La Pétanque: Un Jeu Pour Tous

February 8, 2024

1)

À travers la ville de Toulouse, et bien à travers la région, il y a un jeu, un passe-temps, que j’ai vu partout. À l’université, autour de la basilique St. Sernin, même juste dehors de la cité de Carcassonne, je l’ai vu jouer. Il me semble qu’on peut le trouver presque partout, s’il y a suffisamment d’espace, et s’il fait beau. Le jeu à l’air très simple à première vue, et je dois admettre que j’ai passé beaucoup de temps à regarder les gens y jouer. Les joueurs se tiennent dans un petit cercle et lancent, une à une, des balles métalliques vers une autre balle de plastique plus petite pas trop loins. Celui qui a lancé la balle en métal qui est la plus proche à la balle en plastique gagne.

2)

Il y a quelques jours, après avoir regardé un match de pétanque à la fac avant un cours, j’ai posé des questions à un autre étudiant sur ce jeu. Il m’a expliqué que c’est un jeu appelé “pétanque,” et que c’est très populaire en cette région de la France. Comme j’avais remarqué, des gens de tous âges le jouent pendant le week-end et dans leur temps libre. De plus, ce n’est pas rare de simplement aller tout seul à un endroit ou on joue à la pétanque et demander à rejoindre un jeu, sans connaître les au

tres joueurs. Il a expliqué que c’est en réalité plus compliqué qu’il semble, avec beaucoup de technique et de stratégie. Il est joué généralement en équipe, où les joueurs sont soit des “pointeurs,” qui se spécialisent en lançant leurs balles, appelées des boules, la plus proche que possible à la petite balle en plastique, appelée le cochonnet, soit des “tireurs,” qui se spécialisent en utilisant leurs boules de frapper les boules de l’autre équipe loin du cochonnet. À la fin, l’équipe avec le boule la plus proche au cochonnet reçoit un point pour chaque boule qui est plus proche au cochonnet que le boule la plus proche de l’autre équipe. Ce sont les instructions les plus simples, l’étudiant m’a dit, mais à part ça il y a beaucoup plus de détails et de stratégies.

3)

La raison pour laquelle j’ai tant regardé jouer ce jeu, c’est parce que ça m’a fait curieux, ça m’intéresse. Aux États-Unis, on n’a pas un jeu comme ça qu’on joue n’importe ou, n’importe quand, avec des gens inconnus. Mais c’est amusant, et il semble très facile à apprendre pour des débutants. De plus, comme c’est un jeu qu’on joue en public, peut-être avec des inconnus, il me semble que les joueurs sont très gentils et chaleureux, et qu’il y a une culture aimable, et j’aimerais bien entrer dans cette culture.


Est-ce que les étudiants français malpolis ?

February 8, 2024

Description

Dans la plupart de mes cours à UT2J, il y a des étudiants qui entrent la salle de classe en retard, alors les professeurs laissent la porte ouverte. Quand les étudiants entrent, ils marchent lentement et timidement, ils arrêtent le cours afin de dire « Je suis désolé d’être en retard », et puis ils s’asseyent dans la salle de classe et le cours continue. Cet événement dans le cours n’est pas la seule chose qui je trouve d’être une habitude d’étudiant français différente que les habitudes d’étudiants américains. Pendant le cours et quand le professer enseigne, il y a beaucoup des étudiants qui parlent avec d’autres, qui regardent leur portable, et qui dorment. Dans mon cours d’histoire de genre et citoyenneté le lundi dernier, j’ai eu difficulté de suivre le cours et ma professeure parce qu’il y a beaucoup des étudiants qui parlaient plus fortement qu’elle. Dans l’ensemble, la professeure ne disait rien aux étudiants et elle a continué d’enseigner le cours comme les distractions n’étaient pas là.

