a du soleil ou du vent, mais pas trop, car je ne veux pas que mes chaussettes s’envolent ! Comme les jours sont devenus plus froids, mon hôtesse m’a dit que nous pouvions augmenter la température du radiateur dans la cuisine pour sécher les vêtements pendant la nuit. J’ai l’impression que j’ai l’habitude maintenant, et je l’utilise même comme une forme de thérapie. 

Interprétation 

Une explication possible de la non-existence des sèche-linge serait le besoin de la France d’économiser l’énergie et d’être plus consciente de l’environnement. De plus, l’utilisation de sèche-linge est coûteuse et prend beaucoup de place. Un espace dont beaucoup de maisons ou d’appartements en France ne disposent pas. Je pense aussi qu’il y a une histoire d’étendage du linge dans les pays européens. Les villes américaines, grandes et petites, ont évolué beaucoup plus rapidement, en étant capables de s’adapter à la quantité d’eau et d’électricité nécessaire pour faire fonctionner les sèche-linges. Les adjectifs que j’utiliserais pour décrire l’expérience de la situation seraient “nouveau” et “long”. Il s’agit sans aucun doute d’un processus d’apprentissage et même d’une adaptation de ma mémoire musculaire, qui fait en sorte que je laisse instinctivement le temps de suspendre mes vêtements après les avoir lavés. 

Évaluation

Les sentiments que je me sens envers de cette expérience sont similaires à ce que j’ai écrit dans mon dernier journal : je suis reconnaissante. J’apprécie les ressources dont je dispose aux États-Unis, mais aussi les nouvelles expériences et les histoires que je peux rapporter chez moi, même si je suis le seul à en comprendre la signification profonde ou le sens culturel. Je pense que du point de vue d’un Français, l’utilisation d’un sèche-linge est utile et efficace, mais c’est aussi parfois un gaspillage, car tout le monde a la possibilité d’étendre ses vêtements.


Les recrutements militaires

October 13, 2021

Description

En regardant la télé, j’avais vu quelques publicités de l’armée française, en particulier pour la « recrutement armée de terre. » Les publicités réalisent des images et des vidéos sérieuses qui montent les moments des soldats. Les vidéos incarnent l’entraînement, les cérémonies et les missions. Ils servent le recrutement de l’armée françaises et il possède l’air de « cool » pour attraper les gens. À la fin des publicités, ils indiquent qu’il est 16,000 postes pour montrer l’espace dans l’armée. Par ailleurs, une phrase apparait dans plusieurs des publicités pour résumer. Par exemple, « Rester Humble » ou « Trouver son Équilibre » ou « Assumer des Risques. » Ils prennent les formes d’une route pour les gens de suivre pour s’améliorer la vie, mais aussi pour gagner une carrière. À cause de ce blog et la recherche que je fais, les publicités commencent à augmenter sur mon téléphone portable et mon ordinateur. Il est possible qu’ils suivent les données, mais l’impact et les résultats montrent l’importance de ce recrutement, même si je ne suis pas français. Il paraît que l’État donne d’argent pour les publicités, mais on regarde la simplicité et aussi le style des vidéos qui s’opposent l’idée de beaucoup d’argent. La France a une armée grande en termes d’argent donné, mais pas comme la Chine, le Royaume-Uni, la Russie, l’Inde, l’États-Unis, l’Allemagne et l’Arabie saoudite.

 

