La Pause Déjeuner

October 14, 2021

En France, la pause déjeuner est un temps très important dans la journée pour les étudiants, les personnes qui travaillent, et pour tous. Il prend l’heure entre 12 h juste à 14 h pour très sérieusement pour prendre la pause et prendre le déjeuner. Les Français ne mangent pas en désordre, ils attendent les propres heures de manger, comme la petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. A l’heure de déjeuner, tu vas voir les queues des étudiants par tous les restaurants, les personnes qui travaille aussi vous les voyez plus relax et pas l’enquête. Quand il fait beaux tu peux voir les groupe assis sur l’herbe, tout le monde avec leur déjeuner en partagent. S’ils sont dans le restaurant, quelque fois, ils peuvent prendre du vin avec leur repas. Les Français peuvent prendre plus de 45 minutes pour la déjeuner, qui est très différent a des pays anglophones comme les États-Unis.

Après avoir analysé comment il peut finir leur travail quand il sort pour le déjeuner pour deux heures dans l’après-midi. J’ai trouvé que les Français sont les personnes très sociables, pour faire les relations et avoir une bonne environnent au bureau, il faut participer dans les choses comme ça. Le déjeuner pour les français et le moment de détente, de sortir et respirer de l’air frais. Ce le temps d’aussi socialiser, pour partager hors du travail. Cette logique aussi parce que ça créer des bonnes relations dans le travail, dans les cours si c’est les étudiants, et donc donne envie aux gens de rester, dans cette société, cette université, cette environnent. Quand il prend le déjeuner, ce n’est pas le temps de discuter les choses du travail ou les cours, c’est vraiment le moment de détente, comme une pause de tous qu’ils font. Il doit être bon pour les bureaux, parce que quand tout le monde retourner, il one une autre façon de penser, les autres opinions parce qu’ils ont le temps de réfléchir. Pour les étudiants aussi, ils ont le temps de détente avant les autres cours ou après les cours aussi pour être avec les autres et juste avoir un autre point de vue.

C’était quelque chose très différent pour moi parce que quand je suis aux êtas unis, je n’avais pas beaucoup de temps de manger la déjeuner. Le temps de déjeuner et le temps de parler aux professeurs si on a des questions et la plupart du temps, il n’y a pas beaucoup de temps de prendre la déjeuner. Et surtout dans le travail, pendant l’été j’ai travaillé à une entreprise ou toutes les personnes prendre le « desktop déjeuner ». C’était la norme, et quand tu sors pour le déjeuner c’était mal vu. J’ai vu que là-bas, il y a quelque fois que les personnes travaillent ensemble mais ne connais pas les noms des autres. L’environnement des français a l’air plus content au bureau que les Américains parce qu’ils n’ont pas le temps de ses détentes dans la journée. Mais Je trouve aussi que quelque foi ça doit être difficile pour la française de retourne au bureau parce qu’ils ont mangent trop pour la déjeuner.


Les Rues de Toulouse

October 8, 2021

A Toulouse, c’est très esthétique comment les rue sont beaux à regarder ou quand on prend les photos et peux voir les deux immeubles sur les côtes opposites, dans une cadre. C’est joli à voir les couleurs de la ville tous ensemble et juste un nouveau chose sur chaque côté qu’on passe. Il y a les rues petites et les autres trop petit qu’on peut penser qu’ils ne sont pas pour les voitures. C’est rue que je parle son pour les voitures, les piéton, les cyclistes qui doit tous partage cette espace. C’est rue ne sont pas large, donc, il y a souvent les voitures qui nous approche, les cyclistes qui doivent descende de leurs vélos parce qu’il ne peut pas passer. Les français sont visiblement ennuyé de ça mais ils font le même chose plusieurs foi, comme passer dans la rue qu’il connait ils sont trop petit. Même avec le petit espace qui est disponible sur la rue, il y a toujours les choses qui les font ressembler à un labyrinthe. Il y a les restaurants qui sont créer leur Terrace sur le trottoir, donc la petite rue devient encore plus petite. Il y a aussi les poteaux, plusieurs des porte-vélos sur une rue qui me fait toujours trébucher.