Interprétation

Le lendemain, j’avais mon bilan avec Madame Carnin dans le matin et mon rendez-vous pour La Une avec Emma dans l’après-midi, et j’ai parlé de ces éventements avec eux. Mon groupe pour La Une écrira sur les différences en attitudes, en ressources, et en structures entre la France et les États-Unis dans le cadre de handicap, comme les différences et similarités en aménagements qui sont donnés dans les universités américaines et les universités françaises. Dans le rendez-vous, nous parlions beaucoup de fait que comme l’enseignement supérieur en France est un droit, les étudiants ne sont pas très importants dans la classe comme aux États-Unis. En France, il est la responsabilité des étudiants de prendre le relais de leur éducation parce que le professeur ne va pas tenir leurs mains. Emma a aussi dit que les étudiants ne ressentent pas important comme un individuel dans la classe et ils savent que le professeur ne leur parle pas directement, alors les étudiants ne pensent pas qu’ils doivent écouter. C’est pas exactement un cas de manque de respect pour le professeur, mais un manque de reconnaissance de l’opportunité dont ils ont pour apprendre. Ils ne pensent pas qu’ils doivent écouter parce que l’enseignement supérieur est un droit et il est normal. Étant donné que tout le monde peut accéder à cette éducation, ces étudiants ne voient pas l’éducation comme une chose spéciale. Ils sont aussi un peu invisibles dans la classe et le professeur ne les regard pour toute la classe et noter les étudiants sur leurs comportements.

 

Évaluation

Quand je vois ces comportements d’étudiants je trouve qu’ils sont malpolis et que ces étudiants ne respectent ni leur professeur ni eux-mêmes. Encore après ma conversation avec Emma, je trouve ces actions désagréables parce qu’ils sont très différents des habitudes à mon université aux États-Unis. Je sais que je n’ai pas le droit de juger ces étudiants pour une différence culturelle, mais mes parents et ma grande-mère sont des enseignants et j’estime extrêmement le respect de professeurs. Je ne traiterais jamais un professeur comme cela à Grinnell et je serais très choqué si un autre étudiant à Grinnell se comporte comme ces étudiants français. Je pense que les étudiants américains respect l’enseignement supérieur plus que les Français parce qu’il coûte beaucoup plus chère et qu’il est une opportunité plus rare aux États-Unis. En outre, dans les universités de lettres et sciences sociales et humaines les classes sont beaucoup plus petites et le professeur va connaître s’il y a un étudiant qui crée des distractions. Les étudiants américains ont souvent les rapports plus proche avec les professeurs alors on ne veut pas être malpoli vers quelqu’un qu’on respect. Par exemple, j’ai dîné à la maison de l’une de mes professeurs et j’ai cuisiné avec deux autres de mes professeures. J’ai deux amis qui ont mangé le dîner de Thanksgiving à la maison de leurs professeures. Je pense qu’il est plus difficile d’entre la classe très en retard, de créer les distractions, et de n’écouter pas la conférence quand on connaît bien son professeur.

 


L’Education pour tous ?

February 7, 2024

Lundi passé, j’étais en train de prendre des notes à la vitesse de l’éclair sur l’histoire de l’Occitanie quand une étudiante a fait quelque chose de très bizarre, en considérant qu’on était dans un cours universitaire français ; elle a levé la main pour demander une question.

Une fois que le geste était fait, le professeur était obligé de l’écouter, mais quand l’étudiante lui a demandé d’arrêter de taper sur le micro, il n’a pas compris qu’elle était stressée par cette distraction. Le réponse du professeur était bref et nonchalante, ce qui augmentait le stress de l’étudiante au point où elle a dû quitter la salle pour prendre de l’air. Dès lors qu’elle est partie, j’ai compris que le prof s’est rendu compte de comment son comportement a augmenté la détresse de l’étudiante, mais il ne l’a pas admis. Il a plutôt continué son discours sur les Wisigoths et les comtes de Toulouse, et l’événement était oublié dans une liste infinie de Raymonds.

Oublié par lui, peut être, mais pas par moi. J’ai parlé avec plusieurs français de cet épisode afin de mieux comprendre le comportement du professeur. La plupart d’entre eux m’ont expliqué que l’éducation supérieure est garantie à tous par le gouvernement en France. Tout le monde a le droit d’écouter ce professeur parlant de ses Wisigoths et ses comtes. Et le professeur, sachant qu’il a une responsabilité de transmettre une éducation à tous les étudiants dans la salle, se focalise sur une diffusion de l’information en masse. S’il s’arrêtait pour s’occuper de chaque étudiant·e qui a des besoins particuliers, il n’atteindrait jamais l’objectif d’une formation pour tous. J’ai noté que les français avec lesquels j’ai parlé étaient fiers de ce système et ces valeurs.