Interprétions

Ce type de recrutement existe aux États-Unis, mais je trouve ici qu’il a moins force ; il est plus délicat. Je pense aux monuments aux morts qui représentent concrètement les morts de France pendant les guerres mondiales. De plus, l’histoire de France dans la deuxième guerre mondiale, quand le pays a perdu une génération des « enfants, » pourrait expliquer ce type de recrutement. Est-ce que les Françaises ne veulent pas s’engager à cause de cette sanglante histoire ? J’imagine qu’il joue une partie et donc la raison pour le recrutement « délicat. » Il n’utilise pas les messages du nationalisme pour motiver les gens. Au contraire, susmentionné, les motivations d’une profession sont les outils. En fait, dans un monde moderne, j’entends les cries pour la paix, donc l’importance d’une armée existe moins. Par ailleurs, les armées sont modernes et pas juste les armes, mais les façons de recrutement, comme celui-ci. D’une autre part, les armées doivent être au même niveau en termes du pouvoir et de la puissance que les autres. Spécifiquement, les armées des grands pays, comme la France. Je crois qu’il existe une certaine attente pour les armées de la France, du Royaume-Uni, des États-Unis. Et donc il faut qu’ils se trouvent les façons de recrutement.

 

Évaluation

J’ai choisi ce genre de blog, car j’étais toujours choqué quand j’ai vu les publicités des armées aux États-Unis. Je les décrits d’avoir pas du respect. Il n’est pas « délicat, » aux États-Unis ; ils sont vulgaires, effrayants et irrespectueux. Les publicités utilisent les thèmes des jeux des vidéos, comme le plus célèbre « Call of Duty : Warzone, » à tel point que les vidéos semblent animés comme les jeux des vidéos. Quand je voyais les publicités de France, j’ai parlé avec mon hôte pour mieux comprendre. Nous avons comparé les images et j’ai trouvé que les différences sont claires. Néanmoins, les publicités ici font me choquer, pas à cause des images vulgaires, mais à cause de la simplicité et de la « honnête » des vidéos. J’imagine pour un Français qu’ils sont fabriqués, mais à côté des certains types aux États-Unis, ils sont réservés, donc l’explication pour le mot « honnête. » Néanmoins, j’ai une question d’efficace des publicités. Je suis intéressé donc d’efficace des publicités aux États-Unis où l’armée est plus grande. Est-ce qu’il est grand à cause des recrutements ou l’argent donnée ? J’imagine c’est les deux et c’est pareil ici. Enfin, je veux remarquer que les publicités françaises suivent une forme et incluent la marque de l’État à la fin de chaque publication. Il donne un air de la légitimation.

 


Les jardins en France

October 10, 2021

Description

Dans beaucoup de jardins en France et souvent à Toulouse, j’ai souvent remarquer que certaines personnes entretiennent leur jardins avec beaucoup de soins. Le jardinage en France semble être un activité qui va au-delà d’une simple propreté et mon intuition me fais dire que c’est beaucoup plus culturelle qu’autre chose. Les jardins sont entretenus, il y a souvent beaucoup de fleurs au domicile des personnes qui ont une villa et meme ceux qui sont en appartement on un petit pot devant la fenêtre pour faire jolie. Dans les grands jardins, les feuillages sont coupés avec beaucoup de soins, de façon symétrique sans que rien ne dépasse et je trouve ça interessant. Tout est calculé au millimètre près et ça fait très organisé.

Interprétation

Historiquement, les anciens rois avaient souvent des grands jardins comme ceux que je décrit et ils coupaient toutes les feuilles de cette meme manière symétrique. Quand on regarde le Château de Versailles et les Champs Élysées, on remarque tout de suite cette même structure. Cette beauté dans le jardinage semble être une signature à la française pour montrer surement leur côté unique. Les français aiment se distinguer et cet esthétique dans le jardinage que certains pourrait trouver banale, prouve bien mon point. Aux États-Unis par exemple, les gazons sont souvent coupés à l’image d’une pelouse de football alors qu’ici on a souvent un mix des deux. Je tiens aussi à preciser que certains jardins de type royaux c’est à dire large et bien découpé sont souvent reservés à une certaine elite qui montre à travers leurs jardins le luxe qu’ils ont à pouvoir decouper leur feuillage de façon royale comme à l’epoque de Louis XVI. Mais ça n’exclut pas le fait que d’autres puissent aussi s’offrir ce privilège et cette beauté.