 

Après avoir allé à Reynerie et écouter comment la construction de cette ville était pour le développement d’une communauté, j’ai vu comment l’architecture française et toulousaine a la même idée. Tous les rue sont proche au point que deux immeubles de deux côtes peuvent ouvrir leur volet et se parle entre eux. C’est aussi une petite ville qui a beaucoup de choses, sur chaque coin un nouveau restaurant ouvre et il trouve l’espace pour mettre leur Terrace. Parce qu’il fait beau pour quelque mois, tous les personnes veule les assis dehors et prendre un petit café ou déjeuner avec les autres. La culture française et aussi très sociale donc, aller manger dehors c’est comme un sport. En regardent le Rwanda et comment ils essayent maintenant a changer les villes et créer les rue plus grande, c’est intéressant a voir comment les rue ici devient petit. C’est très économique aussi parce que les restaurant ont plus des espaces pour que leurs clients peuvent s’assis, et donc aura plus des clients. C’est logique à avoir beaucoup des porte-vélos parce que beaucoup de toulousains se déplacer sur vélo maintenant, qui est plus mieux pour l’environnent. C’est toujours difficile pour les piétons d’avoir l’espace pour marcher, surtout si tu es en retard et coincé derrière quelqu’un qui marche très lentement.

 

Alors, pour moi, c’était difficile de m’habituer à marcher dans ces petites rues quand je suis arrivé parce que je n’avais aucune idée d’où j’allais. C’était embarrassante de m’arrêter au milieu de la rue avec les personnes derrière moi qui m’a regardé d’un air agacé parce que mon « Google maps » ne marche pas. Au Rwanda, tu ne peux pas passer les restaurant avec les Terrace et voir les gens en train de manger, c’est toujours enfermer avec quelque chose. Mais ici, quand je manger sur la Terrace je dois me déplacer s’il y a beaucoup des piétons qui me passe. C’est aussi différent parce qu’il y a les endroits où on n’a pas un chemin clair qui est juste pour les cyclistes ou les piétons, Il y a beaucoup de fois que les cyclistes et les voitures se disputent parce qu’il n’y a pas l’espace pour les deux. Je suis quelqu’un qui n’ait pas « split the pole », divisé le poteau avec mes amis parce que c’est une superstition qui dit que quand tu divise le poteau, tu cas l’amitié. Mais ici, je le fais tout le jour parce qu’on ne peut pas marche à deux sur le même trottoir.


L’unité des français à travers les évènement sociaux

September 29, 2021

Description

À mon arrivé en France, je voulais savoir comment est-ce que les français créent ce sentiment d’unité et de “fraternité” comme le stipule la devise française. C’est par hasard que j’ai découvert que c’est à travers des évènements sociaux où des situations qu’ils se reunissent et que ce sentiment d’uniter se créer ou se fortifie davantage. C’est d’abord à mon arrivé lorsque j’ai eu un retard de 4h dans le train que j’ai été témoin de cet élan de solidarité. En arrêt a bordeaux pendant 2h, le temps que le train continue pour Toulouse, j’ai vu des français se connaissant pas échanger, s’aider, partager la nourriture pendant l’attente. Je me suis demandé comment de parfait inconnus arrivaient à avoir l’air aussi familier en si peu de temps. Ensuite c’est pendant un concert de piano que j’ai vu ces mêmes inconnus applaudir de manière rythmé et pendant plus de 2 minutes sans arrêt comme une forme de chorale que je l’ai remarqué . Et finalement, c’est aussi pendant les matchs de foot que l’ont aperçoit le même phénomène que je trouve à la fois impressionant et peu commun.