Néanmoins, je suis mal à l’aise quand je pense à ma camarade de classe. Il me semble que l’éducation pour tous se réalise aux dépens de quelques-uns, surtout ceux et celles qui ont des besoins particuliers. Je me rends compte que l’éducation universitaire que je reçois aux Etats-Unis n’est pas parfaite non plus—j’étudie dans une bulle de privilège. Même si cette bulle permet aux profs de répondre (la plupart du temps) aux besoins de leurs étudiants, ces étudiants représentent une partie très petite des jeunes États-Uniens. Mais je ne peux pas supporter un manque de reconnaissance des différents besoins dans la salle de cours. Je n’ai pas la solution qui permet de réaliser une éducation accessible à tout le monde qui permet à tout le monde d’avoir les aménagements dont ils ont besoin pour apprendre.


Visite médicale à 19:45 !

February 6, 2024

Dès mon arrivée en France, je savais que l’un de mes premiers obstacles à surmonter était l’interaction avec le système médical français. Je prends régulièrement un médicament considéré comme une substance contrôlée, aux états-unis et en France. Donc, je ne peux pas avoir plus d’un mois de traitement. Aussi, il est vraiment interdit d’envoyer les médicaments par mail. Alors, je ne peux pas recevoir mon traitement depuis les États-Unis. J’ai dû aller chez le médecin français pour avoir une prescription en France pour continuer de suivre mon traitement. Heureusement, le seul médicament de ce type autorisé en France se trouve être celui que je prends !
Afin d’obtenir un rendez-vous le plus rapidement possible, j’ai contacté un ami de ma famille pour qu’il m’aide à obtenir un rendez-vous avec son médecin. J’ai été choqué lorsqu’ils m’ont envoyé un texto m’informant qu’ils pouvaient prendre rendez-vous à 19:45 le lendemain !
Mon amie de la famille, Jennifer, m’a accompagné à mon rendez-vous pour me présenter au médecin. Je lui ai demandé si c’était normal d’avoir des rendez-vous chez le médecin si tard dans la journée. Elle m’a expliqué que ce médecin faisait les visites à domicile le matin et pendant les heures de travail et prenait ensuite rendez-vous à son cabinet le soir. Il est logique d’avoir des visites à domicile dans une ville comme Toulouse où la marche et les transports en commun sont les principaux modes de transport. Il serait très difficile pour une personne malade ou à mobilité réduite de se rendre chez un médecin. Cependant, à ma connaissance, cela n’existe plus aux états-unis.
Quand je suis arrivée au cabinet du médecin, je suis entrée dans une petite salle d’attente avec six chaises. Contrairement aux états-unis, il n’y avait pas de réceptionniste à qui payer en avance, ni d’infirmière pour vous appeler à l’arrière pour prendre vos signes vitaux et écouter vos symptômes. Lorsque le médecin fut prêt à m’accueillir, il m’appela et m’accompagna jusqu’à son bureau où je m’assis sur une chaise face à son bureau. Après lui avoir expliqué ma situation et lui montré mon ordonnance, il a rédigé l’ordonnance sur un morceau de papier qu’il m’a remis avec une feuille de papier jaune, qui, selon lui, était utilisée pour l’assurance. Aux états-unis, lorsque mon médecin me rédige une ordonnance, elle l’envoie directement à une pharmacie. Je ne peux pas apporter d’ordonnance à la n’importe quelle pharmacie !
Finalement, quand le rendez-vous terminé, je ne lui ai versé que vingt-cinq euros– en espèces ! L’interaction semblait si informelle par rapport au système compliqué auquel je suis habitué. Ayant grandi aux états-unis, ma conception de la procédure et du fonctionnement “normale” du système médical est formée par mes propres expériences avec un seul système. J’ai appris à quel point les systèmes médicaux d’autres pays sont structurés différemment, mais de vivre personnellement cette différence a été remarquable.
Restez à l’écoute pour la deuxième partie où je visite six pharmacies françaises différentes et fait face à une mystérieuse réaction allergique !


Pain sur la table

January 26, 2024

J’ai vu que les Français mettent leur pain sur la table. Mon hôtesse avait dîné avec sa famille et moi quelque fois, et chaque fois, personne sauf moi avait mis le pain sur des assiettes. J’ai dit une fois que je pense que c’est bizarre de mettre le pain sur la table, et les Français dit que c’était intéressant, mais pas pourquoi ils font ca. Pour moi, c’est bizarre, parce que je pense que les tables ne sont pas assez propres pour manger des choses qui étaient sur les tables, comme le pain. Je décrirais cette chose comme sale ou un peu dégoûtante.