Évaluation

Ces beaux jardins qu’on trouve en France et à Toulouse sont uniques et montrent l’originalité du pays et de la culture. Beaucoup retransmettent à travers leur maniere d’organiser leur jardin l’histoire riche du pays et mettent en avant le “made in France”. Qu’il soit grand ou petit de taille, on remarque tout de suite d’où provient cette manière de procéder. J’aime beaucoup le fait que chaque pays à sa manière de se distinguer et le fait que de simple gazons peuvent faire l’identité d’un pays je trouve ça fascinant.

credits for the photo = Hannah


Laver et Sécher le Linge

October 10, 2021

Description

Il est très intéressant d’observer comment les tâches ménagères peuvent être différentes d’une culture à l’autre, car ce n’est pas toujours quelque chose qui vient à l’esprit lorsqu’on pense aux différences culturelles. Lorsque vous restez dans une famille d’accueil, les différences se clarifient et vous êtes souvent encouragé à vous adapter à leurs habitudes. Cela m’est arrivé quand je suis allée faire ma lessive pour la première fois chez mes hôtes. J’ai été surpris par la machine à laver, surtout parce qu’elle semble petite, mais elle contient beaucoup de vêtements. Et aussi parce que vous pouvez choisir la vitesse à laquelle vos vêtements tournent, afin qu’ils soient le moins mouillés possible. Je ne me suis pas rendu compte de l’importance de choisir la vitesse parce que je n’avais pas l’habitude de le faire, mais il est devenu évident que je devais choisir un niveau de vitesse plus élevé lorsque j’ai réalisé que je devais laisser mes vêtements sécher à l’air libre. Il est clair qu’il est courant de ne pas avoir de sèche-linge et que l’on fait sécher ses vêtements sur la corde à linge extérieure ou sur un étendoir. J’ai utilisé l’étendoir et j’ai suspendu mes chaussettes une par une, ce qui était très drôle pour moi, mais j’aimais aussi prendre mon temps pour faire mes tâches.  

Interprétation

Après avoir constaté que de nombreuses personnes ne possèdent pas de sèche-linge, j’ai voulu en savoir plus sur les raisons de cette différence. J’ai pensé qu’il s’agissait d’un effort d’environnementalisme et d’économie d’énergie, ou peut-être d’une idée culturelle selon laquelle ce n’est pas nécessaire. En faisant des recherches, j’ai découvert que mon hypothèse était en grande partie correcte. Les gens pensent principalement qu’avoir un sèche-linge est un gaspillage d’énergie alors que l’alternative fonctionne bien. De plus, les gens s’inquiètent de la longévité de leurs vêtements, car les machines à sécher peuvent endommager la forme et le tissu des pièces. Bien qu’il semble s’agir principalement d’une question d’économie d’énergie, il est intéressant de noter que c’est un aspect culturel, car de nombreuses personnes n’en voient tout simplement pas la nécessité. Il évoque également la différence entre les types de vêtements dans la culture française et américaine. De nombreux magasins de vêtements aux 

États-Unis sont considérés comme des magasins de « fast fashion » où les produits sont vendus et fabriqués en masse, et où les tissus utilisés dans la production sont choisis en fonction de leur bon marché plutôt que de leur qualité. Bien qu’il existe des magasins qui sont considérés comme produits en série en France, il est plus courant que les articles des autres magasins soient fabriqués avec des matériaux durables. Cela signifie que les gens se soucient de la façon dont ces vêtements sont lavés et veulent qu’ils durent longtemps.

Évaluation

Cette situation de faire ma lessive m’a permis de réfléchir à la façon dont je fais les tâches ménagères aux États-Unis. Bien sûr, c’est différent d’une maison à l’autre, mais je trouve que les tâches ménagères aux États-Unis sont toutes liées à l’efficacité et au temps. La culture de la tranquillité et de la prise de temps affecte tous les aspects de la vie, comme en témoigne la préférence pour le séchage à l’air libre. Je pense que les deux manières fonctionnent bien, cela dépend juste de la manière dont le travail est fait, donc cela dépend vraiment de la manière dont vous choisissez de passer votre temps. Apprendre les causes économiques du manque de machines de séchage est très logique et semble meilleur pour l’empreinte environnementale à long terme. Je pense que les Français peuvent trouver choquant que la norme culturelle aux États-Unis soit d’avoir un sèche-linge, car cela semble tellement faire partie de la routine qu’on n’y pense pas souvent.