Interprétation

Pour moi, je pense que en dehors du fait que les français aiment ecouter de la musique, regarder les matchs de foot ou râler a cause d’un retard de train, les français aiment se reunir pour socialiser. Ma famille d’hôte par exemple mange tous les soirs à la même heure et tous ensemble. Cela est différent des USA ou je mange souvent seul ou à des heures différentes chaque soir, souvent sans ma famille. Peu importe la raison pour laquelle ils se reunissent, le fait de communiquer, echanger, rire et critiquer avec autrui est pour eux surement une forme d’unité et de connexion qui font d’eux un peuple unique. Si dans d’autres pays la socialisation pourrait se faire par les réseaux sociaux ou par des rencontres prévus entre copains, les français eux le feront lors d’évènements et souvent avec des personnes qu’ils ne connaissent pas. Lors du match de foot Toulouse contre Caen auquel j’ai assisté, il y avait dans la tribune des perosnnes de tout âge, certains adepte de foot d’autres non. Malgré le fait que Toulouse à perdu contre cette equipe, cela n’a pas empecher cette tribune de crier à l’unissons l’hymne de l’equipe et leur fierté detre toulousain et je trouve ça bien.


Evaluation

Ces differents evenements auquels j’ai participer m’ont permis non seulement de repondre à ma question de depart qui etait de savoir comment est ce que le peuple français s’unissait mais aussi de savoir comment est ce que je pourrai m’integrer facilement dans cette union et c’est de tout simplement participer à des evenements sociaux parceque c’est le moyen le plus facile selon moi de réellement etre immerser dans le programme qui nous est proposé. Je pense qu’il est incontournable de vivre ce genre d’experience si l’on cherche reellement a avoir un rendu riche sur notre séjour à l’etranger.


Journal Interculturel du bénévolat

September 29, 2021

J’ai décidé de faire mon projet de bénévolat aux Banques Alimentaires pour se mobiliser pour aider les étudiants. L’objectif primaire du Banques Alimentaires est de lutter contre la précarité continue l’insécurité alimentaire mais cette organisation de service s’adresse également aux jeunes étudiants qui ont été affectés par cette situation. Selon Le Banques Alimentaires, “En France, 9,3 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, soit 14,7% de la population française (INSEE, 2019). 31,3% des étudiants vivent en dessous du seuil de pauvreté ainsi que 7,6% des retraités” (INSEE, 2019). Comme la plupart des SDF digèrent tout ce qu’ils peuvent trouver ou des aliments malsains, Le Banques Alimentaire sert comme un lien pour fournir des repas sains et équilibrés à ceux qui en ont besoin. Ils le font en sélectionnant les aliments à la main et en les préparant eux-mêmes. Cet acte d’arriver à un endroit où les repas faits maison sont faits et sont sains, ouvre la porte à un mode de vie sain. C’est aussi un bon moyen d’enseigner aux gens qu’il ne coûte pas cher d’être en bonne santé. Quand les gens se rassemblent pour préparer les repas pour autres, cela crée un environnement confortable pour tous. Cela rend tout le monde égal et plus que tout, cela crée une famille spéciale. Cet environnement créé par la banque alimentaire permet aux humains d’être simplement des humains sans jugement. 

J’ai choisi ce projet parce que je comprends toutes les difficultés et les expériences d’une étudiante de première main. À Dickinson College, je fais l’expérience de tous les types de personnes de tous horizons. Ce que je ne connaissais pas, c’était le problème de l’insécurité alimentaire dans les populations des jeunes. Être un étudiant dans une université est difficile. Avec des obstacles supplémentaires tels que l’itinérance, le manque de guide parental et même le manque de nourriture à la maison peuvent augmenter la capacité des élèves à être pleinement présents à l’école. Être pleinement présent, c’est participer, se montrer à son meilleur et être capable de se challenger intellectuellement. J’ai toujours voulu aider les étudiants car je m’identifie personnellement comme j’ai une amie qui a vécu toute sa vie sans abri et sans les aliments. Je trouve incroyable que le sujet de l’insécurité chez les jeunes n’en a pas parlé.

 


Hello world!

September 21, 2021

Welcome to Dickinson Blog. This is your first post. Edit or delete it, then start blogging!