Peut être que les français ne veulent pas avoir leur pain sur la même assiette avec de la nourriture, s’ il y aurait un mélange des deux. Une autre explication est qu’ils pensent que la table est assez propre. Je n’ai pas trouvé une vraie explication pour ça, mais je pense que c’est une tradition de manger en France et que beaucoup Français ne savent pas pourquoi ils font ça, mais c’est une tradition intéressante. C’est une chose culturelle, et je pense que c’est difficile pour les étrangers de comprendre. Bien que c’est bizarre pour moi, ça économise de l’espace sur l’assiette, et c’est une tradition culturelle pendant un repas français. J’avais un sentiment négatif envers ça, parce que je viens d’une culture différente où on ne met jamais la nourriture sur la table, et manger de la nourriture hors de la table est considéré un peu dégoûtant.


Appuyez-vous sur moi : béquilles françaises ou béquilles américaines

January 26, 2024

L’une des premières choses qui m’a surpris lorsque je vivais à Toulouse, ce sont les béquilles qu’ils utilisent lorsque les gens se blessent. Un matin, alors que je me rendais au Centre Dickinson, j’ai vu un jeune homme utilisant des béquilles françaises. Sur la photo, ils sont à gauche. Elles sont plus petites que les béquilles de style américain et semblent généralement plus faciles à utiliser. Je ne savais pas à quoi servaient les béquilles jusqu’à ce que je voie que la personne dans la station de métro avait un plâtre à la cheville droite. L’un des problèmes des béquilles américaines est que les gens ne les utilisent pas correctement et qu’elles peuvent endommager les nerfs, les tendons et les muscles sous les bras. Les béquilles françaises obligent les gens à utiliser davantage leurs bras pour les soutenir. C’était intéressant de voir comment différentes cultures peuvent réagir à différentes urgences médicales. Je me demande s’ils collaboraient avec les États-Unis, changerions-nous également nos béquilles ?


La réfrigération du lait et des œufs

January 26, 2024

Description 

Un des premiers jours que j’étais à Toulouse, l’un de mes hôtes m’a dit qu’elle laisserait un carton des œufs sur la table pour que je puisse les utiliser le matin. Le matin suivant, j’ai été surpris de voir que les œufs ont été vraiment laisser sans réfrigération tout la nuit. J’ai pensé que c’était une habitude spécifique à mes hôtes, car j’ai cru que c’était une règle universelle que les œufs et les produits laitiers ne peuvent pas être sans réfrigération trop longtemps. Un jour plus tard, quand je suis allé au supermarché, j’ai été vraiment choquée de voir les œufs et les bouteilles de lait sur les étagères, tout sans réfrigération.

Interprétation 

Quand j’ai expliqué mon surpris à mes hôtes, ils ont été eux-mêmes surpris par les règles aux Etats-Unis. Les maladies comme salmonelle, ce qui est quelque chose bien-connu par les Américains, ne sont pas courantes en France. Ils m’ont dit que la France a des règles de la santé alimentaire qu’ils assurent que les œufs n’ont pas la salmonelle avant d’être vendu. J’ai aussi expliqué qu’aux Etats-Unis il faut que les bouteilles de lait soient conserves à une température froide, et que le lait devient mauvais de consommer rapidement. Mes hôtes m’ont dit qu’en France, le lait est pasteurisé dans un manier diffèrent qu’aux Etats-Unis, et pour cette raison il peut être laisser sans réfrigération, et il dure plus longtemps que le lait Américain.  

 

Evaluation 

C’est étrange d’imaginer les œufs et les produits laitiers comme des produits qui ne sont pas froids, car c’est une image que j’associe très fortement avec eux. Je n’avais toujours pas donner beaucoup de considération aux règles de la santé alimentaire des Américains, car j’ai supposé qu’ils soient alignés avec le reste du monde. Après avoir apprendre que cette supposition n’est pas correcte, je me demande si les autres règles des santé Américains ne sont pas sur le même niveau que le reste du monde.  


Intérêt pour les sites culturels

January 26, 2024

 

 

Une église historique vide à Toulouse

Pendant ma première semaine avec le programme de la Centre Dickinson, nous avons fait quelques tours de l’histoire de la ville de Toulouse, guidée par M. Crema. J’avais hâte pour tous ces tours, parce-que je me spécialise en histoire à Dickinson. Aux États-Unis chez moi, je n’ai pas beaucoup d’opportunités pour visitée des sites historiques. Ma ville est relativement jeune, fondée après une séparation de son plus grand voisin, et les plus anciens bâtiments sont datée du début de la XXe siècle. Dans les plus vieux quartiers de Toulouse il existe encore des fondations de la 1ere siècle de notre ère, construites pendant la période Roman.