Les Rues de Toulouse

October 8, 2021

A Toulouse, c’est très esthétique comment les rue sont beaux à regarder ou quand on prend les photos et peux voir les deux immeubles sur les côtes opposites, dans une cadre. C’est joli à voir les couleurs de la ville tous ensemble et juste un nouveau chose sur chaque côté qu’on passe. Il y a les rues petites et les autres trop petit qu’on peut penser qu’ils ne sont pas pour les voitures. C’est rue que je parle son pour les voitures, les piéton, les cyclistes qui doit tous partage cette espace. C’est rue ne sont pas large, donc, il y a souvent les voitures qui nous approche, les cyclistes qui doivent descende de leurs vélos parce qu’il ne peut pas passer. Les français sont visiblement ennuyé de ça mais ils font le même chose plusieurs foi, comme passer dans la rue qu’il connait ils sont trop petit. Même avec le petit espace qui est disponible sur la rue, il y a toujours les choses qui les font ressembler à un labyrinthe. Il y a les restaurants qui sont créer leur Terrace sur le trottoir, donc la petite rue devient encore plus petite. Il y a aussi les poteaux, plusieurs des porte-vélos sur une rue qui me fait toujours trébucher.

 

Après avoir allé à Reynerie et écouter comment la construction de cette ville était pour le développement d’une communauté, j’ai vu comment l’architecture française et toulousaine a la même idée. Tous les rue sont proche au point que deux immeubles de deux côtes peuvent ouvrir leur volet et se parle entre eux. C’est aussi une petite ville qui a beaucoup de choses, sur chaque coin un nouveau restaurant ouvre et il trouve l’espace pour mettre leur Terrace. Parce qu’il fait beau pour quelque mois, tous les personnes veule les assis dehors et prendre un petit café ou déjeuner avec les autres. La culture française et aussi très sociale donc, aller manger dehors c’est comme un sport. En regardent le Rwanda et comment ils essayent maintenant a changer les villes et créer les rue plus grande, c’est intéressant a voir comment les rue ici devient petit. C’est très économique aussi parce que les restaurant ont plus des espaces pour que leurs clients peuvent s’assis, et donc aura plus des clients. C’est logique à avoir beaucoup des porte-vélos parce que beaucoup de toulousains se déplacer sur vélo maintenant, qui est plus mieux pour l’environnent. C’est toujours difficile pour les piétons d’avoir l’espace pour marcher, surtout si tu es en retard et coincé derrière quelqu’un qui marche très lentement.

 

Alors, pour moi, c’était difficile de m’habituer à marcher dans ces petites rues quand je suis arrivé parce que je n’avais aucune idée d’où j’allais. C’était embarrassante de m’arrêter au milieu de la rue avec les personnes derrière moi qui m’a regardé d’un air agacé parce que mon « Google maps » ne marche pas. Au Rwanda, tu ne peux pas passer les restaurant avec les Terrace et voir les gens en train de manger, c’est toujours enfermer avec quelque chose. Mais ici, quand je manger sur la Terrace je dois me déplacer s’il y a beaucoup des piétons qui me passe. C’est aussi différent parce qu’il y a les endroits où on n’a pas un chemin clair qui est juste pour les cyclistes ou les piétons, Il y a beaucoup de fois que les cyclistes et les voitures se disputent parce qu’il n’y a pas l’espace pour les deux. Je suis quelqu’un qui n’ait pas « split the pole », divisé le poteau avec mes amis parce que c’est une superstition qui dit que quand tu divise le poteau, tu cas l’amitié. Mais ici, je le fais tout le jour parce qu’on ne peut pas marche à deux sur le même trottoir.