Une chose qui m’a surpris pendant le tour était tous les gens qui passerait ces grandes églises, ou remparts anciens, sans réaction. En vue de ces grands palais de patrimoine, la plupart du public ne lèvent pas le nez de leurs téléphones. Il y a, bien sûr, les gens qui font des visites, mais pendant la tour il me semblait que le public de Toulouse s’en fichent de l’architecture historique.

C’est vrai que les choses fascinantes peuvent devenir moins en moins interdisant après exposition régulière. Ma réaction immédiate était d’interpréter la situation en ces termes. Mais une conversation avec mon hôte a donné un peu plus de contexte pour la situation. A diner quand j’ai relayé mon enthousiasme de visiter les grands bâtiments historiques de Toulouse, surtout des églises. Sa réponse était inattendue. Il a dit « Oui, ils sont jolis, mais vous n’avez pas des églises dans votre ville ? ». Après ça, j’ai compris que j’avais mal compris le point de vue des Toulousains. Ici, les bâtiments anciens sont ordinaires, si banal qu’ils sont invisibles aux publics occupe. Les bâtiments anciens sont neutres, apprécie, mais facilement ignore.

A mon avis, l’importance que les touristes américains mettent sur les choses vieux, est un résultat d’un manque des bâtiments anciennes sur place aux états unis. Malheureusement la plupart de la population ne sentent pas une connexion a les sites amérindiens, et on trouve des choses médiévales en Europe fascinant. Pour les Toulousains, il n’y a pas un manque des bâtiments anciennes, donc une église médiévale est seulement une église avec un peu plus d’histoire.


Les Épiceries Asiatiques

January 26, 2024

par Emma Gerber, Toulouse Printemps 2024

un image de thé aux perles devant St. Sernin! Le thé vient d’une épicerie asiatique à la fin de la Rue du Taur. 

Description 

Deux semaines après le début de notre séjour à Toulouse, j’étais un peu nostalgique pour tous les conforts familiers de ma maison aux états unis: particulièrement, la nourriture asiatique me manquait. J’étais étonnée de voir la très petite sélection de nourriture asiatique à Carrefour, dans la zone pour les ingrédients étrangers. Il y avait des nouilles Ramen, de la sauce soja, et pas beaucoup d’autres choses. J’ai acheté de la sauce soja et de la soupe miso pour un petit morceau de confort, mais quand j’ai essayé de cuisiner chez-moi, j’étais tellement déçu. Le soupe n’avait pas la même saveur, et j’ai senti plus nostalgique que jamais. 

Le jour suivant, j’ai décidé de trouver une épicerie asiatique. Après mon essai de cuisiner la nuit dernière, j’avais une envie irrésistible pour les ingrédients asiatiques plus familiers. Je voulais le curry japonais, les boissons de mangue, et surtout l’huile de sésame. J’ai fait des recherches sur Google Maps et j’ai trouvé une épicerie près de l’arrêt de métro Jean Jaurès. Elle s’appelle Thong Minh Market, et j’ai vu quelques autres épiceries asiatiques dans la même rue, donc j’ai décidé d’y aller. 

Le moment où je suis entré dans l’épicerie, j’étais envahi par bonheur et soulèvement. Après quelques semaines dans un pays etranger, j’étais vraiment heureuse de voir les choses plus ou moins équivalentes de ce que j’ai utilisé aux États Unis.  

L’épicerie était très similaire aux épiceries asiatiques aux États Unis, même si elle était un peu plus petite. J’ai trouvé beaucoup de sachets de ramen, ma boisson favorite (Mogu Mogu), mon curry japonais, et mon huile de sésame! Il n’avait pas la même sélection de légumes en conserve ou des casse-croûtes, mais dans l’ensemble, mon viste était une vraie réussite. 

 

Interpretation 

Quand j’ai discuté des épiceries asiatiques avec mes hôtes, ils n’ont pas pensé qu’il y avait des choses asiatiques à Toulouse. Il s’est trouvé qu’il y en avait plusieurs, et à ce moment je suis déjà allé à quatre épiceries asiatiques différentes! 

Mes hôtes savaient qu’il y a des communautés asiatiques ici, mais leurs expériences avec ces communautés étaient plus informelles. Madame Faux a dit qu’il y avait une femme vietnamienne qui a habité dans sa quartier quand elle était petite. Cette femme avait une restaurant dans son garage chaque Samedi et elle cuisinait de norriature authentiquement vietnamienne. C’était grace à cette femme que Madame Faux a commencé d’aimer la nourriture vietnamienne, mais elle a dit que c’est beaucoup plus difficile de trouver des bons restaurants asiatiques ici. 

J’ai parlé aussi avec Simon, le fils de mes hôtes, et il a dit qu’en France, les normes sociétales pour les immigrés sont différentes. Aux États-Unis, les gens sont fièrement “Asian-American” or “Second-generation Chinese”. Ici, l’attente des gens français est que les immigrés vont assimiler la culture française. Ils peuvent pratiquer leur culture chez lui, mais c’est beaucoup plus privé et discret. 

 

Evaluation 

J’ai trouvé cette expérience vraiment fascinante. Aux États-Unis, mon identité asiatique est une partie très importante de ma vie. Je suis heureuse qu’il puisse faire partie de mon identité ici aussi, même s’il va être un peu différent. Et après un peu de recherche, je ne suis pas complètement étonné maintenant que la culture asiatique est différente ici: les gens asiatiques sont juste 1,5 pourcent de la population en France, beaucoup moins que le 5,6 pourcent de la population qui est asiatique aux États-Unis. Avec moins de personnes asiatiques il va y avoir moins d’épiceries et restaurants. Mais je suis très contente d’avoir trouvé une épicerie asiatique ici et encore plus contente que je puisse être une personne asiatique de plus à Toulouse pour partager mon héritage asiatique. 


La parole du président

January 25, 2024

“Nous, on ne regarde jamais les nouvelles,” ont déclaré mes hôtes définitivement un soir après le dîner. 

“Mais du coup, le président, il va parler ce soir. Ça t’intéresse de l’écouter avec nous ?” 

 

On s’est installé au sofa devant la télé en attendant M. Macron, tisanes en main. Finalement, les présentateurs ont annoncé son arrivée au Palais de l’Elysée où une cinquantaine de journalistes l’attendaient. 

 

Et le palais, c’est un mot approprié. La grandeur de cette salle et son plafond doré étonnent. De plus, quand M. le président a commencé sa parole devant un grand drapeau français, il parlait dans un registre très formel, commençant par “M. le premier ministre, mesdames et messieurs les ministres, mesdames et messieurs bienvenue… dans cette maison.” “Oh la la, maison,” a répondu une de mes hôtes. 

 

Au dîner le lendemain soir, j’ai mentionné la grandeur du Palais de l’Elysée et la cordialité du président. Si le président veut que le public le perçoit comme quelqu’un qui comprend leurs préoccupations, il ferait mieux de tenir sa conférence de presse dans un lieu qui fait moins monarchie. Mes hôtes m’ont répondu que le palais constitue une symbole de pouvoir du président qui fait référence à la richesse d’une ancienne époque française. Même si la grandeur du palais ne correspond pas aux vœux de M. Macron d’accueillir les français dans la “maison” du président, ça fait partie du patrimoine francaise. Et quant à la parole formelle, c’est comme ça que les politiciens parlent ! C’est attendu que le président reconnaisse les ministres avant de commencer un discours. 

En tant qu’américaine, je ne suis pas habituée à écouter et à voir une telle formalité chez les politiciens. Par exemple, quand M. Biden commence ses conférences de presse, il dit un simple “bonsoir a tous” avant de se lancer dans son discours. Je pense qu’aux Etats-Unis on croit dans l’importance d’un président qui est “comme nous,” particulièrement dans ma communauté. Même si le White House n’est pas non plus une “maison,” quand le président a un comportement plus décontracté, c’est plus facile d’imaginer qu’il comprend l’expérience quotidienne de ses compatriotes. Mais parfois, nos politiciens semblent manquer un certain respect pour notre gouvernement et leurs constituants. Dans un pays où on préserve les plafonds dorés et on prend le temps de reconnaître ses collègues avant de prendre parole, ce respect est mis en valeur.

L’intérieur du Capitole, (la mairie de Toulouse) qui montre le décor impressionnant de certains bâtiments gouvernementales français.